Récupération d'or sur les composants éléctroniques

Pour tout ce qui traite des expériences de chimie.
temporelus

Récupération d'or sur les composants éléctroniques

Messagepar temporelus » 08 Juin 2013, 13:38

Bonjour, ayant récupéré quelque ordinateurs hors d'état de marche, j'envisage de démonter ceux ci pour récupérer les composants dans lesquels se trouve de l'or (ex : connecteurs, microprocesseur, disque dur etc.).

Je pense donc utiliser le mélange d'eau régale et de faire tremper tout les connecteurs et composant séparé du reste pour récupérer les plaquages, je suis conscient que cette expérience est dangereuse en vue des produits utilisés, mais si vous pouviez m’apporter plus de précision quand a ce procédé cela m'aiderait grandement, je ne m'attend pas a pouvoir faire fondre cet or et le transformer en lingot de 1k d'un coup, mais les quelque grammes que je pourrait récupérer sont néanmoins intéressants.

Merci d'avance.

ecolami
Contributeur d'Or 2011+2012
Contributeur d'Or 2011+2012
Messages : 2461
Inscription : 21 Mars 2011, 14:09
Niveau d'étude / Domaine : DUT CHIMIE
Localisation : Seine et Marne, France
Contact :

Re: Récupération d'or sur les composants éléctroniques

Messagepar ecolami » 09 Juin 2013, 00:39

Bonsoir,
Ce sujet a déjà été traité plusieurs fois. Regarde aussi sur l'ancien forum. Tu dois tenir compte de l'épaisseur infinitésimale d'or qui est déposée qui se chiffre en 10 à 15 microns, il faut aussi bien trier les parties dorées. Il y a trés peu de chances que tu parvienne a 1 gramme.
Personne ne le sait en général mais il y a PARFOIS d'autres métaux précieux dans les condensateurs (non électrolytique).
Tri+traitement Produits chimiques 77 (Seine et Marne). Retraité depuis Octobre 2015
http://ami.ecolo.free.fr

Moulin
Messages : 188
Inscription : 12 Avr 2011, 09:37
Niveau d'étude / Domaine : neant

Re: Récupération d'or sur les composants éléctroniques

Messagepar Moulin » 09 Juin 2013, 11:14

Cher Temporelus.

Je ne pense pas que cela en vaille la peine, autrement dit tu vas faire un travail considerable pour un resultat minuscule, si tu veux de l'or, je pense qu'il est plus simple de reperer une riviere qui charrie de minuscules particules d'or, il y en a en France et de passer une journee a secouer la batee, tu auras dans le pire des cas passe une journee dans un coin sympa et a l'air pur.

Je pense qu'Ecolami fait reference au tantale des condensateurs au tantale, j'en trouve de moins en moins sur les ordinateurs, on trouve les condensateurs electrolytiques habituels.
il faut broyer le condensateur, ce qui n'est pas facile et trouver une methode permettant de solubiliser le tantale ce qui n'est pas une mince affaire.

Ici tu trouveras un tableau ou se trouvent les elements chimiques d'un ordinateur, je trouve ce tableau tres incomplet et la personne qui l'a fait a des connaissance plus que legeres en biologie : Il y est dit que le baryum fait gonfler le cerveau :-D mais c'est le seul tableau de ce type que je connnaisse :

http://educ47.ac-bordeaux.fr/clic/html/BARBASTE/groupe2html/composants.html

J'aimerai bien savoir comment Veolia qui semble avoir le monopole des dechetteries en France ou tout au moins dans ma region, c'est pareil pour les ressources en eau, comment Veolia recycle tous ces metaux, cela m'interesserait enormement, en fait je me pose depuis longtemps deux questions :

Quels metaux sont ils extrait (des divers apports aux dechetterie) ?
Par quelles methodes ?

Tri separe des circuits imprimes puis broyage et chaine d'extraction ?

Je me suis demande si Veolia extrait l'or de certains connecteurs professionnels par le cyanure ou la methode de l'amalgame car j'avais lu un article il y a des decennies, bien avant notre ere de recuperation disant que la premiere mine d'or, du poit de vue de la teneur sont certains composant electroniques et que les grands industriels travaillait la question.

Un des seul metaux dont je suis cerain de la recuperation est le rhodium des pots catalytiques.

Recupere t on les terres rares (des anciens tubes cathodiques qui n'ont de rare que le nom), le beryllium, tres toxique etc etc ?

J'aimerai bien avoir une conversation avec un ingenieur chimiste de cette boite.

Dans un domaine encore plus eloigne, il faut avoir a l'esprit la teneur des plombs de chasse en arsenic (de l'ordre de quelques pour cent) qui dans certaines regions constitue avec le plomb un apport non negligeable aux terrains.

Meilleures amities.

J-P Moulin
Dernière édition par Moulin le 09 Juin 2013, 16:54, édité 1 fois.

horuse10
Messages : 308
Inscription : 04 Avr 2011, 17:37
Niveau d'étude / Domaine : 1ère année prépa intégrée
Localisation : l'Oise (60)

Re: Récupération d'or sur les composants éléctroniques

Messagepar horuse10 » 09 Juin 2013, 11:15

il faut dissoudre dans l'eau régale et précipiter les métaux un à un !

le cuivre sera présent en quantité non négligeable

ensuite il faudra précipiter l'or avec de l'acide oxalique ou du méta bisulfite mais cela pose le problème de former de l'or colloïdal très difficile à séparer du reste de la solution

on peut aussi envisager une récupération électrolytique

le chlorure d'étain sera très utile pour déterminer si il reste des métaux nobles en solution

voir : http://www.youtube.com/watch?v=tQ_R8Gr26kk
Je suis Français ! donc un des rois du Système D !

ecolami
Contributeur d'Or 2011+2012
Contributeur d'Or 2011+2012
Messages : 2461
Inscription : 21 Mars 2011, 14:09
Niveau d'étude / Domaine : DUT CHIMIE
Localisation : Seine et Marne, France
Contact :

Re: Récupération d'or sur les composants éléctroniques

Messagepar ecolami » 10 Juin 2013, 01:30

Bonjour,
La récupération des métaux est trés complexe.
Il y a les filières suivantes qui sont concernées
+piles et accumulateurs de toutes sortes
+accumulateurs au plomb
+Déchets électriques et électronique
+emballages métalliques.
Le cas des accumulateurs au plomb est le plus simple: un seul métal!
Les emballages métalliques Fer ou Aluminium
Le piles et accumulateurs de toutes sortes représentent un défi les métaux suivants sont présents: Zinc, Manganèse, étain, fer, nickel, cadmium, terres rares pour les NiMH, Lithium, Cobalt, Argent, Mercure. Le tout est broyé puis calciné et ensuite des procédés électrométallurgie (ou électrolyse) sont appliqués. Je ne sais pas si tous les métaux sont récupérés ou si seuls les plus abondants le sont.
Les appareils électriques ou électroniques contiennent surtout du Fer, du cuivre, de l'aluminium et sur les circuits on aura du cuivre, de l'étain parfois un placage d'or.
La récupération de métal précieux sur les circuits est à la limite de la rentabilite si on doit prendre en compte le cout des réactifs, du travail et du traitement des déchets. Si en plus on emploie de l'Acide nitrique on sera gêné par les volutes de vapeurs nitreuses trés difficiles a capter.
Le poudres de écrans cathodiques, ne sont, à ma connaissance, pas traitées.
Les poudre de tubes fluorescents et lampes fluorescentes à base de terres rares sont recyclés dans l'ancienne usine qui isolait jadis les terres rares en France (elle a fermé suite au dumping chinois). La séparation des terres rares est extrêmement difficile et s'opère par dissolutions multiples dans des solvants organiques. La m^me usine traite aussi les aimants avec des terres rares.

Concernant les condensateurs ce n'est pas le tantale dont je parlais mais de Platine, Palladium et Argent qui sont employés pour des encres conductrices dans certains condensateurs. Je tiens cette information d'une personne ayant travaillé dans le secteur mais je n'ai jamais vérifié. J'ignore si ces modèles existent encore.
Tri+traitement Produits chimiques 77 (Seine et Marne). Retraité depuis Octobre 2015
http://ami.ecolo.free.fr

Moulin
Messages : 188
Inscription : 12 Avr 2011, 09:37
Niveau d'étude / Domaine : neant

Re: Récupération d'or sur les composants éléctroniques

Messagepar Moulin » 10 Juin 2013, 07:45

Chers amis

@Ecolami : Merci de ces precisions, je me doutais bien que la recuperation des metaux n'etait pas une petite affaire, je croyais que les accumulateurs au plomb contenaient aussi de l'antimoine pour rendre les plaques plus dures ou plus rigides ?
J'ignorais totalement que certains condensateurs pouvaient contenir Pt , les condensateurs sous forme de composants de surface contiennent du Pd, je m'en souviens maintenant ; de toute facon plus le temps passe plus la teneur doit etre reduite tout comme la quantite d'or dans les processeurs ainsi que cela est dit sur les forums ou l'on parle de la recuperation d'or des processeurs.

@Temporelus : Il y a de nombreux sites et forums qui traietent de la recuperation de l'or dans les composants electroniques, il y est dit que le jeu n'en vaut pas la chandelle.
Dans ce site :

http://www.presence-pc.com/actualite/ph ... t-cpu.html

On y indique clairement comment recuperer une fraction de gramme d'Au a partir d'un tas de vieux CPU.
Il y est dit en passant comment recuperer l'argent.
La meilleures methode pour recuperer l'argent etant selon moi de trouver pour presque rien un couvert en argent massif dans une brocante (*) de le solubiliser dans HNO3 puis de deplacer l'argent en y plongeant une lame de Zn

2Ag+ + Zn -> 2 Ag + Zn++

L'argent metallique precipite et laisse le cuivre du couvert en solution. Il y a toujours du cuivre dans l'argent massif des couverts.
On resolubilise ensuite par HNO3 pour donner le nitrate d'argent dont la solution doit etre incolore ; si il reste des traces de cuivre, la solution sera bleu.
C'est comme cela que j'obtenais ce sel pour mon labo quand j'etais tres jeune.

Meilleures amities

J-P Moulin

(*) Il etait un temps ou certains vendaient dans les brocantes pour un prix tres en dessous du cours de l'argent les couverts car "ils n'allaient pas dans les lave vaisselle" et avait achete tres cher des couverts en inox, cette mode est passee mais on trouve encore pour presque rien un couvert poinconne ce qui le differentie du couvert cuivre plaque argent. On s'assure qu'on a un couvert en argent massif (vs cuivre plaque argent) en calculant la densite du couvert par la densite Cu 8,8 et Ag 9,3 si je me souviens bien, poids obtenu dans l'air et dans l'eau (methode d'Archimede) un petit calcul donne (p1 /-(p2 -p1)) la densite du couvert, il faut mesurer les deux poids avec soin car la difference des densite Cu et Ag n'est pas considerable.

ecolami
Contributeur d'Or 2011+2012
Contributeur d'Or 2011+2012
Messages : 2461
Inscription : 21 Mars 2011, 14:09
Niveau d'étude / Domaine : DUT CHIMIE
Localisation : Seine et Marne, France
Contact :

Re: Récyclage des métaux

Messagepar ecolami » 10 Juin 2013, 09:20

Bonjour,
Encore une précision: les tôles empilées dans les transformateurs sont en ferrosilicium pour des raisons d'hystérésis.
J'ignore la teneur en silicium et si on peut l'isoler par une dissolution sélective. (je n'ai pas "creusé" le sujet.)

La difficulté pour les piles et accumulateurs de toutes sortes réside dans l'absence d'étiquettage: il n'est pas précisé quels métaux sont dans les piles boutons. Les piles et les accumulateurs en formes de piles sont de types Salin, Alcalin, NiCd et NiMh ce qui limite le nombre de métaux (il faut tenir compte aussi des métaux qui entourent ces piles ou accumulateurs (Fer nickelé, contacts en laiton). Les plies et accumulateurs au Lithium sont de formes différentes mais j'ignore si elle sont séparées par magnétisme des autres a envellope d'acier. Il y a divers types de couples électrochimiques avec le lithium et on peut y trouver du Phosphate de Lithium et de Fer (a vérifier) , de l'oxyde cobalt je crois aussi, des polymères spéciaux Li-ion, du Chloure de Thionyle mélangé de AlCl3.. bref on comprend pourquoi il y a cette mise en garde "ne pas ouvrir ou démonter".
Tri+traitement Produits chimiques 77 (Seine et Marne). Retraité depuis Octobre 2015
http://ami.ecolo.free.fr

Klem
Messages : 82
Inscription : 05 Avr 2011, 13:17
Niveau d'étude / Domaine : Master Pro synthèse et analyse organique
Localisation : Bâle, CH

Re: Récupération d'or sur les composants éléctroniques

Messagepar Klem » 24 Juin 2013, 12:38

Hello!

J'ai un procédés à prposer mais pour ce faire il faut avoir une hotte aspirante car la première étape dégage du NO2:

1) Broyer les composant electroniques.
2) Passer le tout dans un bain d'acide nitrique concentré pendant 24h (solubilisation du cuivre et de largent)
3) Filtrer pour recuperer d'un coté la solution contenant Ag+ et Cu2+ et dans le filtre reste le plastique et/ou ceramique plus l'or non dissous.
4) Passer les solides à l'eau régale (certains utiliseent HCl conc + H2O2) pour dissoudre l'or sous forme HAuCL4
5) D'un autre coté faire précipiter l'argent sous forme AgCl en ajoutant du sel de table dans la solution.
6)filtrer AgCl et réduire avec de la poudre de zinc par exemple.
7) Si on veux également récuperer le cuivre on peut faire un electrolyse ou preécipiter Cu(OH)2 en ajoutant de la soude.
8) Revenons à l'or. Flitrer les résidus présents dans l'eau régale en prenant tooutes les précaution nécéssaire puis ajouter du Na2S2O5 pour réduire les ion Au3+ en or colloidal.
9) Filtrer et chauffer le solide (poudre) au chalumeau dans un creuser afin d'obtenir une belle bille d'or.

Qu'en pensez vous?
Klem (anciennement Mad-Chemist)

ecolami
Contributeur d'Or 2011+2012
Contributeur d'Or 2011+2012
Messages : 2461
Inscription : 21 Mars 2011, 14:09
Niveau d'étude / Domaine : DUT CHIMIE
Localisation : Seine et Marne, France
Contact :

Re: Récupération d'or sur les composants éléctroniques

Messagepar ecolami » 24 Juin 2013, 18:03

Bonsoir,
Le mode opératoire de Klem est bien. L'acide nitrique aura tendance a décoller les placages d'or laissant des fins morceaux d'or. Il faut donc prévoir une séparation de ces minuscules écailles d'or. Mais ça sera le plus souvent incomplet. Faire l'essai avec une vielle carte à puce.
Dans les métaux attendus on doit ajouter l'étain, le plomb et le zinc (soudures et morceaux de laiton). Le plomb précipitera sous forme de Chlorure avec l'Argent.
La précipitation de l'or colloïdal donne quelque chose de difficile a séparer. S'il est possible d'éviter les colloïdes ce serai mieux. Prévoir au besoin plusieurs jours de décantation pour l'or. comme on travaille sur des toutes petites quantité d'or il faut faire attention de ne pas en perdre dispersé sur les creuset ni de faire voler la poussière avec la flamme d'un chalumeau (tout le monde n'à pas un four). La réduction de AgCl insoluble par le Zinc insoluble aussi ne semble pas possible: le plus simple sera de passer au four AgCl tel quel ou de la neutraliser en Oxyde en milieu alcalin pour avoir l'argent métal. Il n'y pas souvent d'Argent métal dans les circuits électroniques.
Tri+traitement Produits chimiques 77 (Seine et Marne). Retraité depuis Octobre 2015
http://ami.ecolo.free.fr

Klem
Messages : 82
Inscription : 05 Avr 2011, 13:17
Niveau d'étude / Domaine : Master Pro synthèse et analyse organique
Localisation : Bâle, CH

Re: Récupération d'or sur les composants éléctroniques

Messagepar Klem » 25 Juin 2013, 09:03

On peut aussi precipiter le plomb selectivement avec H2SO4 ou autre source de sulfates puis l'argent avec des chlorures.
Klem (anciennement Mad-Chemist)

chatelot16
Messages : 329
Inscription : 12 Déc 2011, 06:04
Niveau d'étude / Domaine : ingenieur

Re: Récupération d'or sur les composants éléctroniques

Messagepar chatelot16 » 25 Juin 2013, 14:22

il faut voir le prix des reactif neccesaire : a mon avis vu le peut d'or a recuperer , le benefice est une perte !

il me parait plus interressant de faire un demontage methodique pour faire un bon tri des matiere ! le dessoudage a la pompe a dessouder va donner une bonne quantité de melange etain plomb avec une bonne valeur !

les rare composant contenant de l'or seront plus facile a traiter une fois separé , et non melangé a un tas de composant sans or

les condensateur au tantale sont assez courant : il faut les reconnaitre et les traiter separément

le demontage des composant permet de mesurer la quantité d'or trouvé dans chaque categorie de composant et de voir si c'est rentable avant d'augmenter la quantité traité

je pense que c'est dans les vieux connecteur qu'il y en a le plus ... donc attention plus c'est recent plus les connecteur sont petit et plus les epaisseur d'or sont faible ... les vieux ordinateur mis a la ferraille dans les année 70 etaient des vraie mines d'or ! ne surtout pas prendre des chiffre resultat de l'industrie de recuperation qui datent de cette epoque !

ecolami
Contributeur d'Or 2011+2012
Contributeur d'Or 2011+2012
Messages : 2461
Inscription : 21 Mars 2011, 14:09
Niveau d'étude / Domaine : DUT CHIMIE
Localisation : Seine et Marne, France
Contact :

Re: Récupération d'or sur les composants éléctroniques

Messagepar ecolami » 25 Juin 2013, 15:23

Bonjour,
J'oubliais un détail important: il faut prévoir les frais de destruction des résidus produits par tout ça!
Comme le précise Chatelot un démontage méthodique permettra d'éviter de dépenser des réactifs et surtout d'avoir des teneurs supérieures en or et métaux précieux. On peut aussi interrompre l'attaque acide en voyant le cuivre apparaitre (il faut pour ça sortir les morceaux un instant pour voir) le principal étant d'avoir l'or et le moins possible du reste.
Quand les circuits sont vernis l'attaque acide n'est plus possible...

Il y a longtemps j'avais estimé (en prenant un hypothèse sur l'épaisseur d'or) le pourcentage d'or dans les cartes à puce et il était comparable a celui du minerai d'or.
Tri+traitement Produits chimiques 77 (Seine et Marne). Retraité depuis Octobre 2015
http://ami.ecolo.free.fr


Revenir vers « Forum de chimie »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 7 invités