Preparation de sodium metalique

Pour tout ce qui traite des expériences de chimie.
Beneric
Messages : 20
Inscription : 31 Oct 2015, 15:02
Niveau d'étude / Domaine : Licence première année PCSI

Preparation de sodium metalique

Messagepar Beneric » 05 Juil 2017, 10:28

Bonjour à tous,
Je suis etudiant en chimie, et le prochain projet dans mon labo necessite l'usage d'alcoolate, d'ou le besoin en sodium. Seulement, je ne compte pas en acheter mais plutot utiliser la methode de nurdrage (https://www.youtube.com/watch?v=ZXCSL0r4aqg) qui me semble tout à fais réalisable.
mais quand j'ai essayé, belle reaction pour sûr... mais pas le moindre signe de sodium : ma soude est très humide et ma poudre d'aluminium à deux fois mon age mais au moins elle semble en etat (elle peut bruler a l'air donc pas totalement oxyder). Par contre ma soude contient beaucoup d'eau et j'aimerais savoir si vous connaissait un moyen pour la secher (j'ai essayer de la tiré sous vide en chauffant legerement, j'ai un peu de liquide qui se forme mais pas vraiment de deshydratation... je m'en remet a vous, sinon j'en racheterai.
Je créé se sujet pour faire un suivi general de mes protocole que je posterai pour que tous puisse savoir faire et eventuellemnt reproduire mais avec les conceils de personnes experimenter.
Amicalement,

Beneric

cycy
Messages : 305
Inscription : 26 Mai 2015, 23:18
Niveau d'étude / Domaine : IUT de chimie

Re: Preparation de sodium metalique

Messagepar cycy » 08 Juil 2017, 22:14

Bonsoir,

Bon alors déjà je ne comprend pas, si tu es dans un labo du sodium ils en ont assurément alors je ne vois pas pourquoi tu comptes en faire toi même mais bon passons outre.

Dis moi as tu regardé la vidéo? Ou alors tu n'es pas très cohérent car il n'est nulle par question d'aluminium mais de magnésium... alors en effet je ne vois pas comment ta réaction peut fonctionner.
Tu as besoin d'un métal réducteur pour pouvoir conduire ta réaction qui se déroule selon Mg + NaOH -----> MgO + Na + 1/2 H2

"Ta soude et ta poudre d'alu"... Encore une fois dans un labo tu n'utilises pas tes réactifs mais ceux du labo d'ou mon incompréhension.
Bref passons ces détails pour le moins troublants ou qui méritent au minimum une petite explication...

La Soude comme les autres hydroxydes alcalins est très hygroscopique : il est sans doute possible de la rendre anhydre mais à mon avis il vaut mieux en racheter un kilo : aux vues du prix que c'est cela sera surement plus économique.

De plus pour avoir ton sodium pur si c'est ce que tu souhaites il te faut aussi du 1,4-dioxane que tu pourrais obtenir a partir de l'éthylène glycol par déshydratation avec H2SO4 concentré auquel cas il te faudrait du matériel de distillation.

Alors si comme tu le prétends tu es dans un labo fait passer une commande si ils n'en ont pas ou sinon demande en.

Bien amicalement,
Cyriac

Maurice
Contributeur d'Or 2013
Contributeur d'Or 2013
Messages : 696
Inscription : 22 Mars 2011, 20:47
Niveau d'étude / Domaine : Universitaire
Localisation : Lausanne, Suisse

Re: Preparation de sodium metalique

Messagepar Maurice » 09 Juil 2017, 22:48

Bonjour,
J'ai vu la vidéo de Nurdrage. Je relèverai qu'il a pris de l'hydroxyde de sodium en poudre fine. Et ce n'est pas facile à trouver, car la soude NaOH du commerce est en général livrée sous forme de granules de 5-6 mm de diamètre. J'ai aussi observé qu'il est parvenu à verser ces grains de NaOH sans qu'il en reste collés sur le papier de support. Cela me paraît tout à fait extraordinaire, car la soude NaOH est très hygroscopique. Elle attire très vite l'humidité de l'air, et elle reste alors facilement collée sur le support sur lequel on l'a déposée, ne serait-ce qu'un instant. Pour faire son expérience, Nurdrage doit avoir trouvé quelque part de l'hydroxyde de sodium en poudre fine, ce qui n'est pas banal, et ensuite, il a dû en verser un peu dans sa boîte métallique aussitôt après avoir ouvert le couvercle de son flacon. Puis il enflamme le mélange en quelques secondes. La rapidité me paraît essentielle, et de cela Nurdrage n'en parle pas. Dès que la soude a attiré de l'humidité, elle devient collante, et on ne peut pas la mélanger à du magnésium ou de l'aluminium, que sais-je. Et quand elle a attiré de l'humidité, la réaction ne produit pas de sodium, mais de l'hydrogène H2.
Ceci dit, il est presque impossible de déshydrater des grains de NaOH humides. Le chauffage seul ne suffit pas, même à haute température. Dans l'industrie, on sèche NaOH par chauffage sous vide.

Beneric
Messages : 20
Inscription : 31 Oct 2015, 15:02
Niveau d'étude / Domaine : Licence première année PCSI

Re: Preparation de sodium metalique

Messagepar Beneric » 10 Juil 2017, 09:30

Bonjour,
Tout d'abord merci pour vos reponses, et desolé pour l'erreure (il sagit bien de magnesium mais j'ai eu le maleur de l'ecrire assez mal pour que mon T9 juge bon de changer de groupe...)
Je suis un chimiste amateur, mais j'ai le matos, je parle bien de MON labo pas de celui ou je travail. Je vise a faire des quantités raisonable (juste asez pour que je puisse verifier sa presence pui quelque grammes) et je suis formé pour gerer ce genre de risque, j'ai juste assez peu envie de racheter de l'hydroxyde de sodium et je chercher un moyen de le secher au moins en partie.
J'avais pensé à le remetre dans la fiole à vide et le tirer en chauffant légerement mais cette fois en piegeant le liquide formé (je ne chauffe pas au point de fusion du sodium). De nombreux cycles seront necessaire mais ça pourais marcher non ? Ou la soude est vraiment trop hydroscopique et je vais atteindre un point où la soude ne relachera plus de liquide ?

PS : inutile de me dire que c'est une très mauvaise idée, je parle ici de quelque grammes tout au plus, et le danger reste très faible d'autant que je ne compte pas l'utilisé pour autre chose que des reactions necessitant des bases très forte (et non pas pour le jeter dans l'eau et m'émerveiller devant un spectacle pyrotechnique des plus imprevisible)

cycy
Messages : 305
Inscription : 26 Mai 2015, 23:18
Niveau d'étude / Domaine : IUT de chimie

Re: Preparation de sodium metalique

Messagepar cycy » 10 Juil 2017, 10:51

Bonjour,

Voila qui change la donne alors si du fais ça en ayant l'étiquette de chimiste amateur.

Alors bon si tu as peu envie d'acheter de l'hydroxyde de sodium ( ce qui au demeurant est assez dommageable car celui du commerce est en général encore assez pur et anhydre si conservé dans de bonnes conditions ) tu peux en effet un peu sécher le tien sous vide mais néanmoins je doute fort que tu puisses le rendre anhydre de par son caractère excessivement hygroscopique et cela pose un problème car comme Maurice le stipule, le sodium réagissant avec l'eau en donnant de l'hydrogène la réaction pourrait tourner à la catastrophe... Cependant je pense que c'est à nuancer car la réaction vise à faire brûler du magnésium qui produit une flamme particulièrement chaude, alors peut être qu'au début en effet la réaction générera un peu d'hydrogène mais elle finira sans doute par donner ton mélange d'oxyde de magnésium et de sodium l'eau s'étant barrée de ton hydroxyde ( plus de 2000°C ).

Cependant pour le purifier il te faut quand même le 1,4-dioxane comme le fait nurdrage dans la deuxième vidéo.

Cependant si je peux me permettre dire qu'il y a très peu de risque est assez inconscient. si on réfléchie en terme de moles. si tu faisais 5g de sodium ( ce qui correspond à ta définition des quelqueS grammeS ) étant donné que le sodium a une masse molaire atomique de 23g.mol-1 tu produirais 0.22 moles de sodium. Or, une mole de sodium réagit avec une mole d'eau pour donner une mole d'hydrogène selon Na+H2O ----> NaOH + H2. Donc avec 0.22 moles de sodium si il réagit avec de l'eau ( au minimum 0.22 moles ) par exemple celle contenue dans ton NaOH qui n'est pas totalement anhydre tu produirait 0.22 moles d'hydrogène. Le volume molaire d'un gaz valant environ 24L.mol-1 à 20°C tu produirais 5.28L d'hydrogène qui est quand même un gaz inflammable donc explosible.

Donc au final tu pourrais bien comme tu le dis finir par assister à un spectacle pyrotechnique des plus imprévisible.

Alors même si j'en conviens tout ça est très théorique et a bien peu de chance de se produire car la réaction ne se produirait pas d'un coup et il n'y aurait sans doute pas assez d'hydrogène au temps T pour produire une explosion : il y a des risques qui sont liés à la manipulation d'un gaz explosif avec une plage d'explosibilité très vaste ( L.I.E à 4% et L.S.E à 76% ). Alors tout ça pour te dire que je ne suis pas si sur que le danger soit très faible.

Amicalement
Dernière édition par cycy le 10 Juil 2017, 11:22, édité 1 fois.

Beneric
Messages : 20
Inscription : 31 Oct 2015, 15:02
Niveau d'étude / Domaine : Licence première année PCSI

Re: Preparation de sodium metalique

Messagepar Beneric » 10 Juil 2017, 11:06

bonjour
merci pour ta reponse, je vais tout bonnement en racheter, ce qui au finale prendra le même temps que le purifier.
Pour se qui est du dioxane j'en ai. Pour le sodium en lui même, je me montrerai le plus prudent possible mais je compte bien essayer. Merci pour vos mises en gardes et vos conseils.

cycy
Messages : 305
Inscription : 26 Mai 2015, 23:18
Niveau d'étude / Domaine : IUT de chimie

Re: Preparation de sodium metalique

Messagepar cycy » 10 Juil 2017, 11:24

Nuance ça te prendra sans doute beaucoup moins de temps ^^


Revenir vers « Forum de chimie »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 1 invité

cron