Neurones dopaminergiques regénération

Pour tout ce qui traite des expériences de biologie.
ndupuy
Messages : 41
Inscription : 11 Mars 2014, 14:21
Niveau d'étude / Domaine : L3 Biologie

Neurones dopaminergiques regénération

Messagepar ndupuy » 22 Fév 2018, 11:36

Bonjour,

J'ai un projet thématique à la fac, où je travaille sur la régénération du cerveau. Comme c'est un sujet assez vaste, on a choisi de se concentrer sur les neurones dopaminergiques dans la substance noire, dont la dégénérescence est impliquée dans la maladie de parkinson. Le but de ce projet est de trouver une question scientifique, de démontrer son intérêt, et de mettre en place un protocole expérimental incluant des techniques données (ici des techniques d'imagerie cellulaire) pour y répondre.

Pour l'instant les traitements de cette maladie ne permettent pas d'arrêter la dégénérescence de ces neurones dopaminergiques. Des études se concentrent sur les greffes de cellules souches, qui sont prometteuses mais c'est toujours une opération un peu lourde, j'imagine.

Je me demandais si un projet réaliste pouvait être de provoquer la dédifférenciation des neurones abimés ou des cellules avoisinantes (genre fibroblastes), puis leur re-différenciation contrôlée en neurones dopaminergiques, peut-être en intégrant à ces cellules dédifférenciées des marqueurs de neurones dopaminergiques, comme une enzyme de synthèse de la dopamine ou je ne sais quoi. Comme ça on n'a plus besoin de l'opération de greffe.

La transdifférenciation est quelque chose de déjà expérimenté, je crois, avec des cellules du pancréas.

J'aimerais beaucoup trouver des marqueurs moléculaires des neurones dopaminergiques, que l'on pourrait suivre en imagerie, mais mes recherches sur internet n'aboutissent pas. Peut-être que quelqu'un ici pourrait m'indiquer une piste à suivre ?

Est-ce que ça pourrait être une idée aussi, parallèlement à cette dé puis redifférenciation, de détruire spécifiquement les neurones abimés ? (comme ça on fait un peu de ménage).

Voilà, je soumets tout ça ici, en espérant que peut-être quelqu'un m'apportera son avis sur la question, ou me dira NOOOON CE N'EST PAS DU TOUT FAISABLE COMME PROJET CHANGE TOUT DE SUITE ! :respect:

Merci d'avance,

Nico

JPMoulin
Messages : 27
Inscription : 30 Sep 2016, 10:26
Niveau d'étude / Domaine : biologie théorique, mathématiques

Re: Neurones dopaminergiques regénération

Messagepar JPMoulin » 08 Sep 2018, 10:51

Cher Ami du forum.

Je vais te faire part de mon enchainement d'idées qui sera plus important a mon avis (surtout ne crois pas que je me prenne pour une reference ou un modele, tout juste pour te donner une meilleure idée d'amelioration de recherche) que de t'apporter une réponse toute cuite a une question que tu te poses dans ce sujet :

Compte tenu de l'importance du neuro transmetteur qu'est la dopamine, j'ai été étonné que tu ne puisse pas trouver de méthode permettant d'avoir une idée du taux de cette substance dans la fente synaptique. Ce n'est pas possible -> (etude de la schizophrénie, de la depression, syndromes parkinsonniens)

J'ai pense alors que le mot marqueur n'était pas adéquat plutôt employe en génétique, l'exemple type étant le marqueur tumoral.

Pour ce type de petite molecule, il faut chercher avec le mot "traceur radioactif"

je sui tombe alors en une minute sur :

http://www.guillemet.org/irene/coursem/mn4.pdf

topo tres simple ou on indique l'emploi de Imagerie des récepteurs dopaminergiques D2 avec l'iodobenzamide marquée à l’I-123.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

D'autre part, il faudrait que tu te procures les travaux traitant de regeneration et voir comment ils ont mesure cette regeneration.
autrement dit comment les gens qui travaillent sur ce sujet ont fait.
Voire alors comment les auteurs ont mesure (autrement que cliniquement) la regeneration de ces neurones dopaminergiques.

Quand tu soumets un travail, ou un article, une des premiere choses que fait un professionnel c'est de regarder la bibliographie : As tu fait le tour des articles des gens traitant de ce sujet ?

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Les questions que tu te poses a propos de ce sujet ont étés surement des preoccupations des gens qui ont travaille la dessus et il serait important a mon avis de comprendre leur cheminement.

Amicalement.



J-P Moulin


Revenir vers « Forum de biologie »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité