Expérience de Mort Imminente

Pour des échanges de points de vue sur des sujets scientifiques, des nouvelles découvertes, des controverses...
Nazanine
Messages : 4
Inscription : 30 Déc 2013, 17:08
Niveau d'étude / Domaine : Terminale

Expérience de Mort Imminente

Messagepar Nazanine » 03 Mars 2014, 15:06

Bonjour,

Je suis en terminal et je dois rédiger un Travail de Fin d'Etudes sur les Expériences de Mort Imminente. Il doit s'agir d'une problématique où je devrai faire une réflexion personnelle et donner mon avis en fin de travail.

J'ai pensé dans un premier temps, partir de la question de savoir si les EMI étaient des phénomènes réels ou des hallucinations.
Cependant, cela me semble compliqué d'y répondre par moi-même. C'est-à-dire que je devrais faire un chapitre sur l'historique scientifique sur les EMI. Et ensuite, dans le chapitre suivant, donner mon avis en disant que oui ou non, c'est un vrai phénomène et pourquoi (selon ce que les scientifiques ont trouvé jusqu'ici).

Qu'en pensez-vous ? Est-ce une bonne question-problème ? Avez-vous d'autres idées de questions-problèmes sur les EMI ?
Merci pour votre aide ! :)

darrigan
Administrateur
Administrateur
Messages : 2270
Inscription : 16 Mars 2011, 15:48
Niveau d'étude / Domaine : Docteur en chimie physique
Localisation : Pau (64), France
Contact :

Re: Expérience de Mort Imminente

Messagepar darrigan » 03 Mars 2014, 16:40

Bonjour,
D'après ce qu'Alexchimiste t'avais répondu dans l'autre discussion (viewtopic.php?t=1527)
ce phénomène d'hallucination serait dû à une libération d'endorphines.
Mais comment tester si l'effet est le même autrement qu'en s'injectant des endorphines et en ayant "survécu" à une mort imminente, et en comparant ensuite ! :mrblue:
Alex, as-tu d'autres pistes ou des documents intéressants ? :salut:

(Bonus : pour ceux qui aiment la science fiction, il y a un bon livre de Bernard Werber : Les thanatonautes ; c'est un auteur que j'aime bien.)
Aide-toi et le forum t'aidera ! Image

alexchimiste
Messages : 844
Inscription : 04 Avr 2011, 09:48
Niveau d'étude / Domaine : DUT chimie
Localisation : Strasbourg

Re: Expérience de Mort Imminente

Messagepar alexchimiste » 09 Mars 2014, 11:52

darrigan a écrit :Mais comment tester si l'effet est le même autrement qu'en s'injectant des endorphines et en ayant "survécu" à une mort imminente, et en comparant ensuite ! :mrblue:
Alex, as-tu d'autres pistes ou des documents intéressants ? :salut:

(Bonus : pour ceux qui aiment la science fiction, il y a un bon livre de Bernard Werber : Les thanatonautes ; c'est un auteur que j'aime bien.)


Oui Clovis, Bernard Werber est un auteur que j'aime beaucoup et dont les ouvrages me semblent bien ficelés. Pour ce qui est des documents ou pistes intéressantes, je ne peux que te suggérer de te rapprocher du champ de la neurochimie et de la neurologie. Par contre c'est d'un peu haut vol pour un élève de terminale.

Nazanine
Messages : 4
Inscription : 30 Déc 2013, 17:08
Niveau d'étude / Domaine : Terminale

Re: Expérience de Mort Imminente

Messagepar Nazanine » 09 Mars 2014, 12:15

Bonjour et merci pour vos réponses,
Cependant, suite à mes recherches, il y a quelque chose que je ne parviens pas à comprendre.
Certains neurologues (comme Steven Laureys à université de Liège) dise que chaque caractéristique de l'EMI se rapporte à une zone du cerveau en particulier. Par exemple, l'OBE qui peut être produit par la stimulation du lobe temporal droit. Donc, cela veut dire que lorsque le cerveau manque d'oxygène, cela ferait "souffrir" des zones du cerveau, comme le lobe temporal droit, qui provoquerait alors l'OBE? Dans ce cas, je ne comprends pas comment on peut expliquer que le témoin se souvienne de son expérience ... une zone cérébrale enregistre et mémorise alors que le cerveau manque d'oxygène ??
Et dans le cas d'une personne qui rapporte une EMI suite à une noyade, le cerveau ne souffrait pas du manque d'oxygène ou quoi que ce soit...on ne peut pas expliquer ce cas-ci avec des zones spécifiques du cerveau qui sont atteintes ... ?

Une autre "petite" question, si j'ai bien compris, l'EMI peut survenir à divers moments. Entre autre pendant une période de mort clinique (le coeur et le cerveau ne fonctionne plus pendant quelques minutes) et pendant un coma (état où on retrouve des petites activités cérébrales tout de même); c'est bien cela ?

alexchimiste
Messages : 844
Inscription : 04 Avr 2011, 09:48
Niveau d'étude / Domaine : DUT chimie
Localisation : Strasbourg

Re: Expérience de Mort Imminente

Messagepar alexchimiste » 09 Mars 2014, 13:00

Nazanine a écrit :Certains neurologues (comme Steven Laureys à université de Liège) dise que chaque caractéristique de l'EMI se rapporte à une zone du cerveau en particulier. Par exemple, l'OBE qui peut être produit par la stimulation du lobe temporal droit. Donc, cela veut dire que lorsque le cerveau manque d'oxygène, cela ferait "souffrir" des zones du cerveau, comme le lobe temporal droit, qui provoquerait alors l'OBE? Dans ce cas, je ne comprends pas comment on peut expliquer que le témoin se souvienne de son expérience ... une zone cérébrale enregistre et mémorise alors que le cerveau manque d'oxygène ??
Et dans le cas d'une personne qui rapporte une EMI suite à une noyade, le cerveau ne souffrait pas du manque d'oxygène ou quoi que ce soit...on ne peut pas expliquer ce cas-ci avec des zones spécifiques du cerveau qui sont atteintes ... ?

Une autre "petite" question, si j'ai bien compris, l'EMI peut survenir à divers moments. Entre autre pendant une période de mort clinique (le coeur et le cerveau ne fonctionne plus pendant quelques minutes) et pendant un coma (état où on retrouve des petites activités cérébrales tout de même); c'est bien cela ?


OBE et EMI c'est pareil... Out of Body Experience in english.

Comme je dis souvent, le cerveau, malgré toute sa complexité, est un organe complètement idiot... Il réagit bien souvent de manière disproportionnée à ce qu'il perçoit comme une agression portée contre lui même. Dans certains cas de traumatisme crânien, le cerveau se met hors service alors que dans l'absolu, les traumatismes qu'il a subi ne sont pas toujours de nature irrémédiable.

Dans le cas de noyade, bien sûr que le cerveau subi un appauvrissement en approvisionnement en oxygène, donc de facto commence à envoyer une myriade de signaux d'alerte, jusqu'à atteindre le seuil critique ou le déficit en oxygène conduit à la perte de conscience.

Le phénomène d'EMI est un peu complexe pour être décrite par des faits généraux de la sorte ^^' je ne m'avancerai pas sur ce terrain la ! :-)


Revenir vers « Discussions scientifiques générales, actualités scientifiques... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité