Redshift..(Décalage vers le rouge)

Pour tout ce qui traite des expériences de physique.
ecolami
Contributeur d'Or 2011+2012
Contributeur d'Or 2011+2012
Messages : 2348
Inscription : 21 Mars 2011, 14:09
Niveau d'étude / Domaine : DUT CHIMIE
Localisation : Seine et Marne, France
Contact :

Redshift..(Décalage vers le rouge)

Messagepar ecolami » 24 Juil 2011, 22:14

Bonsoir,
Le Redshift est un décalage vers le rouge du spectre d'astres lointains. Il est considéré comme le signe d'une vitesse d'éloignement plus ou moins importante. On observe aussi que plus la distance est grande plus la vitesse d'éloignement déduite est grande.
Mais j'ai pensé à une autre explication;
Quand la lumière est absorbée par un atome ou une molécule, le photon réémis a perdu de l'énergie. En appliquant cette observation à une lumière émise a (trés) grande distance on peut imaginer que la totalité de cette lumière ait été à un moment ou un autre absorbée puis réémise à un niveau d'énergie plus bas. En tenant compte de la distance, du nombre d'absobrtion-réémission, on peut finir, me semble-t-il a obtenir un redshift. Si cela est vrai toute la cosmologie est remise en question.
Ce qui me fait pencher pour cette hypothèse est le fait que la vitesse d'éloignement augmente avec la distance qui nous sépare de l'objet et ceci quelle que soit la direction.
Tri+traitement Produits chimiques 77 (Seine et Marne). Retraité depuis Octobre 2015
http://ami.ecolo.free.fr

Unkky
Messages : 59
Inscription : 21 Mars 2011, 13:28
Niveau d'étude / Domaine : Docteur en chimie physique

Re: Redshift..(Décalage vers le rouge)

Messagepar Unkky » 25 Juil 2011, 05:16

Je suis pas sûr d'avoir bien compris ce que tu décris, mais pour que ça marche il faudrait que ce comportement ait le même effet pour toutes les longueurs d'onde puisque l'expansion de l'Univers les décale toutes de la même façon
Et comme le comportement des molécules dépend fortement de la longueur d'onde il doit être facile de distinguer les deux je pense

ecolami
Contributeur d'Or 2011+2012
Contributeur d'Or 2011+2012
Messages : 2348
Inscription : 21 Mars 2011, 14:09
Niveau d'étude / Domaine : DUT CHIMIE
Localisation : Seine et Marne, France
Contact :

Re: Redshift..(Décalage vers le rouge)

Messagepar ecolami » 25 Juil 2011, 14:15

Bonjour,
L'idée sous jacente est qu'au fil des rencontres avec des atomes ou molécules on parvienne a absorber TOUTES les fréquences de façon a obtenir finalement un décalage uniforme vers le rouge.
Tri+traitement Produits chimiques 77 (Seine et Marne). Retraité depuis Octobre 2015
http://ami.ecolo.free.fr

thadrien
Messages : 295
Inscription : 19 Mars 2011, 12:23
Niveau d'étude / Domaine : Diplôme d'ingénieur en électronique
Localisation : Grenoble, France
Contact :

Re: Redshift..(Décalage vers le rouge)

Messagepar thadrien » 31 Juil 2011, 15:37

Salut,

Je ne pense pas que le Redshift puisse être du à autre chose que l'effet Doppler tout simplement car c'est le seul phénomène provoquant un décalage vers le rouge qui colle avec les expériences.

En effet, on mesure expérimentalement le spectre lumineux des étoiles tel qu'on le reçoit avec un spectromètre. Il prend la forme d'un continuum avec quelques raies d'absorption. La position de ces raies avant le voyage dans l'univers est connue par des mesures effectuées sur terre sur les composés chimiques qui en sont responsables.

Avec l'effet Doppler, on arrive à calculer une vitesse telle que TOUTES les longueurs d'ondes absorbées au départ correspondent à TOUTES les raies d'absorption reçues, et ce, pour plusieurs astres, Pour remettre en question la cosmologie, il te faudrait donc trouver un autre effet physique qui corresponde aussi bien à la réalité expérimentale. Pas facile.

Et puis, il faudrait trouver un effet physique qui provoque seulement un décalage et non pas un élargissement des raies spectrales ou encore autre chose.

De plus, pour qu'il y ait un effet d'optique non-linéaire, il faudrait qu'il y ait assez de molécules dans l'univers pour que chaque photon emis croise, lors de son parcours, assez de molécules. Or, l'univers est pratiquement totalement vide.

Cependant l'idée est loin d'être idiote. J'ai d'ailleurs eu du mal à trouver des arguments convenables afin de la contredire.

A bientôt,
Hadrien
Mort aux signatures !!!!!!

ecolami
Contributeur d'Or 2011+2012
Contributeur d'Or 2011+2012
Messages : 2348
Inscription : 21 Mars 2011, 14:09
Niveau d'étude / Domaine : DUT CHIMIE
Localisation : Seine et Marne, France
Contact :

Re: Redshift..(Décalage vers le rouge)

Messagepar ecolami » 31 Juil 2011, 22:32

Bonsoir,
Pendant quelques années j'assistais aux conférence de la SAF (société astronomique de france) et donc je connais quelques trucs.
L'idée que j'ai développée consiste a trouver un autre mécanisme qui abaisse la fréquence. Il m'a paru interessant d'envisager les mécanismes absorbtion réémission comme pouvant eux aussi abaisser l'énergie.
On se trouve devant un problème avec les photons parce qu'autant on sait expliquer leur apparition autant on est bien en peine d'expliquer leur disparition. Celle ci ne peut se faire qu'en perdant de l'energie.
Tri+traitement Produits chimiques 77 (Seine et Marne). Retraité depuis Octobre 2015
http://ami.ecolo.free.fr

thadrien
Messages : 295
Inscription : 19 Mars 2011, 12:23
Niveau d'étude / Domaine : Diplôme d'ingénieur en électronique
Localisation : Grenoble, France
Contact :

Re: Redshift..(Décalage vers le rouge)

Messagepar thadrien » 01 Août 2011, 20:45

ecolami a écrit :On se trouve devant un problème avec les photons parce qu'autant on sait expliquer leur apparition autant on est bien en peine d'expliquer leur disparition.


Bonsoir,

D'un point de vue quantique, l'effet Doppler ne provoque la disparition d'aucun photon, mais une diminution de l'énergie de chaque photon.
Mort aux signatures !!!!!!


Revenir vers « Forum de physique »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités