TOC de contamination / Besoin de connaissances en chimie

Pour des échanges de points de vue sur des sujets scientifiques, des nouvelles découvertes, des controverses...
Venus38
Messages : 1
Inscription : 04 Oct 2018, 14:51
Niveau d'étude / Domaine : Master Psycho

TOC de contamination / Besoin de connaissances en chimie

Messagepar Venus38 » 04 Oct 2018, 14:57

Bonjour à tous !



J'ai déjà envoyé plusieurs bouteilles à la mer mais on ne m'a jamais répondu donc j'espère qu'avec vous ça marchera !

Je suis en psycho à grenoble et actuellement interne dans un cabinet.
J'ai un patient (dont je dois evidemment garder l'anonymat) qui souffre de "toc de contamination". Il a peur des produits ménager de grand usage (lessive, javel, acétone etc), mais il n'a étonnement pas peur pour sa santé.
Il a peur que des résidus microscopiques, des particules (ce sont ses mots) se balladent sur ses mains ou dans l'air et que quand il touche un autre objet avec sa main "pleine de résidus microscopiques", ces derniers se déposent et entament une action corrosive sur les dits objets.

J'ai pris l'exemple de la javel plus haut, mais par exemple il a peur d'aller acheter le journal avec des vêtements fraîchement lavés, de peur que les résidus corrosifs de la lessive n'attaquent (même très partiellement, de façon invisible) le papier du dit journal.

Il a vraisemblablement une peur surtout des produits que l'ont trouve partout, pas de l'acide sulfurique etc.

On m'a parlé de neutralisation, pourriez vous essayer avec vos mots de m'expliquer de façon tangible et scientifique que ses peurs ne sont pas "fondées" scientifiquement parlant ? Cela peut créer le déclic en lui car la science compte beaucoup à ses yeux.
Dans le cadre de la TCC (thérapie visant à mettre le patient face à ses peurs, efficace en cas de tocs), j'ai besoin d'une explication globale et concrète qui pourrait le rassurer dans sa thérapie !
Il faudrait trouver un moyen de lui faire comprendre que ces résidus n'ont plus d'effet ou se désagrègent etc

Cela m'aiderait de l'aider, dans mon évaluation finale j'ai besoin de l'aide de connaisseurs !

Vous pourriez changer la vie d'un homme !

Bien à vous
Venus

darrigan
Administrateur
Administrateur
Messages : 2277
Inscription : 16 Mars 2011, 15:48
Niveau d'étude / Domaine : Docteur en chimie physique
Localisation : Pau (64), France
Contact :

Re: TOC de contamination / Besoin de connaissances en chimie

Messagepar darrigan » 04 Oct 2018, 23:14

Bonsoir,

Question très originale ! De mémoire nous n’avons jamais eu de telle question sur ce forum.
Et cas d’étude très intéressant :mrblue:

Alors certes les produits comme la Javel, la soude, les détartrants... sont des produits corrosifs. Ils peuvent attaquer les tissus vivants, mais aussi certains materiaux (métal, papier, tissu, bois...)
Cela dit, l’action corrosive dépend beaucoup de la concentration des substances actives. Cette action diminue par dilution. Donc si jamais la personne a été en contact avec un produit et qu’elle se lave bien les mains, l’eau dilue les molécules dudit produit. Il peut rester des molécules sur la peau, et dans le cas de la Javel ou de la soude cela se « sent » à la viscosité que cela donne sur la peau, et dans ce cas il faut encore rincer. Mais disons qu’après un bon rinçage, il n’en restera plus. Alors oui il peut rester une odeur sur la peau, ce qui peut faire penser que le produit est encore actif sur la peau... si on est très maniaque, on peut se relaver les mains au savon. Mais quoi qu’il en soit, la quantité de molécules résiduelles ne serait d’aucune action sur des objets manipulés ensuite, tels que journal, stylo, téléphone, etc.

Ou alors, bonne solution : enfiler des gants à usage unique dès qu’il s’agit de manipuler ces produits ménagers. Alors dans ce cas, il y a très peu de risque et si on retire les gants après usage (unique), on se lave les mains pour éliminer le talc qui était présent dans les gants et il n’a pas de résidus sur la peau. Il y a des gants réutilisables mais si la personne a peur de toucher des gants auparavant souillés, mieux vaut des gants jetables.

La lessive pour le linge imbibe les fibres textiles de substances : détergents, parfums de synthèse, agents azurants (pour un linge éclatant de blancheur)... sans parler des adoucissants... ces substances restent après rinçage. Certaines sont responsables d’allergies sur la peau. Je conseillerais d’utiliser une lessive la plus « neutre » possible (lessive hypoallergénique pour bébés), et remplacer les adoucissants par des huiles essentielles diluées, voir même ne rien mettre... Cela dit, ces molécules résiduelles ne peuvent pas se mettre à attaquer des objets que l’on toucherait ensuite.

En fait cette personne imagine une réactivité de ces molecules résiduelles de façon tout à fait exagérée, sur les objets du quotidien, sûrement par « croyance » ou par manque de connaissances scientifique.
Alors il est vrai que même à l’état de traces ces substances peuvent avoir des effets allergisants sur la peau. Mais pas sur des objets...

D’autres personnes ont des TOC comme se laver 30 fois les mains par jour, et craignent les bactéries qui se trouvent sur la peau... mais il faut bien se rendre compte que des bactéries et champignons microscopiques, nous en avons absolument partout sur nous (y compris bouche, yeux, cils, etc.) et que même en frottant il en reste toujours. Et l’effet de frotter peut même être pire car cela abîme la peau, qui devient plus fragile, et risque de perdre sa fonction de barrière naturelle.

Voilà des pistes... :salut:
Aide-toi et le forum t'aidera ! Image


Revenir vers « Discussions scientifiques générales, actualités scientifiques... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité