Métaux, chlore, sel et eau

Pour tout ce qui traite des expériences de chimie.
jeanbaptiste
Messages : 150
Inscription : 04 Avr 2011, 11:51
Niveau d'étude / Domaine : Etudiant en Médecine & Ingénieurie IRIV
Localisation : Alsace, France

Métaux, chlore, sel et eau

Messagepar jeanbaptiste » 27 Mai 2013, 09:59

Bonjour à tous !
J'ai un petit soucis chimique #-/
Je dispose d'une solution de NaCl et de chlore (proportion pour une piscine) en contact permanent avec des plaques métalliques (250mm sur 500mm). Cependant même l'inox à succombé en 24h... Auriez vous une idée de quel métal je pourrais utilisé en évitant le titane ?

Merci d'avance à tous !

Jean-Baptiste
La nuit, pour m'endormir, je ne compte pas les moutons mais les camions de pompiers

Blackline
Messages : 264
Inscription : 23 Jan 2012, 07:51
Niveau d'étude / Domaine : Master de chimie
Localisation : Strasbourg
Contact :

Re: Métaux, chlore, sel et eau

Messagepar Blackline » 27 Mai 2013, 11:46

Il faut savoir qu'il existe plusieurs sortes d'Inox, certains très résistants, et d'autres non, ce qui peut jouer sur la longévité de ton métal dans ta solution.

jeanbaptiste
Messages : 150
Inscription : 04 Avr 2011, 11:51
Niveau d'étude / Domaine : Etudiant en Médecine & Ingénieurie IRIV
Localisation : Alsace, France

Re: Métaux, chlore, sel et eau

Messagepar jeanbaptiste » 27 Mai 2013, 12:16

Mon gros soucis c'est aussi que j'aurais besoin que ce soit un bon conducteur thermique, et d'après mes recherches l'inox est un bien trop bon isolant pour moi :mur:

Croyez vous que l'aluminium pourrait tenir le coup ?
Encore merci ;)
Dernière édition par jeanbaptiste le 28 Mai 2013, 02:02, édité 1 fois.
La nuit, pour m'endormir, je ne compte pas les moutons mais les camions de pompiers

ecolami
Contributeur d'Or 2011+2012
Contributeur d'Or 2011+2012
Messages : 2468
Inscription : 21 Mars 2011, 14:09
Niveau d'étude / Domaine : DUT CHIMIE
Localisation : Seine et Marne, France
Contact :

Re: Métaux, chlore, sel et eau

Messagepar ecolami » 28 Mai 2013, 00:42

Bonsoir,
Comme tu as deux électrodes en métal l'une d'elle recueille le Chlore ce qui la détruit. Il faut employer du graphite ou du carbone amorphe pour recueillir le Chlore. Parce que trouver un métal "pas cher" qui résiste est impossible. LE carbone amorphe ou vitreux est compact, imperméable et conduit l'électricité, le graphite est poreux et finira par se désagréger en fonction de l'intensite. La conduction électrique est plus faible que pour les métaux.
L'Aluminium serait encore bien pire! L'oxydation serait violente.
Tri+traitement Produits chimiques 77 (Seine et Marne). Retraité depuis Octobre 2015
http://ami.ecolo.free.fr

jeanbaptiste
Messages : 150
Inscription : 04 Avr 2011, 11:51
Niveau d'étude / Domaine : Etudiant en Médecine & Ingénieurie IRIV
Localisation : Alsace, France

Re: Métaux, chlore, sel et eau

Messagepar jeanbaptiste » 28 Mai 2013, 02:31

En fait il ne s'agit pas d'un système d'électrode, c'est un échangeur thermique entre le fluide de piscine et un autre caloporteur (eau). Une solution d'électrolyseur me parait complexe à mettre en place :/

Pensez vous qu'une couche de vernis epoxy par dessus ma plaque pourrait résoudre le soucis ? Ne risque t'il pas de faire une trop grande barrière thermique ?

Merci encore !
La nuit, pour m'endormir, je ne compte pas les moutons mais les camions de pompiers

Maurice
Contributeur d'Or 2013
Contributeur d'Or 2013
Messages : 933
Inscription : 22 Mars 2011, 20:47
Niveau d'étude / Domaine : Universitaire
Localisation : Lausanne, Suisse

Re: Métaux, chlore, sel et eau

Messagepar Maurice » 28 Mai 2013, 13:32

Moi j'essaierai l'aluminium. L'aluminium métallique est entouré d'une couche d'oxyde qui le rend résistant aux solutions diluées d'acide ou de NaCl.

jeanbaptiste
Messages : 150
Inscription : 04 Avr 2011, 11:51
Niveau d'étude / Domaine : Etudiant en Médecine & Ingénieurie IRIV
Localisation : Alsace, France

Re: Métaux, chlore, sel et eau

Messagepar jeanbaptiste » 28 Mai 2013, 14:58

Est-ce que cette couche d'oxyde d'aluminium sera bien fixe ou va t'elle être emportée avec le courant du fluide ? Tu penses qu'elle résistera au chlore ?
La nuit, pour m'endormir, je ne compte pas les moutons mais les camions de pompiers

jeanbaptiste
Messages : 150
Inscription : 04 Avr 2011, 11:51
Niveau d'étude / Domaine : Etudiant en Médecine & Ingénieurie IRIV
Localisation : Alsace, France

Re: Métaux, chlore, sel et eau

Messagepar jeanbaptiste » 28 Mai 2013, 16:51

Il semblerait que non d'après Wikipédia
L'oxydation naturelle incontrôlée des pièces en aluminium ne forme pas de barrière étanche, sauf pour certains alliages d'aluminium moins sensibles aux corrosions (exemple AG6).

http://fr.wikipedia.org/wiki/Anodisation

Certains auraient plus d'infos ? Pensez vous que de l'alu anodisé résisterait ?

Encore merci :)
La nuit, pour m'endormir, je ne compte pas les moutons mais les camions de pompiers

ecolami
Contributeur d'Or 2011+2012
Contributeur d'Or 2011+2012
Messages : 2468
Inscription : 21 Mars 2011, 14:09
Niveau d'étude / Domaine : DUT CHIMIE
Localisation : Seine et Marne, France
Contact :

Re: Métaux, chlore, sel et eau

Messagepar ecolami » 29 Mai 2013, 00:24

Bonjour,
Je n'avais pas bien compris et pensais que tu électrolysais la solution pour maintenir constant la teneur en chlore dissous.
Je suis étonné que ton inox ait été détruit en si peu de temps! Dans l'industrie Chimique on emploie des inox différents avec des traces de Molybdène qui améliorent la résistance.
S'il ne s'agit que d'un échangeur de chaleur l'aluminium pourrait convenir s'il est correctement anodisé (encore que si l'inox a lâché aussi vite...) Une couche de vernis (marine??) renforcerai la résistance à la corrosion sans impact notable sur l'échange thermique étant donné la finesse de la couche.
(Note: A tout hasard je rapelle l'incompatibilité de l'eau de javel avec l'inox à cause du Nickel. Nous avons eu, il y a bien longtemps, un gros problème de mousse avec du déchet de "Javel Plus" (javel+détergent moussant) stocké dans une citerne inox qui s'est mise a mousser à n'en plus finir)
Tri+traitement Produits chimiques 77 (Seine et Marne). Retraité depuis Octobre 2015
http://ami.ecolo.free.fr

chatelot16
Messages : 329
Inscription : 12 Déc 2011, 06:04
Niveau d'étude / Domaine : ingenieur

Re: Métaux, chlore, sel et eau

Messagepar chatelot16 » 29 Mai 2013, 01:09

c'est connu que les echangeur en inox ne tiennent pas longtemps pour piscine ... plus ou moins longtemps suivant l'epaisseur

le bon metal c'est le titane

mais pourquoi du metal ... en general pour faire un bon echangeur il faut une grande surface , et la conductivité de la separation n'a pas une grande importance ... on peut faire un bon echangeur avec un faisceaux de tube en polyethylene

maintenant il existe un truc peu etre interressant : les tube multicouche en aluminium et polyethylene

jeanbaptiste
Messages : 150
Inscription : 04 Avr 2011, 11:51
Niveau d'étude / Domaine : Etudiant en Médecine & Ingénieurie IRIV
Localisation : Alsace, France

Re: Métaux, chlore, sel et eau

Messagepar jeanbaptiste » 29 Mai 2013, 01:51

Tu penses que le PE pourrait tenir le choc et faire l'affaire ? (genre 2mm d'épaisseur) (principalement écart de T°, genre 70°C et 15°C) ?
La nuit, pour m'endormir, je ne compte pas les moutons mais les camions de pompiers

chatelot16
Messages : 329
Inscription : 12 Déc 2011, 06:04
Niveau d'étude / Domaine : ingenieur

Re: Métaux, chlore, sel et eau

Messagepar chatelot16 » 30 Mai 2013, 23:37

si un echangeur echange bien il n'y a aucune raison d'avoir 70°C pour chauffer une piscine

il faut faire comme pour le plancher chauffant : même si l'eau de la chaudiere arrive a 70°C elle est melangé a un debit superieur qui tourne en rond dans le plancher avec une pompe

dans le cas de l'echangeur de piscine ça sera pareil : il faut juste une pompe de plus

avec un planncher chauffant il y a un systeme de thermostat pour ne surtout pas envoyé une temperature trop forte ... avec l'echangeur de piscine c'est plus simple : les debit d'eau de piscine protege deja bien de la surchauffe ... simplement mettre une pompe qui alimente l'echangeur avec moitié debit d'eau de la chaudiere et moitié eau recyclé de la sortie de l'echangeur diminue suffisament le risque de surchauffe


Revenir vers « Forum de chimie »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités