Pétrole et écologie

Pour des échanges de points de vue sur des sujets scientifiques, des nouvelles découvertes, des controverses...
Popov
Messages : 20
Inscription : 17 Déc 2020, 19:29
Niveau d'étude / Domaine : Baccaloréat 3

Pétrole et écologie

Messagepar Popov » 25 Déc 2020, 12:29

Bonjour,
Les experts semblent d'accord pour dire que nous avons débuté la régression de la quantité de pétole productible en fonction des réserves existantes et de découvertes prévisibles.
Presque tout le monde reconnait que nous avons porté le dérèglement climatique a un point tel que nous risquons de ne plus maîtriser l'évolution.
Dans ces conditions, pourquoi ne pas conserver le pétrole restant uniquement pour la chimie au lieu de le brûler bêtement dans des moteurs a combustion interne ou des chaudières ?
En effet, beaucoup de produits chimiques seront difficiles a synthétiser , voire impossibles sans passer par le pétrole.
Je serais heureux de connaître vos opinions.
Joyeux Noël a tous !

ndupuy
Messages : 59
Inscription : 11 Mars 2014, 14:21
Niveau d'étude / Domaine : Doctorant Écotoxicologie aquatique
Localisation : Metz, Lorraine

Re: Pétrole et écologie

Messagepar ndupuy » 26 Déc 2020, 10:35

Salut,

Il me semble qu'il reste le problème de par quoi on le remplace dans les moteurs et les chaudières. Pas mal de solutions existent (hydrogène, biocombustible), mais elles comportent toutes des bémols (les problèmes de production et de stockage pour l'hydrogène par exemple, et le problème de sacrifier des terres agricoles alors que leur nombre diminue pour la production de biocombustible, et le fait que ben l'utilisation de biocombustible libère tout de même du CO2.

Joyeux Noël à tous !

Popov
Messages : 20
Inscription : 17 Déc 2020, 19:29
Niveau d'étude / Domaine : Baccaloréat 3

Re: Pétrole et écologie

Messagepar Popov » 26 Déc 2020, 20:13

Bonsoir,
Pour l'hydrogène (car il ne faut plus emettre de CO2), l'electrolyse exclusivement.
Il FAUT produire de l'électricité non polluante et non dangeureuse: il FAUT terminer le concept ITER.
Si l'on avait mis les memes moyens que la recherche Américaine pour la bombe A, nous aurions des centrales thermonucléaires sans danger, sans déchets et a la matière premiere quasi illimitée., juste un peu de Béryllium pour la chambre toroidale.(deutérium de l'eau de mer et tritium produit in situ a partir du lithium)
Nous allons manquer d'eau douce, et avant la guerre et la famine, il faudra de l'énergie en quantité pour désaliniser l'eau de mer.
Je ne suis ni survivaliste, ni complotiste, mais je ne suis pas certain que la majorité soit consciente que la situation est trés delicate et commence a devenir urgente.
Elle va nécessiter une collaboration et une solidarité internationales . Nous arrivons a un point de passage trés délicat qui doit être bien abordé pour éviter un risque d'auto destruction encore plus élevé que la guerre froide.

ndupuy
Messages : 59
Inscription : 11 Mars 2014, 14:21
Niveau d'étude / Domaine : Doctorant Écotoxicologie aquatique
Localisation : Metz, Lorraine

Re: Pétrole et écologie

Messagepar ndupuy » 27 Déc 2020, 18:45

Hello hello !

Alors l'électrolyse ok mais ça consomme de l'électricité :) C'est pour ça qu'aujourd'hui seulement 5% de l'hydrogène est produit de cette façon. Le reste est produit par des moyens plutôt polluants il me semble.
En fait quand on parle d'écologie il n'y a pas que le pétrole qui pose problème, et je dirais que pas mal de scientifiques ont une vision assez globale des enjeux depuis pas mal de temps.. Et j'en profite pour dire que le réchauffement climatique n'est pas le seul problème.. il y a des changements globaux et on peut tisser des liens entre chacun d'entre eux.

J'en profite aussi pour dire que le temps de résidence du CO2 dans l'atmosphère est de 150ans, que ce n'est pas le seul gaz à effet de serre, et que le pétrole n'en est pas la seule source dans l'atmosphère.

Dans tout ce schmilblick, c'est difficile de voir une solution autre que la décroissance. Mais ça fait peur à beaucoup de gens, et là encore, il y a beaucoup de choses à inventer.

ndupuy
Messages : 59
Inscription : 11 Mars 2014, 14:21
Niveau d'étude / Domaine : Doctorant Écotoxicologie aquatique
Localisation : Metz, Lorraine

Re: Pétrole et écologie

Messagepar ndupuy » 27 Déc 2020, 18:48

En fait je pense que même au delà des scientifiques, beaucoup de citoyens sont au courant. Mais c'est compliqué de se dire "Ok je dois changer maintenant mes habitudes de vies, et entrer en révolution contre la destruction de ce monde par le capitalisme"

Popov
Messages : 20
Inscription : 17 Déc 2020, 19:29
Niveau d'étude / Domaine : Baccaloréat 3

Re: Pétrole et écologie

Messagepar Popov » 28 Déc 2020, 16:08

Bonjour,
Je pense que tu n'as pas pris la totalité de mes propos en compte. Pour moi, je reiitère, et en attendant mieux, la solution c'est l'électricité, et pas n'importe laquelle; celle produite par l'energie de la fusion.
C'est grace a elle que nous deviendrons une civilisation de type I (echelle de Kardachev).
Nous sommes devant notre premier filtre technologique. Si la vie apparait facilement, elle disparait tout aussi facilement. C'est sans doute la raison du paradoxe de Fermi.
Notre planète a des mécanismes d'auto régulation, mais dans certaines limites.
C'est vrai , des périodes glacières et de surchauffe se sont succédées, parce que les limites de régulation étaient dépassées.
Toutefois, depuis l'anthropocène, l'influence humaine croit exponentiellement et devient prépondérante.
Nous n'avons pas le choix: c'est 'évoluer ou mourir.

darrigan
Administrateur
Administrateur
Messages : 2464
Inscription : 16 Mars 2011, 15:48
Niveau d'étude / Domaine : Docteur en chimie physique
Localisation : Pau (64), France
Contact :

Re: Pétrole et écologie

Messagepar darrigan » 29 Déc 2020, 12:56

Bonjour,

J'avais assisté à un café-science au sujet de centrale nucléaire fonctionnant selon le procédé de fusion des sels de thorium. Celle-ci présente bien des avantages : régulation plus simple, plus sécurisé, taille plus réduite, pas de production de déchets ou réutilisation de déchets comme combustible...
Bref, cela semblait bien plus "propre" que les centrales nucléaires actuelles qui sont basées sur l'uranium parce que cela provenait de la filière militaire.
Je ne sais pas pourquoi en France on ne s'y est pas intéressé plus que cela. (Ou alors je ne suis pas au courant ?)

Il me semblait que le projet ITER permettait de faire de la fusion contrôlée, mais que les instabilités électromagnétiques dans le tore étaient problématiques... Pas sûr que cela puisse aboutir à un générateur d'électricité pérenne.

ndupuy fait bien de préciser que le CO2 n'est pas le seul gaz à effet de serre et qu'il n'est pas responsable de toute la pollution ! Ni que celui-ci n'est émi que par l'activité des humains ! Le CO2 est émis en abondance par les volcans aussi. Et beaucoup d'autres gaz ont des effets de serre bien plus importants. Méthane, oxydes d'azote, vapeur d'eau, et autres gaz issus d'activités industrielles (SF6 par exemple)... dont on ne parle jamais, ou vraiment pas assez ! À croire que l'on a focalisé toute la population sur ce satané CO2 (avec taxe carbone), pour ne pas regarder ailleurs... Faut dire que si on instaurait une "taxe azote", cela concernerait beaucoup de choses aussi, dont l'agriculture et ses engrais, les élevages avec ses purins, etc.

Les éoliennes et le photovoltaïque, c'est magique, ça transforme le vent et le soleil en électricité. Mais pour fabriquer des éoliennes et des panneaux solaires, il faut utiliser des composés (terres rares) qui sont soit extraits dans des mines de pays étrangers, activité très polluante et forcément limitée en ressources... ou utiliser du silicium pas facile à recycler. Ou avec un rendement et une longévité assez faible. En recherche, on se tourne vers le photovoltaïque organique, léger, facile à recycler, ne nécessitant pas de silicium, mais ce n'est pas encore au point et répandu. Espérons...

Il y a encore du travail pour les futur-e-s scientifiques ! ;-)
Aide-toi et le forum t'aidera ! :mrblue:

Bapt
Messages : 57
Inscription : 09 Sep 2019, 19:43
Niveau d'étude / Domaine : Lycée
Localisation : Suisse

Re: Pétrole et écologie

Messagepar Bapt » 31 Déc 2020, 00:07

Bonjour,

Concernant les réacteurs aux sels fondus de thorium, je me souviens avoir vu un documentaire marquant sur arte intitulé Thorium, la face gâchée du nucléaire. Il présentait les mêmes points clefs que mentionne Darrigan mais en liant le fait que la recherche des réacteurs étant militaire, dans le but de produire le plutonium nécessaire à l'armement atomique, les réacteurs aux thoriums qui n'en produise pas ont étés rejetés.
J'ai souvenir d'un chiffre intéressant, ce genre de réacteur aux sels fondus ne produit "que" des déchets ayant une durée de vie inférieur à 100 ans, ce qui semble déjà mieux gérable à échelle humaine que plusieurs millions d'années.
Pour ITER j'ai pu échanger deux fois avec les physiciens qui travaillent sur le tokamak de l'EPFL, qui suivent avec passion l'avancée d'ITER. Il semble que récemment un grand pas a été fait en achevant le revêtement en titane sur lequel l'évite le plasma à une température hallucinante (il me semble 1.5 x108°C). Cependant c'est loin d'être fini et un aspect d'ITER dû à son incroyable complexité me chagrine: Toute la "machinerie" autour du coeur est empilée par couche, de sorte que si une pièce du "centre" casse, il faut pratiquement tout démonter (ce qui implique une période de remise sous vide) pour la changer, cela prendrait des années.
Personnellement, je pense que le meilleur moyen de nous en tirer est la chimie. Il faut arrêter de voir le CO2 et les autres gaz à effet de serre comme des déchets, au contraire il faut les voir comme des réactifs dont on peut faire un produit valorisable. Aujourd'hui, les chimistes parviennent à convertir le CO2 en carburant sous l'effet de l'énergie solaire. Un lien https://www.swissinfo.ch/fre/toute-l-ac ... e/45029142
De même, on utilise des microalgues pour produire des carburants. On peut aussi fabriquer du biochar avec nos déchets organiques afin de faire des puits de carbone ou de le brûler pour rester dans une économie circulaire, avec un bilan neutre: On prend le carbone de l'atmosphère pour fabriquer un carburant que l'on brûle en temps voulu en remettant la même quantité de carbonne dans l'atmosphère.
Je m'arrête là pour aujourd'hui.
:salut:
I do chemistry because I want superpowers :love:

ecolami
Contributeur d'Or 2011+2012
Contributeur d'Or 2011+2012
Messages : 2489
Inscription : 21 Mars 2011, 14:09
Niveau d'étude / Domaine : DUT CHIMIE
Localisation : Seine et Marne, France
Contact :

Re: Pétrole et écologie

Messagepar ecolami » 06 Jan 2021, 11:27

Bonjour :salut:
Le charbon peut remplacer les pétrole dans tous les cas simplement il faut employer des procédés différents qui existent depuis longtemps et sont au point. Ils coûtent plus cher Ces procédés ont été mis au point par les allemands lors du blocus qui les a privés de pétrole durant la seconde guerre mondiale.
Si le pétrole a été privilégié c'est, bien sûr, par commodité.
Comme nous avons moins exploité le charbon nous en avons des réserves prouvées pour les 2 siècles à venir!
En conclusion ce n'est pas le pétrole qui est les problème mais l'augmentation INEXORABLE du CO2 dans l'air. Pourtant le CO2 est un nutriment pour les plantes qui deviennent plus productives (dans certains cas, ça dépend des plantes).
Et le gaz de schiste??? a la différence du gaz naturel il contient de l'ETHANE en plus du méthane. La teneur en éthane est telle qu'aux USA toute une filière employant l'éthane s'est développée avec des nombreuses usines géantes qui produisent du polyéthylène (géante= 1 500 000tonnes par an de polyéthylène), de l'oxyde d'éthylène et ses nombreux dérivés.Malgre ça les américains exportent leur gaz des schiste pour servir (bêtement!)de combustible.
Tri+traitement Produits chimiques 77 (Seine et Marne). Retraité depuis Octobre 2015
http://ami.ecolo.free.fr


Revenir vers « Discussions scientifiques générales, actualités scientifiques... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité