Aliments et industrie

Pour des échanges de points de vue sur des sujets scientifiques, des nouvelles découvertes, des controverses...
ecolami
Contributeur d'Or 2011+2012
Contributeur d'Or 2011+2012
Messages : 2477
Inscription : 21 Mars 2011, 14:09
Niveau d'étude / Domaine : DUT CHIMIE
Localisation : Seine et Marne, France
Contact :

Aliments et industrie

Messagepar ecolami » 27 Mai 2012, 23:31

Bonsoir,
J'ai l'habitude de lire les compositions de tout et donc aussi des aliments.
Il y aune chose qui m'agace toujours c'est de voir la présence d'additifs ou ingrédients sans réelle justification:
Exemple
1° le riz au lait on s'attendrait à ce qu'il ne contienne que du riz du lait du sucre, eventuellement de la vanille ou un arôme naturel cannelle ou caramel. Alors non , il contient juste assez de riz pour qu'on trouve encore quelques grains (10%) et à côté une collection d'épaississant carrghénane, xanthane et caroube.

Alors que si on avait juste mis davantage de riz tous les épaississant n'étaient plus utiles. Le riz n'est pourtant pas un produit cher. Ces épaississants ne nourrissent pas ce sont les fameuses "fibres solubles"
2° le yaourt à la vanille. Là pareil on s'attend a avoir le yaourt avec du sucre et de l'extrait de vanille naturelle. Non on a d'une part de l'arôme naturel de vanille et de la poudre de gousses épuisées (de leur arôme) et broyées pour faire croire qu'on a mis de la vanille naturelle broyée. Comme le public s'attend à ce que ce soit comme les flans à la vanille coloré en jaune on ajoute un colorant naturel jaune en faible quantité pour donner l'impression que c'est crémeux.
J'ai juste donné deux exemples mais on trouve beaucoup trop d'aliments qui contiennent une quantité injustifiée d'additifs. Souvent aussi je suis agacé de voir qu'on a remis ensemble des produits de fractionnement du lait, on a en vient à se demander si ce n'est pas pour s'en débarrasser. Vous pouvez trés bien lire qu'un produit contient de la poudre de lait écrémé et qu'il y a du beurre concentré avec. Vous trouverez aussi du lactosérum et du lactose dans une quantité incroyable de produits. Le lactosérum est obtenu par concentration du petit lait issu des fromagerie, le lactose est surement obtenu du m^me produit aussi. ce sont typiquement des produits comestibles mais qui sont à l'origine des déchets et qui sont recyclés.
Tri+traitement Produits chimiques 77 (Seine et Marne). Retraité depuis Octobre 2015
http://ami.ecolo.free.fr

papy
Messages : 17
Inscription : 07 Nov 2012, 20:00
Niveau d'étude / Domaine : cap mécanique générale 1957

Re: Aliments et industrie

Messagepar papy » 28 Déc 2012, 13:16

bonjour ecolami:une question en appelle une autre:pourquoi les légumes "industriels"vendus en grandes surfaces n'ont-ils pas LE MEME BON GOUT que les légumes du
jardin potager familial?dans ce cas comme pour les autres, une et une seule réponse,L'ARGENT,TOUJOURS L'ARGENT!(mon pauvre argent ah ah ah) profit,rentabilité,
productivité,rendement,sont les maîtres mots de la nouvelle"bible" du sacro-saint actionnariat qui à cependant perdu la notion de QUALITE,FIABILITE etc...
amicalement papy

darrigan
Administrateur
Administrateur
Messages : 2451
Inscription : 16 Mars 2011, 15:48
Niveau d'étude / Domaine : Docteur en chimie physique
Localisation : Pau (64), France
Contact :

Re: Aliments et industrie

Messagepar darrigan » 28 Déc 2012, 19:31

Bonsoir,

L'argent est certe une motivation importante chez un industriel. Cependant, il y a aussi le choix du consommateur : qui voudrait d'une tranche de jambon qui n'est pas bien rose, d'un sirop de menthe qui ne soit pas vert, ou d'un yaourt à la pêche autrement que rosée, et que sais-je. Les industriels sont friands d'études de marché et de sondages en tout genre, car il veulent faire mieux que la concurrence. Or si le consommateur préfère le jambon bien rose du concurrent, un industriel va revoir son procédé pour répondre à l'attente du consommateur... et si l'on trouve tant d'additifs, que ce soit des conservateurs, des colorants, des exhausteurs de goût, etc. dans les aliments, c'est souvent pour répondre à la demande du consommateur, qui veut pouvoir conserver l'aliment plus longtemps, avoir une couleur agréable, etc.
Bref, tout ça pour dire que tant qu'il y aura des gens pour acheter de la m*rde, il n'y a pas de raison pour qu'un vendeur ne leur propose pas autre chose que de la m*rde. Au final, chacun de nous compte à travers son acte de consommation ! :demon:

Note que l'on peut trouver des industriels capables de faire des aliments de qualité ; c'est rare mais ça existe, et il ne faut pas mettre tous les industriels dans le même panier (de même qu'il ne faut pas mettre tous les consommateurs dans le même panier).

Personnellement, je ne peux plus supporter d'acheter des fruits, légumes, viandes qui viennent de 800 km, alors que le producteur local est capable de me fournir en délicieux fruits et légumes de saison et en savoureuse viande. Il y a bien sûr des exceptions, par exemple le café, les bananes...
Aide-toi et le forum t'aidera ! :mrblue:

ecolami
Contributeur d'Or 2011+2012
Contributeur d'Or 2011+2012
Messages : 2477
Inscription : 21 Mars 2011, 14:09
Niveau d'étude / Domaine : DUT CHIMIE
Localisation : Seine et Marne, France
Contact :

Re: Aliments et industrie

Messagepar ecolami » 28 Déc 2012, 23:46

Bonjour,
Pour certains légumes venant d'Espagne Poivrons, Aubergines,Tomates il est édifiant de voir OU et COMMENT ils sont produits. Ils viennent tous de la région d'Alméria, et sont cultivés à l'année dans des serres en plastique qui couvrent des kilomètres carrés le long de la côte. Le sol est aride et des forages permettent l'irrigation. Dans les serres on trouve soit des cultures sur sol soit hors sol. Les insectes pollinisateurs sont STOCKES dans des cartons ou des sortes de ruches sont aménagées. Il y a un mélange d'insectes pollinisateurs. Quand vient le moment pour ces petites bêtes de faire leur travail on rentre les cartons dans les serres et quand c'est fini on les ressort en formant des pyramides. Il ne fait pas bon de se ballader à côter. Ce sont des américains qui vendent ces cartons pour polliniser.
Les cultures sur sols et sous serres épuisent les sols (surement à cause des phytosanitaires, parce que pour les engrais ils ne risquent pas de manquer).
L'autre possibilité est que le forage ne fournisse plus d'eau douce mais de l'eau salée, on est souvent prés de la mer et le pompage de l'eau à pu déséquilibrer le ratio eau douce (venant des rares pluies) et eau de mer (inépuisable!)
On trouve de nombreuses serres délaissées, tombant en charpie.
Comme la plupart des terrains plats en bord de mer ont été utilisés on voit des gros bulldozer tailler en terrasses les collines proches sur des surfaces considérables.

J'ai observe les cultures hors sols et j'ai été admiratif: ils se procurent a Ceylan de longs boudin en film plastique remplis de fibres de cocos diamètre 15 à 20 cm.
Dans ce support on repique des plants et comme c'est trop petit pour tenir la plante on dispose des tiges, des cables (comme pour la vigne) et aussi des tuyaux de gouttes à gouttes pour chaque plante. On voit pousser des Poivrons, Tomates, Aubergines.
J'imaginerai bien de telles cultures dans la station spatiale internationale (reste le problème des insectes pollinisateurs en apesanteur et de leur comportement par rapport à l'équipage. Ce qui est génial avec cette technique est qu'on réduit le poids au maximum.
C'est une main d'oeuvre africaine qui est employée.
Ce qui est curieux là dedans est d'avoir été dans une région aussi aride. C'est là ou ont été tournés les westerns spaghettis puis les westerns espagnols.

D'une façon plus générale quand les légumes viennent de trés loin il faut qu'ils résistent au transport et ça peut entrainer de choisir des variétés plus résistantes au transport (critère qui n'a rien a voir avec leur saveur). Les clients sont devenus tellement exigeants que les moindres défauts sont refusés, les notions de saison ont disparues dans les choix des consommateurs. Cela est possible grâce aux miracles de la longue conservation. J'ai toujours été choqué de voir au même prix et parfois moins cher des poires ou des pommes (par exemple) venant de l'hémisphère austral (argentine, chili, afrique du sud) que des fruits venant de chez nous en Europe.
Tri+traitement Produits chimiques 77 (Seine et Marne). Retraité depuis Octobre 2015
http://ami.ecolo.free.fr

papy
Messages : 17
Inscription : 07 Nov 2012, 20:00
Niveau d'étude / Domaine : cap mécanique générale 1957

Re: Aliments et industrie

Messagepar papy » 29 Déc 2012, 20:55

bonsoir darrigan:je ne suis pas sûr qu'il faille autant que cela faire porter le chapeau au consommateur car:
-les agressions commerciales qu'il subit journellement sous forme de PUB de la part de tous les médias.
-les moyens psychologiques utilisés pour créér le besoin.
-les changements volontaires et programmés de mode,de design,de conditionnement,même les soldes! etc etc...
-le harcellement commercial sous toutes ses formes,tout cela devrait être pris en compte et intégré dans les facteurs responsables tout ou partie de la situation qui nous préoccupe actuellement dans nos discussions ne crois-tu pas? amicalement,papy

papy
Messages : 17
Inscription : 07 Nov 2012, 20:00
Niveau d'étude / Domaine : cap mécanique générale 1957

Re: Aliments et industrie

Messagepar papy » 30 Déc 2012, 09:35

bonjour darrigan:voici deux exemples qui arrivent à point nommé.ce matin je cherche le journal à la librairie et le commerçant me demande deux euros ald 1,85 soit
~8% de+. devant mon étonnement,il me signale qu'il y a un petit encart concernant une succinte récap 2012(évidemment truffée de PUB)et il ajoute<<eh oui,je sais,
c'est de la vente forcée,je n'y peux rien!>> (brave commerçant).mais ce n'est pas tout.à la une du dit journal,gros titre et photo géante d'un alignement de vétements
étiquetés"soldes moins 30%" le texte dit ceci(mercredi les soldes débutent enX,sept jours avant le reste de la france.une anticipation mise en place pour concurrencer leYet laZ,mais qui fait grincer des dents les commerçants des départements limitrophes).voilà,tout simplement pour dire que dans ces deux cas concrets le consommateur n'aura été que spectateur, et mis devant deux faits accomplis de la dite société de consommation,sans être l'instigateur de quoi que ce soit.papy


Revenir vers « Discussions scientifiques générales, actualités scientifiques... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités