Que devient la sonde Voyager 1?

Pour des échanges de points de vue sur des sujets scientifiques, des nouvelles découvertes, des controverses...
ecolami
Contributeur d'Or 2011+2012
Contributeur d'Or 2011+2012
Messages : 2261
Inscription : 21 Mars 2011, 14:09
Niveau d'étude / Domaine : DUT CHIMIE
Localisation : Seine et Marne, France
Contact :

Que devient la sonde Voyager 1?

Messagepar ecolami » 14 Déc 2015, 10:28

Bonjour,
La sonde Voyager 1 est depuis des années l'objet le plus lointain que l'Homme ait lancé dans l'espace. Une page wikipédia permet de savoir ou elle est et ce qui fonctionne encore.
Mis à jour le 30 octobre 2015
kilomètres Unité astronomique Années-lumière
Distance de la Terre 19 996 110 000 km 133,66 ua 0,0021135 a.l.
Distance du soleil 19 901 685 000 km 133,03 ua 0,0021036 a.l.
Vitesse par rapport au Soleil 17,027 km/s 3,6 ua/an 0,000057 a.l./an

La vitesse de la sonde étant élevée, la Nasa propose sur Internet, la progression en direct de son déplacement:http://voyager.jpl.nasa.gov/where/index.html

Position actuelle : Table des positions jusqu'en 2030
Temps de transit d'une communication (aller et retour) : 37 heures, 03 minutes,19 secondes
Carburant restant : 20,15 kg (environ 78 % utilisé)
Puissance du RTG : 260,1 W (environ 55 % de la puissance d'origine) MargeNote 5 : 26 watts >Énergie supplémentaire disponible par rapport à la consommation normale des instruments et des équipements de la sonde. Lorsque la marge devient négative un instrument ou un équipement doit être désactivé (en pratique effectué avant)
Débit moyen des communications : 160 bit/s descendant, 16 bit/s montant (avec une antenne de 34 m du Deep Space Network)22,
Débit maximal des communications : 1,4 kbit/s (avec une antenne de 70 m du DSN).

J'avais lu que la puissance émise est de 20 watt environ, mais avec les infos de cette page je ne sais pas si c'est 26Watt ou 260Watt. Les 260 sont pour l'alimentation générale je crois.
Les générateurs d'électricité sont par effet thermoélectrique avec une source chaude de plutonium! Je ne crois pas qu'aujourd'hui on se risquerait a envoyer du plutonium dans une fusée qui peut exploser n'importe quand. En tout cas ce système aura fourni assez de courant entre 1977 et 2025!
Il est vrai que progressivement certains instruments sont arrêtés. La sonde disposait de deux antennes une grande et une petite et c'est la grande qui ne fonctionne plus depuis des années.
Il est miraculeux qu'on puisse encore communiquer avec objet situé a une telle distance et avec une puissance aussi dérisoire. Je pense que ce sont les performances extraordinaire du réseau au sol qui le permettent. En particulier on ne connait pas la puissance EMISE DEPUIS LE SOL pour que la petite antenne reçoive un signal utilisable. Dans le sens réception il faut faire des prodiges de traitement du signal pour isoler l'information. Notez la taille des antennes au sol. Ces antennes sont avant tout des radiotéléscopes auxquels ont été ajouté des modules de communications (émetteur de puissance, récepteur dédiés)
Tri+traitement Produits chimiques 77 (Seine et Marne). Retraité depuis Octobre 2015
http://ami.ecolo.free.fr

ecolami
Contributeur d'Or 2011+2012
Contributeur d'Or 2011+2012
Messages : 2261
Inscription : 21 Mars 2011, 14:09
Niveau d'étude / Domaine : DUT CHIMIE
Localisation : Seine et Marne, France
Contact :

Re: Que devient la sonde Voyager 1?

Messagepar ecolami » 27 Fév 2016, 01:55

Bonjour,
Ce site personnel apporte des informations complémentaires http://passion.histoire.pagesperso-oran ... oyager.htm.
Un problème électronique a compliqué beaucoup les liaisons avec une instabilité en fréquence. LE problème et sa solution sont sur ce document PDF
http://ipnpr.jpl.nasa.gov/progress_report/42-71/71D.PDF (prodige de traitement du signal...)
Tri+traitement Produits chimiques 77 (Seine et Marne). Retraité depuis Octobre 2015
http://ami.ecolo.free.fr

ecolami
Contributeur d'Or 2011+2012
Contributeur d'Or 2011+2012
Messages : 2261
Inscription : 21 Mars 2011, 14:09
Niveau d'étude / Domaine : DUT CHIMIE
Localisation : Seine et Marne, France
Contact :

Re: Que devient la sonde Voyager 1?

Messagepar ecolami » 15 Août 2017, 19:30

Bonjour,
Sur cette page https://www.jpl.nasa.gov/voyager/news/d ... icle_id=50 on a des informations sur les fonctionnement du Deep Space Network qui est l'infrastructure permettant aux sondes spatiales de communiquer avec la terre. Ces réseaux d'antennes sont répartis sur la terre afin de pouvoir communiquer en permanence avec l'espace.
Mais dans le cas de sondes Voyager le défi a consisté a communiquer avec des sondes de plus en plus éloignées et dont la puissance d'émission est absolument dérisoire (20 WATT!!!!) Pour cela les antennes ont été d'une part agrandies régulièrement ET leur fonctionnement en groupes a été organisé. Chaque base terrestre comporte des antennes de tailles différentes. Pour communiquer il faut d'une part réussir a recevoir le signal qui fait un dixième de milliardième de trilliardième de watt mais il faut aussi pouvoir éméttre un signal en direction de la sone qui soit assez puissant: c'est obtenu, si j'ai bien compris, en focalisant un signal synchronisé depuis plusieurs antennes. Un traitement mathématique du signal avec un code de correction d'erreur complète le traitement du signal .
The transmitter on each of the Voyagers is just strong enough to power an ordinary refrigerator light bulb. By the time those signals reach Earth, they're one-tenth of a billionth-trillionth of a watt.

There were other changes to the DSN, too. A JPL-designed telemetry system would alter the way data were transmitted. The Voyagers were the first spacecraft to use the Reed-Solomon error-correcting code, which increased their data rate.
Tri+traitement Produits chimiques 77 (Seine et Marne). Retraité depuis Octobre 2015
http://ami.ecolo.free.fr


Revenir vers « Discussions scientifiques générales, actualités scientifiques... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités