Loi d'Avogadro Ampère

Pour tout ce qui traite des expériences de physique.
simen60
Messages : 5
Inscription : 22 Avr 2011, 13:58
Niveau d'étude / Domaine : CPGE (spé)

Loi d'Avogadro Ampère

Messagepar simen60 » 24 Avr 2011, 20:36

Bonjour tout le monde!

Ma question porte sur la loi d'Avogadro Ampère dont l'énoncé est le suivant:

"Dans des conditions identiques de température et de pression, des volumes égaux de différents gaz contiennent un nombre égal de molécules."

La preuve dans le cas des gaz parfaits est simple..ce qui me pose problème c'est le cas des gaz pas parfaits et j'aimerais bien avoir une explication pour ce cas.

Merci d'avance.

alexchimiste
Messages : 838
Inscription : 04 Avr 2011, 09:48
Niveau d'étude / Domaine : DUT chimie
Localisation : Strasbourg

Re: Loi d'Avogadro Ampère

Messagepar alexchimiste » 24 Avr 2011, 20:58

P.V = n.R.T

Dans le cas des gaz non-parfaits, on applique ce que l'on appelle un coefficient de correction de "covolume" sur V et un coefficient de correction sur la quantité de matière n.

thadrien
Messages : 295
Inscription : 19 Mars 2011, 12:23
Niveau d'étude / Domaine : Diplôme d'ingénieur en électronique
Localisation : Grenoble, France
Contact :

Re: Loi d'Avogadro Ampère

Messagepar thadrien » 24 Avr 2011, 21:16

Salut,

Ces corrections à la loi des gaz parfaits forment ce que l'on appelle l'équation d'état de Van der Waals.

Voir par exemple ici : http://www.lrcb.ch/litterature/van_der_waals.pdf
Mort aux signatures !!!!!!

simen60
Messages : 5
Inscription : 22 Avr 2011, 13:58
Niveau d'étude / Domaine : CPGE (spé)

Re: Loi d'Avogadro Ampère

Messagepar simen60 » 25 Avr 2011, 00:04

Merci bien pour vos réponses :)

darrigan
Administrateur
Administrateur
Messages : 2211
Inscription : 16 Mars 2011, 15:48
Niveau d'étude / Domaine : Docteur en chimie physique
Localisation : Pau (64), France
Contact :

Re: Loi d'Avogadro Ampère

Messagepar darrigan » 25 Avr 2011, 20:02

Dans la loi des gaz parfait, on fait deux grosses approximations :
- que les molécules n'ont aucun volume propre, en d'autres termes, on les considère comme des point sans dimension,
- que ces molécules ne sont pas en interactions, autrement dit, aucune attraction ni répulsion entre elles., et elles peuvent se croiser sans rebondir, comme si elles étaient des points.

PV= nRT est donc valable à condition que volume propre des molécules et interactions soient négligeables devant le volume total et la pression. Donc loin des conditions de liquéfaction ou fusion du gaz considéré.

D'ailleurs tu remarques qu'en faisant tendre T vers 0, à P constant, on obtient V=0, ce qui est grotesque puisque le volume minimal vers lequel on tend en réalité est le volume total occupé par les molécules, c'est à dire par exemple le volume du liquide ou du solide obtenu. Dans le modèle du "gaz réel"' on corrige avec l'interaction entre molécules et en introduisant un volume propre aux molécules.

Mais cela reste un "modèle" avec ses propres imperfections ;-)
Aide-toi et le forum t'aidera ! Image


Revenir vers « Forum de physique »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité