Ethanol artisanal

Pour tout ce qui traite des expériences de chimie.
idiotfini
Messages : 19
Inscription : 03 Sep 2018, 16:59
Niveau d'étude / Domaine : Bac

Ethanol artisanal

Messagepar idiotfini » 03 Sep 2018, 20:40

Bonjour :joie:

Il m'arrive de réutiliser mes vieilles bouteilles d'alcool ouvertes depuis trop longtemps, ou des mauvais vins, ou des bouteilles pleines d'insectes pour le recycler au distillateur pour me faire des vodka-coca avec. Je fabrique pas d'alcool, je sais que c'est illégal.

Cependant à titre d'information uniquement, un ami m'a dit qu'un ami à lui était mort en fabriquant de l'alcool. Est-ce vrai que à part le méthanol (qui vient de la cellulose je pense) on peut fabriquer d'autres "molécules volatiles", comme des formaldhéydes ou autres, en tentant de fabriquer de l'éthanol artisanal avec des mauvaises préparations de fruits macérés ?

Voilà merci beaucoup.

Merci à tous.

darrigan
Administrateur
Administrateur
Messages : 2268
Inscription : 16 Mars 2011, 15:48
Niveau d'étude / Domaine : Docteur en chimie physique
Localisation : Pau (64), France
Contact :

Re: Ethanol artisanal

Messagepar darrigan » 03 Sep 2018, 21:28

Bonsoir,

Distiller soi-même des jus de fruits fermentés pour en faire de l'eau des eaux de vie, oui c'est illégal en France. :vieux: Mélanger des boissons alcoolisées en tout genre pour en faire un cocktail infâme, ce n'est pas illégal (faut avoir l'estomac bien accroché !) :fou: , mais distiller ce mélange pour essayer d'en tirer une eau de vie buvable... aucune idée. A priori je dirais que tu ne fabriques pas de l'alcool nouveau, puisque l'alcool est déjà présent dans les breuvages du départ, et tu as déjà payé une taxe à l'état sur cet alcool lors de l'achat... Mais je ne sais pas, il faudrait demander à un juriste.

Ce qui est toxique (et mortel) dans les distillat, c'est le méthanol :sgh06: :sgh08: :sgh02: essentiellement, éventuellement les propan-1-ol, propan-2-ol :sgh07: :sgh02: et d'autres alcools... Il peut y avoir des aldéhydes et des esters, qui sont très volatils aussi et donnent aux eaux de vie leur arôme subtil si particulier en fonction du fruit. Oui le méthanol provient des distillats du bois, de la cellulose.
Alors pourquoi pas du formaldéhyde :sgh08: :sgh06: :sgh05: en effet ? Je n'en suis pas sûr. Mais par contre le méthanol qui est ingéré est transformé par le foie en formaldéhyde et c'est pour cela qu'il est mortel (et à faible dose, peut attaquer les nerfs et rendre aveugle).

Mieux vaut acheter des alcools dont on est sûr, plutôt que de risque à distiller des mélanges de gnôle et finir aveugle (ou mort). :-1: Il y a une anecdote comme ça, je crois que c'était dans un village en Russie, où le distillateur du village avait mal travaillé, et tout le village est mort pour avoir bu sa gnôle. (Je n'ai pas la référence exacte de cette histoire !)
Aide-toi et le forum t'aidera ! Image

idiotfini
Messages : 19
Inscription : 03 Sep 2018, 16:59
Niveau d'étude / Domaine : Bac

Re: Ethanol artisanal

Messagepar idiotfini » 03 Sep 2018, 22:20

Ok, merci beaucoup :)

Donc pas de risques apparemment de fabriquer autre chose que du méthanol avec des fruits (j'ai pas envie d'essayer mais ça m'intéresse).

cycy
Messages : 352
Inscription : 26 Mai 2015, 23:18
Niveau d'étude / Domaine : IUT de chimie

Re: Ethanol artisanal

Messagepar cycy » 06 Sep 2018, 11:04

En pratique pas mal de choses peuvent être produite lors de la fermentation (autres alcools, esters, aldéhydes, cétones...) du fait que ce soit un procédé lent mettant en jeux des micros organismes. Du fait que la synthèse soit bio-chimique elle conduit donc à un très grand nombre de sous produits plus ou moins indésirables mais très majoritairement ça produira de l'éthanol et un peu de méthanol en effet.
Et le méthanol se suffit à lui même pour être embêtant car bien qu'il ne soit pas en proportions majoritaires devant l'éthanol il n'en est pas moins en quantités non négligeables.
Et pour séparer de l'éthanol et du méthanol il faut quand même une colonne bien efficace (avec un bon nombre de plateaux théoriques) et un distillation bien propre faite dans les règles de l'art.

Cordialement,

Cyriac Barra

idiotfini
Messages : 19
Inscription : 03 Sep 2018, 16:59
Niveau d'étude / Domaine : Bac

Re: Ethanol artisanal

Messagepar idiotfini » 08 Sep 2018, 00:19

Merci beaucoup :)

Oui donc, fabriquer alcool maison, à ne pas faire :mrgreen:

Je me posais une autre question cependant, sans autre rapport, je suis chimiste amateur et je me suis offert ce distillateur en pensant qu'il me servirait à pleins de trucs... (je vais tenter la synthèse de benzene par électrolyse de carbonates, voir ce que je peux faire avec en matière de recherche)
mais imaginons que j'ai de l'eau impure, est- ce que si il y a du plomb ou de l'uranium (admettons) dans l'eau, est-ce que l'eau distillée serait non-radioactive ?

et est-ce vrai qu'on peut mourrir en buvant de l'eau distillée ? ou est-ce que une nutrition normale pourrait apporter assez des sels pour balancer le manque de potassium, sodium, etc ?

un prof de lycée ou collège je sais plus avait proclamé ça, je l'ai jamais cru, mais ça m'interpèle quand meme

merci à tous

alexchimiste
Messages : 844
Inscription : 04 Avr 2011, 09:48
Niveau d'étude / Domaine : DUT chimie
Localisation : Strasbourg

Re: Ethanol artisanal

Messagepar alexchimiste » 08 Sep 2018, 18:21

idiotfini a écrit :mais imaginons que j'ai de l'eau impure, est- ce que si il y a du plomb ou de l'uranium (admettons) dans l'eau, est-ce que l'eau distillée serait non-radioactive ?

et est-ce vrai qu'on peut mourrir en buvant de l'eau distillée ? ou est-ce que une nutrition normale pourrait apporter assez des sels pour balancer le manque de potassium, sodium, etc ?

un prof de lycée ou collège je sais plus avait proclamé ça, je l'ai jamais cru, mais ça m'interpèle quand meme


En principe, les sels d'uranium et de plomb (même sous forme de métal) ne sont pas volatils. Dit rapidement, tout composé liquide contenant des composés solides et non sublimables peut être purifié par simple distillation, sans crainte de les voir entraînés. L'eau est toutefois un cas particulier, on utilise souvent l'entraînement à la vapeur d'eau comme technique de purification pour des composés organiques peu volatils, c'est un peu énergivore, mais c'est efficace. Pour le cas de l'uranium, je pense qu'il ne faut pas négliger le fait qu'il peut toujours subsister quelques traces :oops:

En revanche... Mourir en buvant de l'eau distillée, sûrement pas. Il ne faut certes pas consommer que de l'eau distillée, et nul autre liquide, car en effet ça abolit tous les apports salins et ça perturbe gravement les équilibres électrolytiques dans l'organisme. Mais pas au point de causer la mort en buvant 1 verre d'eau distillée... Je pense en revanche que ça ne doit pas avoir un goût très agréable.

cycy
Messages : 352
Inscription : 26 Mai 2015, 23:18
Niveau d'étude / Domaine : IUT de chimie

Re: Ethanol artisanal

Messagepar cycy » 08 Sep 2018, 23:15

Bonsoir,

Hop hop hop j'ai cru voir synthèse du benzène par électrolyse de carbonates. En dehors du fait qu'il est assez rare de synthétiser une espèce organique par électrolyse ça n'est clairement pas à ta portée. Et de plus à ma connaissance il n'y a pas de voie électrolytique pour synthétiser du benzène (à part si tu parles de produire l'hydrogène par électrolyse pour hydrogéner par exemple du toluène mais ça n'est pas l'électrolyse qui conduit au benzène)

On peut effectivement obtenir du benzène par décarboxylation de l'acide benzoïque ou d'un benzoate minéral en présence de carbonate de cuivre mais ça n'est pas de l'électrochimie.

Qui plus est le benzène :sgh08: :sgh06: :sgh02: est une saloperie sans nom que les chimistes (les vrais), évitent au maximum au labo (même si de par ses propriétés parfois il est irremplaçable). C'est très très très cancérigène, cumulatif et particulièrement volatil donc vraiment pas du tout le genre de produit que tu dois utiliser sans matériel adéquat (sorbonne, verrerie adaptée, connaissances...)
Cela serait vraiment te remettre en danger inutilement alors que je pense que tu as eu ton lot de mésaventures et de produits toxiques avec l'essence.

Si tu veux quelques synthèses sympas et pas trop dangereuses tu peux me contacter par MP : je répondrai avec plaisir dans la limite de mes connaissances. ;-)

Concernant les autres questions : mettons nous d'accord, le plomb n'est pas considéré comme radioactif (du moins pas les isotopes les plus courants au contraire de l'uranium). Bien que 3 sur 4 des isotopes les plus courants soient des produits de désintégration d'éléments radioactifs ils sont stables (donc non radioactif). Il est cependant toxique

Et quant à la dernière question, une réponse valable pour protéger ton ex-professeur serait de dire qu'on peut mourir de tout : tout est uniquement une question de quantité :vieux: . Cependant pour un verre d'eau distillée ne te tuera pas ça c'est certain : ça n'a juste aucun intérêt d'en boire car sincèrement c'est dégueu (et oui je parle d’expérience... ^^)

Bien cordialement,

Cyriac

idiotfini
Messages : 19
Inscription : 03 Sep 2018, 16:59
Niveau d'étude / Domaine : Bac

Re: Ethanol artisanal

Messagepar idiotfini » 09 Sep 2018, 22:20

Merci :)

Ok, je m'imaginais si ce distillateur pourrait servir en cas de guerre nucléaire, etc, HS mais selon moi très probable
Merci pour l'info sur le benzène.
De la possibilité d'en synthétiser par électrolyse, des scientifiques ont déjà réussi à créer du méthane avec du CO2 je crois. J'ai pas mal de théories sur l'électrolyse, j'ai réussi à synthétiser de l'acétone grâce à de la cellulose électrolysée.
Ça m'intéresse dans le cas de la synthèse d'aspirine à partir de rien: faire avancer la science pour éviter l'abattage des soles
J'ai synthétisé pas mal de molécules organiques (médicaments) à partir de pas grand chose, j'ai découvert une benzo et une nouvelle classe de benzo qui traite l'épilepsie, un neuroleptique, un médicament qui traite l'hyperactivité, ainsi qu'un opioide de substitution de faible puissance non addictif et antipsychotique
Après je suis contre ce genre de procédés (transformation du CO2 en composés organiques), si on venait à fabriquer du carburant à partir de CO2 tout l'oxygène de la Terre disparaitrait et ne reviendrait pas vite, mais ça pourrait aider à réduire le taux de CO2 en revanche.
Je fais un peu de recherche à temps perdu pour trouver des moyens écologiques de fabriquer des composés sans utiliser la nature.

Par exemple tous les médicaments ou plus ou moins viennent de l'acide benzoide, et j'ai aucune idée de comment ils la fabriquent mais ça doit venir de composés naturels.

cycy
Messages : 352
Inscription : 26 Mai 2015, 23:18
Niveau d'étude / Domaine : IUT de chimie

Re: Ethanol artisanal

Messagepar cycy » 09 Sep 2018, 23:41

Bon je vais malgré tout répondre...

En cas de guerre nucléaire je ne vois pas bien à quoi avancerait un montage de distillation ^^ ça n'est pas des plus nécessaire à mon humble avis...

Euh oui réaction de Sabatier : on fait réagir du CO2 avec du dihydrogène pour obtenir du méthane et de l'eau mais ça n'a rien d'un procédé électrolytique et qui plus est cela fait plus de 40 ans qu'on connait cette réaction.

De l'acétone à partir de cellulose électrolysée??!! ^^ Sans débattre de la possibilité ou non d'une telle synthèse et étant donné que tu ne précises pas le nombre d'intermédiaire(s) je ne vais pas affirmer que c'est très très peu probable mais te poser quelques questions simples : comment peux-tu prouver que c'est de l'acétone? tu as fais un spectre RMN? une chromato gazeuse? quelles preuves as-tu sachant que "ça sentait l'acétone n'est pas une preuve formelle".

On ne peut pas synthétiser autre chose que du rien à partir de rien ^^ principe élémentaire de chimie... et soit dit en passant l'écorce de sAUle n'est plus utilisée pour extraire l'acide acétylsalicylique depuis très très longtemps. On le produit à la tonne par acétylation de l'acide salicylique qui lui même est synthétisé par réaction de Kolbe à partir du phénol. (soit dit en passant si on en était encore à extraire l'aspirine de l'écorce des saules on aurait probablement bien du mal à répondre à la demande mondiale).

Pour les synthèses et les "découvertes" là encore en dehors du fait que cela soit extrêmement peu probable quelles preuves as-tu? Comment connais tu les effets? A partir de quoi? quelles voies de synthèse??

pour le je suis contre ce genre de procédés : ton affirmation est fausse et c'est assez facile à refuter. En fait on rêverait de pouvoir faire ce que tu dis mais on ne sait juste pas le mettre en oeuvre pour le moment.

L'acide benzoide n'existe pas ^^ à la limite l'acide benzoique mais bon...

Soit dit en passant tu ne sembles pas avoir beaucoup de connaissances en Chimie (sans aucune arrogance de ma part) et tout ça est bien brouillon. Je te conseille de vérifier et d'appuyer tes dires à l'avenir :vieux: Sinon cela conduit à des inepties.

Bonne soirée,

Cyriac


Revenir vers « Forum de chimie »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités

cron