Solutions dermatologiques 19ème sècle

Pour tout ce qui traite des expériences de chimie.
MB32
Messages : 2
Inscription : 05 Fév 2018, 04:13
Niveau d'étude / Domaine : Médecin

Solutions dermatologiques 19ème sècle

Messagepar MB32 » 05 Fév 2018, 04:19

Bonjour,

Dans un très vieux Codex j'ai vu des solutuions d'acide prussique à 5%, pour traiter des dermatoses.
Avaient elles de l'odeur, étaient elles toxiques par inhalation ?
Quelles pouvaient être les % en moles ?
Pardonnez ma curiosité antique ..

Merci à vous

Maurice
Contributeur d'Or 2013
Contributeur d'Or 2013
Messages : 720
Inscription : 22 Mars 2011, 20:47
Niveau d'étude / Domaine : Universitaire
Localisation : Lausanne, Suisse

Re: Solutions dermatologiques 19ème sècle

Messagepar Maurice » 07 Fév 2018, 22:40

Je ne suis pas sûr qu'il soit approprié de te répondre. Je ne doute pas de la pureté de tes intentions. Mais il y a beaucoup de gens moins bien intentionnés sur le Net qui risquent de faire un usage moins académique de ce genre d'information. L'acide prussique est d'une toxicité épouvantable, puisque c'est le gaz qui alimentait les chambres à gaz des nazis. Tu conviendras donc que nous n'entrions pas en matière avec ta demande. Désolé !

ecolami
Contributeur d'Or 2011+2012
Contributeur d'Or 2011+2012
Messages : 2316
Inscription : 21 Mars 2011, 14:09
Niveau d'étude / Domaine : DUT CHIMIE
Localisation : Seine et Marne, France
Contact :

Re: Solutions dermatologiques 19ème sècle

Messagepar ecolami » 08 Fév 2018, 10:28

Bonjour,
Au 19° siècle et avant on a employé bien d'autres produits très toxiques pour des usages cosmétiques ou médicaux. L'expérience à montre, HELAS, par la suite qu'ils étaient beaucoup trop toxiques. Je ne vais pas en divulguer la liste mais une chose est, aujourd'hui, certaine il ne viendrait à l'idée de personne de les employer pour ces usages. Les règles de mise sur le marché n'étaient pas encore établies ou du moins manquaient-elles, pour le moins de rigueur. Quand on voit l'evolution du codex pharmaceutique français il y a eu régulièrement des changements et des retraits ou des ajouts. Les retraits étant pour une par des produits avéré trop toxiques ou inutiles les ajouts de nouvelles molécules (qu'on espère) plus efficaces.
Tri+traitement Produits chimiques 77 (Seine et Marne). Retraité depuis Octobre 2015
http://ami.ecolo.free.fr

MB32
Messages : 2
Inscription : 05 Fév 2018, 04:13
Niveau d'étude / Domaine : Médecin

Re: Solutions dermatologiques 19ème sècle

Messagepar MB32 » 08 Fév 2018, 18:51

Comme tout codex, il indique comment fabriquer cette solution - à usage externe évidemment.
Je ne demandais en aucun cas et surtout pas comment fabriquer le produit, comme le codex le dit, je me demandais seulement si une telle concentration exhalait des vapeurs toxiques puisque l'acide prussique est très hydrophile.
Si ça peut rassurer, ce n'est donc pas pour en inonder un plancher que je posais la question, mais pour seulement pour savoir si le produit était dangereux au point de ne pas même pouvoir renifler la dermatose badigeonnée avec.
Il va de soi, que même aujourd'hui on utilise une pommade contenant de l'acide salicylique avec d'ailleurs des résultats pas mauvais sur des kératoses.

ecolami
Contributeur d'Or 2011+2012
Contributeur d'Or 2011+2012
Messages : 2316
Inscription : 21 Mars 2011, 14:09
Niveau d'étude / Domaine : DUT CHIMIE
Localisation : Seine et Marne, France
Contact :

Re: Solutions dermatologiques 19ème sècle

Messagepar ecolami » 10 Fév 2018, 00:18

Bonsoir,
Une solution a 5% contient 50 grammes/par litre d'acide cyanhydrique, c'est beaucoup! Elle dégageait en permanence du HCN toxique. Je pense que HCN traverse la peau, c'est une petite molécule.
Tri+traitement Produits chimiques 77 (Seine et Marne). Retraité depuis Octobre 2015
http://ami.ecolo.free.fr


Revenir vers « Forum de chimie »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Cath et 3 invités