jeune passionnée cherche un moyen d'accéder gratuitement à une bibliothèque en lignes (google scholar via une BU)

Pour des échanges de points de vue sur des sujets scientifiques, des nouvelles découvertes, des controverses...
jina
Messages : 1
Inscription : 24 Nov 2015, 17:22
Niveau d'étude / Domaine : master

jeune passionnée cherche un moyen d'accéder gratuitement à une bibliothèque en lignes (google scholar via une BU)

Messagepar jina » 24 Nov 2015, 17:41

Bonjour,

Je suis passionnée de science je passe mon temps à lire les études que je trouve sur google scholar. La plupart des études que je recherche sont payantes et je n'ai pas les moyens des lires (je suis entre deux boulots), ou elles demandent l'identification d'une université (cf google scholar). J'ai vu que la plupart des universités (française) offrent aux étudiants la possibilité d'accéder gratuitement aux études (payantes) de google scholar (partenariat avec la "fédération Shibboleth"). Ils ne savent pas la chance qu'ils ont !

Il faut donc pour accéder gratuitement à la littérature scientifique (payante) être riche ou s'identifier comme étudiant, et je ne suis ni riche ni étudiante (depuis quelques années). Je n'ai pas non plus de relation avec ces institutions qui font partie de cet accord...

Connaissez vous un moyen (officiel ou officieux) d'accéder gratuitement à ces études/connaissance en ligne ?

Peut-être connaissez-vous des étudiants qui accepteraient de prêter leur identifiant le temps de télécharger de temps en temps quelques PDF ? Je suis ouverte à toute suggestion.

Dans tous les cas, je vous remercie de m'avoir lue et vous souhaite une bonne soirée !

Céline

darrigan
Administrateur
Administrateur
Messages : 2270
Inscription : 16 Mars 2011, 15:48
Niveau d'étude / Domaine : Docteur en chimie physique
Localisation : Pau (64), France
Contact :

Re: jeune passionnée cherche un moyen d'accéder gratuitement à une bibliothèque en lignes (google scholar via une BU)

Messagepar darrigan » 24 Nov 2015, 18:38

Bonsoir,

Tu touches du doigt un vaste débat : l'accès gratuit aux résultats de la recherche scientifique. Rassure-toi, même les scientifiques (chercheurs, enseignants-chercheurs), nous sommes très sensibilisés à ce blocage. Nos laboratoires, nos universités doivent payer des sommes énormes pour avoir un accès à des bases de données scientifiques, ou à être abonnés à des revues. Nous ne pouvons pas faire autrement, sinon nous ne pourrions pas travailler, tout simplement… Donc ces sommes font partie du budget de dépense quasiment obligatoire.

Par exemple, mon université débourse chaque année 15 000 € pour avoir accès aux revues d'une célèbre société de chimie américaine (ACS) :mrblue: (et encore peut-être est-ce un tarif réduit car nous sommes groupés entre plusieurs universités, c'est possible). Si on cumule toutes les revues des scientifiques, des juristes, des littéraires, les moteurs de recherches spécialisés, etc. on arrive à une dépense annuelle de 430 000 €. Et encore, il nous manque pas mal de revues importantes pour nous, que l'on peut obtenir parfois via le CNRS. Autrement, c'est la débrouille : on demande à un collègue sympa dans une autre université s'il veut bien nous envoyer tel ou tel article… Mais on ne le fait que dans un cas désespéré, pour ne pas importuner le collègue sympa.

Oui, tu as raison de dire que les étudiants "ne savent pas la chance qu'ils ont !". Car, en effet, les étudiants ont accès aux mêmes ressources que les chercheurs des labos. Mais les étudiants (en Licence en tous cas) trouvent cela très rébarbatif… et il est tellement plus simple de se contenter de Wikipedia et de Google pour faire son travail. :pfff: Bon aller je caricature un peu, mais ce n'est pas très loin de la réalité…

Les étudiants, tout comme les personnels, ont interdiction de prêter leur identifiant/mot de passe. Les étudiants doivent même signer une charte pour cela ! C'est pour des raisons de sécurité, car généralement c'est le même mot de passe qui est utilisé pour la messagerie ou l'accès à l'intranet, etc. Un étudiant qui se ferait "attraper", pourrait voir son accès coupé à toutes ressources de son université. Il existe des mots de passe pour les laboratoires aussi, qui ne sont pas attachés à une personne en particulier. Inutile de te dire que si on diffusait ces identifiants, on serait vite repéré et les journaux nous couperaient l'accès… c'est déjà arrivé quand un collègue avait téléchargé un peu trop d'article du même journal en une seule journée : l'accès a été coupé à toute l'université !

Des solutions de contournement existent, plus ou moins officielles :

- Il existe un groupe Facebook pour demander des articles. Les étudiants (et les chercheurs pauvres ;-) ) utilisent beaucoup ce groupe. Il faut donner les références exactes de l'article et un mail (de préférence un mail poubelle et anonyme qui ne servira qu'à recevoir les articles…). Là c'est carrément pas officiel…

- Il existe des réseaux sociaux professionnels : Viadeo, LinkedIn… c'est surtout pour trouver du travail, des stages, trouver des gens qui travaillent sur les mêmes sujets, etc. et c'est assez limité pour contacter des gens à part en payant un abonnement cher. Mais il existe des réseaux plus dans la "recherche scientifique", par exemple https://www.researchgate.net/ En fait, n'importe qui peut s'y inscrire. Et une fois inscrit, on peut rechercher des gens, voir leurs articles, et même télécharger leurs articles s'ils les mettent en ligne. C'est plus officiel que Facebook, cependant, en théorie, les chercheurs n'ont pas le droit de diffuser les articles venant des revues scientifiques payantes, même s'ils en sont auteurs ! Dans le fichier PDF est inscrit quelque part (invisible) l'identifiant et le n° IP du poste qui a récupéré le PDF, donc un éditeur peut retrouver qui a diffusé l'article et lui demander de régler la facture... Si un article n'est pas téléchargeable, on peut cliquer sur "REQUEST FULL ARTICLE", cela envoie un message à l'auteur en lui signalant que la personne est intéressée. Dans ce cas, l'auteur envoie l'article soit par mail, soit il le met en ligne.

- Si tu es intéressée par un article, repère l'auteur principal et regarde s'il a son propre site web. (Merci Google) Parfois, les chercheurs mettent les PDF des articles sur leur site web perso, à leurs risque… Par contre, chaque auteur peut mettre en ligne la "version d'auteur" de son article, c'est-à-dire la version brute, sans la mise en forme faire par l'éditeur du journal. On trouve beaucoup de versions d'auteur. Le problème est que n'importe qui peut mettre en ligne n'importe quoi, par exemple une version contenant des fautes, ou un article refusé (par un journal) et qui contient plein d'erreurs, etc.

- Autre méthode, très simple : envoyer un mail directement à l'auteur de l'article (ou "corresponding author", toujours indiqué clairement dans l'article) pour lui demander gentiment s'il peut nous envoyer le PDF par mail. Il faut écrire en anglais pour les chercheurs étrangers, bien sûr. En général, l'auteur est sympa et envoie l'article, surtout si on y met les formes de politesse dans le mail, avec un peu de flatterie (ne pas lésiner sur le titre "Professor" ;-) en tous les cas, le minimum est "Doctor")

Voilà… bonne chance ! Et surtout, ne perd pas cette passion, et l'envie d'en découvrir encore plus, la curiosité. C'est la clé de tout. :+1:
Aide-toi et le forum t'aidera ! Image

ecolami
Contributeur d'Or 2011+2012
Contributeur d'Or 2011+2012
Messages : 2349
Inscription : 21 Mars 2011, 14:09
Niveau d'étude / Domaine : DUT CHIMIE
Localisation : Seine et Marne, France
Contact :

Re: jeune passionnée cherche un moyen d'accéder gratuitement à une bibliothèque en lignes (google scholar via une BU)

Messagepar ecolami » 25 Nov 2015, 13:54

Bonjour,
J'ai toujours été étonné de voir que la diffusion d'articles scientifiques était en grande partie privatisée. Il paraitrait logique de prévoir dans les budgets de recherche un moyen de diffuser l'information qui soit public. Il y a quelque chose de choquant a voir toutes ces sociétés privées s'enrichir aux dépends de ceux qui financent la recherche.
J'ignore si les auteurs d'articles sont rétribués: cela pourrait changer la façon de voir les choses.
Tri+traitement Produits chimiques 77 (Seine et Marne). Retraité depuis Octobre 2015
http://ami.ecolo.free.fr

darrigan
Administrateur
Administrateur
Messages : 2270
Inscription : 16 Mars 2011, 15:48
Niveau d'étude / Domaine : Docteur en chimie physique
Localisation : Pau (64), France
Contact :

Re: jeune passionnée cherche un moyen d'accéder gratuitement à une bibliothèque en lignes (google scholar via une BU)

Messagepar darrigan » 26 Nov 2015, 00:15

ecolami a écrit :J'ignore si les auteurs d'articles sont rétribués: cela pourrait changer la façon de voir les choses.


Non, nous ne sommes pas payés par les journaux qui publient nos articles ! Aucun droit d'auteur non plus. Parfois même il faut payer (par exemple si on veut mettre de la couleur dans nos figures… si si, on en est encore là, à l'ère du numérique…).

En résumé :
1) on paye des chercheurs (là je ne suis pas contre… faut bien vivre) :mrgreen:
2) on paye pour avoir accès aux articles scientifiques de référence
3) on paye pour publier des articles dans certains journaux de référence

D'où la mouvance de l'open data
Aide-toi et le forum t'aidera ! Image

ecolami
Contributeur d'Or 2011+2012
Contributeur d'Or 2011+2012
Messages : 2349
Inscription : 21 Mars 2011, 14:09
Niveau d'étude / Domaine : DUT CHIMIE
Localisation : Seine et Marne, France
Contact :

Re: jeune passionnée cherche un moyen d'accéder gratuitement à une bibliothèque en lignes (google scholar via une BU)

Messagepar ecolami » 26 Nov 2015, 13:25

Bonjour,
J'avais entendu parler de l'open data mais je croyais que ça ne concernait que des informations administratives, des statistiques.
J'ai remarqué qu'aux EtatsUnis des ONG peuvent avoir des budgets de plusieurs milliards de dollars et que la gestion de serveurs open data rentre tout à fait dans le champ de leurs activités pour certaines. D'autres archivent de façon systématique l'INTEGRALITE du WEB et surtout conservent l'HISTORIQUE de chaque page des sites: ainsi quand une page est modifiée une nouvelle copie s'ajoute aux archives.
C'est bien qu'en France l'open data se développe.
Ce qui est curieux c'est que les chercheurs continuent d'employer les éditeurs privés aux dépends de l'institution ou ils travaillent qui, elle, doit ensuite payer le prix fort pour accéder aux informations des revues de ces éditeurs. Le problème vient peut-être des comités de lectures chargés de valider la diffusion de l'article. (enfin je ne connais pas trop le système..)
Tri+traitement Produits chimiques 77 (Seine et Marne). Retraité depuis Octobre 2015
http://ami.ecolo.free.fr

ecolami
Contributeur d'Or 2011+2012
Contributeur d'Or 2011+2012
Messages : 2349
Inscription : 21 Mars 2011, 14:09
Niveau d'étude / Domaine : DUT CHIMIE
Localisation : Seine et Marne, France
Contact :

Re: jeune passionnée cherche un moyen d'accéder gratuitement à une bibliothèque en lignes (google scholar via une BU)

Messagepar ecolami » 01 Fév 2016, 09:59

Bonjour,
Un long documentaire sur la vie d'un jeune prodige d'internet montre que la diffusion gratuite d'informations académique (publication des recherche a failli être remise en cause par son action.
https://www.youtube.com/watch?v=vXr-2hwTk58
The film follows the story of programming prodigy and information activist Aaron Swartz. From Swartz's help in the development of the basic internet protocol RSS to his co-founding of Reddit, his fingerprints are all over the internet. But it was Swartz's groundbreaking work in social justice and political organizing combined with his aggressive approach to information access that ensnared him in a two-year legal nightmare. It was a battle that ended with the taking of his own life at the age of 26. Aaron's story touched a nerve with people far beyond the online communities in which he was a celebrity. This film is a personal story about what we lose when we are tone deaf about technology and its relationship to our civil liberties.
Tri+traitement Produits chimiques 77 (Seine et Marne). Retraité depuis Octobre 2015
http://ami.ecolo.free.fr


Revenir vers « Discussions scientifiques générales, actualités scientifiques... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron