Carbone en bloc

Pour tout ce qui traite des expériences de physique.
Oliviermaillet
Messages : 161
Inscription : 28 Août 2013, 21:06
Niveau d'étude / Domaine : Ecole d'architecture

Carbone en bloc

Messagepar Oliviermaillet » 24 Mars 2016, 19:24

Salut tout le monde , voila je voudrais vous poser une question au sujet du carbone . Peut on à partir de carbone en poudre comme par exemple celui que l'on obtient après avoir déshydraté du sucre avec du H2SO4 , fabriquer du carbone massif ( non friable ) pour fabriquer des creusets par exemple , ce bloc de carbone devant supporter 2000°c pour la fonte de matériaux comme le fer ou autres .

Merci

ecolami
Contributeur d'Or 2011+2012
Contributeur d'Or 2011+2012
Messages : 2359
Inscription : 21 Mars 2011, 14:09
Niveau d'étude / Domaine : DUT CHIMIE
Localisation : Seine et Marne, France
Contact :

Re: Carbone en bloc

Messagepar ecolami » 25 Mars 2016, 00:49

:salut: Va donc voir cette discussion du 2 septembre 2013 viewtopic.php?t=1393 :pfff:
Tri+traitement Produits chimiques 77 (Seine et Marne). Retraité depuis Octobre 2015
http://ami.ecolo.free.fr

Oliviermaillet
Messages : 161
Inscription : 28 Août 2013, 21:06
Niveau d'étude / Domaine : Ecole d'architecture

Re: Carbone en bloc

Messagepar Oliviermaillet » 25 Mars 2016, 05:32

Salut Ecolami , désolé mais je parle de carbone (non conducteur) ici , le graphite ne m'interresse pas .

Oliviermaillet
Messages : 161
Inscription : 28 Août 2013, 21:06
Niveau d'étude / Domaine : Ecole d'architecture

Re: Carbone en bloc

Messagepar Oliviermaillet » 25 Mars 2016, 05:35

Pour information, , le graphite est différent du carbone amorphe Ecolami

brusicor02
Messages : 516
Inscription : 09 Fév 2012, 18:09
Niveau d'étude / Domaine : M2 Chimie - magistère PCM d'Orsay
Localisation : Lyon, FRANCE
Remarque : Ancien pseudonyme : RuBisCO
Contact :

Re: Carbone en bloc

Messagepar brusicor02 » 25 Mars 2016, 09:52

Bonjour,

Continuons dans les "pour information", ce que tu cherches n'est pas du carbone amorphe, mais du carbone vitreux. Un vulgaire morceau de charbon est du carbone amorphe, qui est une multitude de petit cristaux de graphite dans une matrice.

Et pour obtenir du carbone vitreux, il faut utiliser des méthodes utilisant du phénol, du formaldéhyde et de l'ammoniaque concentrée$^{[1]}$ pour les plus abordables. Cela semble TRÈS difficile à mettre en œuvre et on ne part pas du carbone amorphe pour ces synthèses.

Bibliographie :
$[1]$ E. A. Oiye, J. F. de Andrade, V. R. Balbo et al, "Development of an Alternative Route for Production of Glassy Polymeric Carbon Electrodes in Laboratorial Scale", Macromol. Symp., janvier 2011, 299/300, p 147–155
♫ Because you know all about that base, 'bout that base, no acid ! ♫

Oliviermaillet
Messages : 161
Inscription : 28 Août 2013, 21:06
Niveau d'étude / Domaine : Ecole d'architecture

Re: Carbone en bloc

Messagepar Oliviermaillet » 25 Mars 2016, 10:48

Non très cher brusicor02 , je connais parfaitement le carbone vitreux , je le répète je parle du carbone amporphe pas du graphite , pas du carbone vitreux , pas du diamant . Désolé mais je connais parfaitement la réaction dont tu parles pour le carbone vitreux .J'avais déja posé il y'a longtemps une question concernant la graphitisation merci néanmoins ecolami et brusico02 pour votre aide qui est toujours très précieuse , ici je part du carbone en poudre et amorphe , dans tous les cas il faut une très forte température du genre 2000°c , il doit bien y avoir une autre façon d'avoir du carbone solide non ? une forte pression et une température moyenne ne suffit pas sur du carbone ?

Merci pour vos précisions

ecolami
Contributeur d'Or 2011+2012
Contributeur d'Or 2011+2012
Messages : 2359
Inscription : 21 Mars 2011, 14:09
Niveau d'étude / Domaine : DUT CHIMIE
Localisation : Seine et Marne, France
Contact :

Re: Carbone en bloc

Messagepar ecolami » 25 Mars 2016, 13:47

Oliviermaillet a écrit :Pour information, , le graphite est différent du carbone amorphe Ecolami

bonjour,
Le carbone des électrodes peut servir aussi pour les creusets, c'est d'ailleurs ce qui est le plus courant. Certains creusets sont émaillés a l'extérieur pour limiter leur combustion..
Le carbone des électrodes est assez différent du graphite par son aspect et ses caractéristiques physiques: il n'est pas brillant quand on le frotte il ne laisse pas la même trace que du graphite...
Le seul morceau de carbone vitreux que j'ai vu etait une plaque mince de 3mm environ et de 10x10cm: la cassure est vitreuse, ça conduit mal l'électricité. je ne sais pas on en fabrique des creusets.
Tri+traitement Produits chimiques 77 (Seine et Marne). Retraité depuis Octobre 2015
http://ami.ecolo.free.fr

ExpertAs
Messages : 269
Inscription : 29 Nov 2014, 12:11
Niveau d'étude / Domaine : Secondaire, passionné de chimie
Localisation : Belgique
Contact :

Re: Carbone en bloc

Messagepar ExpertAs » 26 Mars 2016, 08:46

Bonjour!

La seule technique que je vois serait de faire fondre le carbone sous atmosphère inerte pour ensuite obtenir la forme souhaitée...
ExpertAs

ecolami
Contributeur d'Or 2011+2012
Contributeur d'Or 2011+2012
Messages : 2359
Inscription : 21 Mars 2011, 14:09
Niveau d'étude / Domaine : DUT CHIMIE
Localisation : Seine et Marne, France
Contact :

Re: Carbone en bloc

Messagepar ecolami » 28 Mars 2016, 11:09

Bonjour,
J'ai repondu a ta question: a partir d'une poudre de carbone tu peux obtenir du carbone massif et solide en le mélangeant avec du BRAI > goudron et en chauffant a électricité a tres haute temperature. Il n'y a pas d'autre moyen. tu obtiens alors le carbone massif pour electrode.
Tri+traitement Produits chimiques 77 (Seine et Marne). Retraité depuis Octobre 2015
http://ami.ecolo.free.fr

Oliviermaillet
Messages : 161
Inscription : 28 Août 2013, 21:06
Niveau d'étude / Domaine : Ecole d'architecture

Re: Carbone en bloc

Messagepar Oliviermaillet » 05 Avr 2016, 19:21

Je vous remerçie vivement pour vos réponses à tous , je tiens aussi à préciser référence à l'appui qu'ils est possible aussi d'utiliser d'autres mélanges autres que le goudron comme celui ci ( https://www.google.ch/patents/US2626871 ) référence us brevet 2626871 .

PS : que veulent ils dirent par Ignition Loss dans le tableau ? ( télécharger le fichier en pdf merci )
et que veux dire P.C.E = 27-28 dans le même tableau à la page 2 ?

Merci

darrigan
Administrateur
Administrateur
Messages : 2279
Inscription : 16 Mars 2011, 15:48
Niveau d'étude / Domaine : Docteur en chimie physique
Localisation : Pau (64), France
Contact :

Re: Carbone en bloc

Messagepar darrigan » 05 Avr 2016, 21:20

Oliviermaillet a écrit :PS : que veulent ils dirent par Ignition Loss dans le tableau ? ( télécharger le fichier en pdf merci )
et que veux dire P.C.E = 27-28 dans le même tableau à la page 2 ?


"Ignition Loss" signifie perte au feu, et correspond à la perte de masse que subit un échantillon après calcination (voir : https://fr.wikipedia.org/wiki/Calcination ) Si le matériau contient de l'eau, la perte peut aussi correspondre à l'évaporation de cette eau, vers 100 °C. Un échantillon minéral peut perdre en masse sous forme température, par exemple s'il contient des carbonates, pour lesquels le CO2 va partir et laisser un oxyde. Les sulfates peuvent se décomposer en SO2 ou SO3, les nitrates en NO2, etc., ce qui donner des pertes.

PCE fait sûrement référence à "pyrometric cone equivalent", les cônes pyrométriques étant de petits cônes de forme et composition standardisée qui servent à mesurer la température dans un four à haute température (ici, on fait référence à des fours de cuisson de céramiques par exemple). Lorsque le cône pyrométrique s'affaisse, c'est que l'on a atteint la température de fusion pour laquelle il a été conçu. Les potiers utilisent beaucoup ce système car il n'existe pas toujours de thermomètre (ou pyromètres) capables de supporter des températures au-delà de 1000 °C. (Il existe bien des thermomètres infrarouges, mais c'est cher…)
Par exemple un cône numéro 27 a une température de fusion de 1627 °C
Un cône numéro 28 a une température de fusion de 1633 °C

Tu peux trouver ces cônes chez n'importe quel bon vendeur de matériel pour les "arts du feu" : http://asp.zone-secure.net/v2/index.jsp ... rtPage=125
Aide-toi et le forum t'aidera ! Image

ExpertAs
Messages : 269
Inscription : 29 Nov 2014, 12:11
Niveau d'étude / Domaine : Secondaire, passionné de chimie
Localisation : Belgique
Contact :

Re: Carbone en bloc

Messagepar ExpertAs » 06 Avr 2016, 11:12

Très intéressant ces cônes pyrométriques! Je ne connaissais pas cette méthode!
ExpertAs

Oliviermaillet
Messages : 161
Inscription : 28 Août 2013, 21:06
Niveau d'étude / Domaine : Ecole d'architecture

Re: Carbone en bloc

Messagepar Oliviermaillet » 06 Avr 2016, 16:32

Merci beaucoup Darrigan , j'ai bien compris ce brevet maintenant , j'ai un thermomètre infrarouge mais configuré pour seulement 550 °c maxi ,comme le dit ExpertAs les cônes pyrométriques sont très interressants !


Revenir vers « Forum de physique »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités