La maitrise des images

Pour des échanges de points de vue sur des sujets scientifiques, des nouvelles découvertes, des controverses...
ecolami
Contributeur d'Or 2011+2012
Contributeur d'Or 2011+2012
Messages : 2450
Inscription : 21 Mars 2011, 14:09
Niveau d'étude / Domaine : DUT CHIMIE
Localisation : Seine et Marne, France
Contact :

La maitrise des images

Messagepar ecolami » 19 Juin 2013, 09:56

Bonjour,
Pourquoi "la maitrise des images"? Je suis toujours émerveillé de voir que nous pouvons
+imprimer sur pratiquement n'importe quel support et n'importe quelle dimension, feuille de papier, tissus, bâches de camions, plaques émaillée, toles, plastique
+imprimer des caractères si petits qu'ils ne sont plus lisibles à l'oeil nu (sur certains supports uniquement)
Pour fixer ces images ou impressions sur une telle variété de support il faut a chaque fois l'instrument et les encres adaptées.
En matière d'image numérique les logiciels permettent des effets parfois trés réalistes de transparence, de reflet etc...
Depuis longtemps le cinéma réussit à nous montrer l'impossible (sans que l'on se pose vraiment la question du "comment font-ils?")
Dans un domaine voisin les Hologrammes parviennent à nous montrer des images en dehors de leur support par un effet de relief.

Dans notre monde et avec la technique nous pouvons faire des choses merveilleuses, ne trouvez-vous pas?
Tri+traitement Produits chimiques 77 (Seine et Marne). Retraité depuis Octobre 2015
http://ami.ecolo.free.fr

Moulin
Messages : 188
Inscription : 12 Avr 2011, 09:37
Niveau d'étude / Domaine : neant

Re: La maitrise des images

Messagepar Moulin » 01 Juil 2013, 09:33

Cher Ecolami.

J'aimerai ajouter dans un domaine tres proche, images 3d et animation :

Les imprimantes 3D permettant de fabriquer une helice en resine a partir de son equation algebrique, auparavant on avait utilisait un tour a commande numerique. Certains industriels et labo de recherche s'en servent maintenant de facon courante ; j'ai vu sur arte une reconstitution 3D du visage d'un pharaon par cette methode.

Les scanners 3D, je crois qu'on a reconstitue ainsi la grotte de Lascaux, l'original etant devaste par le nombre de visiteurs (CO2 de la respiration je crois).

Les logiciels permettant d'inserer dans un film a images reelles, une personne ou un engin ou toute autre choses fictive. Un ami scientifique m'a dit il y a 20 ans que Matra maitrisait un logiciel permettant d'ajouter une voiture dans un prix F1 avec un tel realisme que les telespectateurs ne pourrait distinguer la voiture surnumeraire.
Je sais que ce logiciel a servi a inserer des marques en tant que publicites sur les voitures et sur les pallissades qui separent les spectateurs des terrains de football, mais je pense qu'on pourrait aussi bien faire que fictivement un joueur marque un but.

Tout ceci a 20 ans, on doit en etre beaucoup plus loin maintenant dans la maitrise des images animees. Les logiciels d'animation ont du faire des progres. Les films d'animation en temoignent, il parait que quelques boites Francaises sont dans les premiers au niveau mondial.

Amities

J-P Moulin

ecolami
Contributeur d'Or 2011+2012
Contributeur d'Or 2011+2012
Messages : 2450
Inscription : 21 Mars 2011, 14:09
Niveau d'étude / Domaine : DUT CHIMIE
Localisation : Seine et Marne, France
Contact :

Re: La maitrise des images

Messagepar ecolami » 01 Juil 2013, 10:56

Bonjour Moulin,
Effectivement je connais aussi ces progrès. Quand Matra existait j'étais (petit) actionnaire et recevais des informations générales. J'y avais lu entre autres qu'il travaillaient à insérer des images publicitaires dans les retransmissions de match; il s'agissait de de mettre ces annonces sur le pourtour de l'aire de jeux, là ou sont les palissades. La difficulté étant de reconnaitre de façon dynamique une partie de l'image pour y ajouter une autre.
En matière de télevision on emploie parfois la suppression d'UNE couleur pour pouvoir remplacer une zone monochrome par une autre image. Comme il existe des centaines de couleurs la supression uniforme de l'une d'elles sur toute l'image ne se remarquera que pour la zone choisie pour le trucage.
Actuellement cette technique est au point mais elle est concurencée par des écrans couleurs.
Les logiciels permettant d'ajouter des effets spéciaux utilisent en fait des fonctions mathématiques parfois d'une grande complexité. Je crois que bien peu le savent, ne pensant pas que les mathématiques puissent concerner ce domaine.
Dernière édition par ecolami le 02 Juil 2013, 01:11, édité 1 fois.
Tri+traitement Produits chimiques 77 (Seine et Marne). Retraité depuis Octobre 2015
http://ami.ecolo.free.fr

Moulin
Messages : 188
Inscription : 12 Avr 2011, 09:37
Niveau d'étude / Domaine : neant

Re: La maitrise des images

Messagepar Moulin » 01 Juil 2013, 17:10

Cher Ecolami

J'ai appris pas mal de choses a te lire.

Par contre, quand tu dis :
Les logiciels permettant d'ajouter des effets spéciaux utilisent en fait des fonctions mathématiques parfois d'une grande complexité. Je crois que bien peu le savent, ne pensant pas que les mathématiques puissent concerner ce domaine.
, tu touches de tres pres a mon domaine de recherche et tu es bien en dessous de la verite.

Les gens qui mettent au point des algorithmes (ensemble de regles en vue d'un resultat) sont des mathematiciens et ce ne sont que des mathematiques.
Beaucoup de gens croient en effet que l'informatique c'est "pisser" des lignes. C'est vrai pour les techniciens de l'informatique par exemple, les gens que tu paye si tu te fais faire un site, mais pas pour les concepteurs, ils ne font que des mathematiques et ensuite ils disent a des "informaticiens" ce qu'il faut programmer par exemple les algorithmes de recherche de Google font appel a la fine fleur des mathematiciens.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

Inversement et c'est je crois le plus interessant, l'informatique est nee de la rencontre de deux domaines differents

- d'une part l'effet transistor (ce qu'on apelle transistor) qui a permis de mettre des millions de composants, bientot des milliards sur un cristal de silicium, le premier ordinateur etant electromecanique (Berlin entre les deux guerres) puis pour faire la premiere bombe atomique un ordinateur a tubes grand comme un immeuble a la fin de la deuxieme guerre mondiale. Je crois que le second ordinateur qu'on programmait en Fortran (formula translator) avait une capacite de calcul d'une calculette.
Ce n'est seulement quand on a eu les circuits integres dans les annees 60 et le 4004 d'intel date des annees 70 que l'on apelle les chips qu'on a pu faire des machines avec des performances un peu plus interessantes.

- et d'autre part les travaux de Turing : On se demandait au debut du XX ieme siecle si tout enonce mathematique avait une solution (entcheidung probleme de Hilbert, probleme de la decision) c'etait un probleme de logique : Il fallait demontrer que tout probleme bien pose avait une solution. (ou non)
Turing a repris la these de Church : Tout raisonnement mathematique est un programme d'une machine, la machine de Turing, ce qui lui permettait de faire des raisonnements sur les raisonnement (c'est de la logique qui est la mathematique des mathematiques) et de produire le resultat qui a bouleverse les logiciens, les mathematiciens et qui a fait date dans la pensee humaine : Il y a des problemes bien poses dont on demontre qu'on ne pourra jamais demontrer qu'il sont vrai ou faux. Godel en meme temps par une methode differente aboutit a un resultat identique.

L'ancetre des ordinateurs (la machine de Turing mais pas tout a fait identique a un ordinateur) a ete imagine par Turing pour demontrer un theoreme majeur de la logique : il y a des theoremes dont on demontre qu'on ne pourra jamais les demontrer, ils sont intrinsequement insolubles.

Quand je fais des topos, d'abord pour reveiller l'auditoire je dis l'informatique (stricto sensu) cela n'existe pas puis j'ajoute car je vois des regards egares et quelque uns doutent de ma sante mentale, j'ajoute l'informatique ce sont des mathematiques deguisees.

Pour etre un peu plus serieux, il faut donc bien distinguer ce qu'on apelle informatique qui est une technique et la "computer science" qui sont en fait des mathematiques.

Actuellement, on met des jeunes mathematiciens qui ont fini l'ecole normale sur la programmation des ordinateurs quantiques qui ne sont pour le moment que des machines dans nos reves (probleme de decoherence).

Amicalement

J-P Moulin


Revenir vers « Discussions scientifiques générales, actualités scientifiques... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités