Notion de pertes

Pour tout ce qui traite des expériences de chimie.
ZyaTaoR
Messages : 3
Inscription : 27 Juin 2013, 09:09
Niveau d'étude / Domaine : DUT

Notion de pertes

Messagepar ZyaTaoR » 27 Juin 2013, 09:13

Bonjour tout le monde.

Donc voilà en fait je suis actuellement en stage dans une entreprise qui fabrique des colles-mastics ...
Mon sujet de stage concerne les pertes. C'est à dire lors de la production de colles il y a des pertes, lors des conditionnements en cartouches également ... et je dois m'occuper de réduire ces pertes (selon le système DMAIC).

Etant donné que c'est un stage, j'ai donc un rapport de stage à faire. Je dois donc définir la notion de pertes, et à vrai dire je bloque. Je ne trouve aucune définitions sur internet.

A part dire que des pertes sont un élément récurrent dans n'importe quel domaine de fabrication d'un produit, je sais pas trop quoi dire ...
Dire qu'elles sont inévitables, mais pourquoi ? Dire qu'elles ont un impact sur le budget de l'entreprise, qu'il faut donc les limiter ...
Donc en fait ça serait surtout une définition, et d'où elles peuvent provenir que j'ai un peu de mal à expliquer ...

J'espère avoir un peu d'aide de votre part

Meci bien

Moulin
Messages : 188
Inscription : 12 Avr 2011, 09:37
Niveau d'étude / Domaine : neant

Re: Notion de pertes

Messagepar Moulin » 28 Juin 2013, 10:29

Bonjour.

Tu demande une idee de definition.
Je te propose la suivante : On apelle perte la difference en poids P2 - P1 (ou en volume ou dans n'importe quelle unite de mesure) entre la quantite de matiere fabriquee (P2) pour faire N cartouches et la quantite qui se trouve effectivement dans N cartouches (P1) lors du depart de l'usine.

Tu peux adopter une definition identique mais avec des conditions initiales differentes : Tu peux prendre P0 la quantite de matiere qui entre dans l'usine pour faire un poids P1 de colle mastic ; P0 est la somme des poids des constituants avant melange pour faire un poids P1 de colle mastic.

-------------------------------------------------------------------------------------------

Ton probleme tres simple s'insere dans un cadre bien plus vaste :
je decris 2 processus sequentiels (chaque etat n'est envisageable qu'a partir du precedent) :
le processus 1 pour transformer les constituants de ta colle mastic en colle mastic proprement dite et ...
un processus 2 consistant a mettre la colle mastic ainsi obtenue dans des cartouches.

Etat 0 : les constituants de la colle mastic avant melange
Etat 1 : L'obtention de la colle mastic non conditionnee
Etat 2 : La colle mastic en cartouche.

Le passage d'un etat a un autre etant affecte d'une perte.

Tu peux compliquer en multipliant les etats et les pertes associees a chaque passage d'un etat a l'autre.
Tu peux faire une modelisation bien plus compliquee, mais ce qui compte c'est le cadre conceptuel.
-------------------------------------------------------------------------------------------

En fait, pour repondre a ta question, j'ai conceptualise a l'envers.

En fait pour fabriquer n'importe quoi ou pour faire marcher un ordinateur (le fameux logiciel systeme) on decrit des processus, chacun etant decrit par des etats relies par des droites avec des fleches, car on va d'un etat a un autre et non l'inverse. On definit ainsi ce que l'on apelle un graphe oriente.
Ici ton graphe est constitue de trois etats : constituant de la colle mastic, obtention de la colle mastic, conditionnement en cartouche
Il y a deux droite reliant ces trois etats.
On peut affecter chaque droite (passage d'un etat a un autre ou arete du graphe) d'une quantite appelee perte lors du passage de l'etat 1 a l'etat 2 et pertes lors du passage de l'etat 2 a l'etat 3.
Ici P0 represente les pertes du passage de l'etat 0 a 1 plus celles du mpassage de l'etat 1 a 2.

Tout ceci a ete theorise en long en large et en travers car cela permet de faire fonctionner les usines et la fabrication d en'importe quoi, je pense qu'en synthese organique on doit dercrire des trucs analogues a celui decrit ici ; les outils sont la theorie des graphes (le que sais je sur ce sujet est tres lisible) , les reseaux de Petri (ca permet de faire marcher des systemes paralleles, avec des etats qui se partagent des ressources communes, un bel exemple est de faire un logiciels qui gere des pompes a essence dans une station service, probleme qui parait trivial a premiere vue et qui ne l'est pas du tout quand on en reallise un vraiment) et la programmation lineaire.


Je te suggere tres tres vivement de ne pas t'arreter a mes explications mais d'aller voir un peu ce qu'on entend par "optimisation des processus" et de lire quelques chapitres de bouquins ou quelques articles sur ce sujet, bouquins que tu vas mettre en renvois bibliographiques a la fin de ton travail, ca ca va impressionner tes correcteurs, car a mon avis c'est ca qu'on te demande sous pretexte de cet exemple tres simple.

Meilleures amities.

J-P Moulin

Maurice
Contributeur d'Or 2013
Contributeur d'Or 2013
Messages : 900
Inscription : 22 Mars 2011, 20:47
Niveau d'étude / Domaine : Universitaire
Localisation : Lausanne, Suisse

Re: Notion de pertes

Messagepar Maurice » 28 Juin 2013, 11:42

Pour faire simple, je dirais que les pertes sont inévitables. Quand tu transvases un solide ou un liquide d'un récipient dans un autre, il y a immanquablement un peu de matière qui reste collée ou qui adhère dans le récipient qui se vide. Si tu utilises une cuillère ou une spatule pour faire ce transfert, il reste aussi un peu de matière qui adhère sur la spatule. Si le liquide est collant, les pertes augmentent.

ZyaTaoR
Messages : 3
Inscription : 27 Juin 2013, 09:09
Niveau d'étude / Domaine : DUT

Re: Notion de pertes

Messagepar ZyaTaoR » 28 Juin 2013, 12:04

Je comprends un peu mieux oui ...

Bon après la notion de pertes = ce qu'on met - ce qu'on sort, ça il n'y a jamais de soucis là dessus.

Après hormis ça c'est vrai que le concept de pertes, où elles se trouvent, si on peut lutter jusqu'à les éradiquer complètement d'un système ... ça c'est un peu plus complexe à éxpliquer.

J'ai un peu chercher dans des bouquins d'ailleurs (en parrallèle de l'aide sollicitée ici), et j'ai pu comprendre également certaines choses. Que par exemple l'investissement pour lutter contre les pertes doit bien entendu être vite rentabiliser avec les améliorations prévus.

Aussi, que ces pertes doivent être évalués en fonction du produit sujet à ces pertes.
Par exemple, sur une patate que l'on pêle, on peut se permettre de perdre la moitié de la patate, mais quand on taille des diamants, on va récupérer même les poussières pour ne pas avoir de pertes, vu le prix de revient ...

J'ai trouvé cet exemple assez parlant, et m'a aidé également à voir la chose autrement.

Je vous remercie en tout cas de votre aide, et des explications bien détaillées que vous avez pu me fournir :)

En espérant par la suite pouvoir également aider des gens ici (vu que je suis nouveau)

Moulin
Messages : 188
Inscription : 12 Avr 2011, 09:37
Niveau d'étude / Domaine : neant

Re: Notion de pertes

Messagepar Moulin » 28 Juin 2013, 20:02

Cher ZyaTaoR.

Les remarques de Maurice m'ont rendu perplexe car lui parle des causes de pertes et moi d'optimisation de processus, je me suis demande si je repondais au sujet et je reecris pour te mettre en garde, il se peut que je t'ai mal repondu, hors sujet, et je ne voudrais pas etre en partie la cause d'un mauvais memoire. Il faudrait connaitre le libelle exact du sujet de memoire et connaitre la reponse de la question : Dans quelle branche es tu stagaire. Tu peux aussi essayer de soutirer a ceux qui ont eu l'idee du sujet de memoire des informations pour savoir un peu ce qu'ils attendent de toi.

Dans un cas tu fait le recensement des pertes (les causes) et dans l'autre cas tu fais une sorte de cartographie chiffree des pertes, ce n'est pas du tout la meme chose, dans un cas tu as une description propre a l'usine ou tu travaille dans l'autre cas tu decris une structure abstraite.

cela dit a la reflexion peut etre faut il developper ces deux aspects differents.

Tu evoques une troisieme facon d'aborder le sujet : Le traitement.

J'aimerai bien avoir connaissance de ton memoire et l'appreciation qui en aura ete faite.

Amities

J-P Moulin

alexchimiste
Messages : 845
Inscription : 04 Avr 2011, 09:48
Niveau d'étude / Domaine : DUT chimie
Localisation : Strasbourg

Re: Notion de pertes

Messagepar alexchimiste » 28 Juin 2013, 22:35

Content que ton stage se passe bien Lucas, je t'ai reconnu !
Dans ta problématique, je pense que pour ces soucis de pertes, des questions de conditions de température qui pourraient rendre ces colles/mastics plus fluides et donc moins visqueux et moins adhérents aux surfaces durant le procédé pourraient être une des solutions pour ce problème. Le reste de l'approche, tu l'a saisie.

ZyaTaoR
Messages : 3
Inscription : 27 Juin 2013, 09:09
Niveau d'étude / Domaine : DUT

Re: Notion de pertes

Messagepar ZyaTaoR » 04 Juil 2013, 12:27

Pour répondre à Moulin:

Je te rassure, j'ai bien lu ce que tu as écris, et ça a pu me servir quand même. Je m'occupe des pertes pour la production (donc de ton étape 1) ainsi que le conditionnment (étape 2).
De ce fait j'ai pu établir des graphes (type pareto) qui ont pu servir à bien cerner le problème sur chacune des étapes.

J'ai entre autre un peu fouiller sur la théorie des graphes et ce que tu m'a conseillé, mais je n'arrivais pas à faire quelque chose de "simple" avec ça. Pour les réseaux de petri j'ai pu tirer ce que j'ai compris du sujet et j'ai pu l'intégrer également dans mon rapport.

Donc je te rassure, même si ce n'étais pas forcément le sujet "principal" de ma requêtte, j'ai pu tout de même m'en servir, et je t'en remercie encore...

Sacahnt que mon sujet est l'étude et l'amélioration des pertes, j'ai besoin de traiter beaucoup de domaines, dont l'amélioration du procédé pour limiter les pertes. J'avais donc demandé un peu d'aide concernant le conditionnement, mais je m'occupe également des pertes au niveau de la conception et donc du process fabrication, donc tes informations m'ont été utiles...

Je dois suivre la méthodologie six sigma, si c'est plus parlant, donc partir de données pour aboutir à des optimisations concrètes, en passant par des phases de mesures ...

Pour répondre à alex:
Oui mon stage se passe bien, et il est très intéressant, donc une poursuite d'études dans ce domaine ...

Pour ce qui est de la viscosité, le sujet est déjà traité en fait, avec des modifications au niveau de la pression appliquée par la prese notamment. La colle est dans des sachets et ces sachets dans des barils. A la fin du conditionnement, les pertes étaient importantes dans le sachet. Et donc après l'étude des différentes pistes d'améliorations, j'ai pu en sortir les éléments à améliorer par comparaison avec d'autres postes de conditionnements.

Pour la conception de la colle, des changements de catalyseur ou de pression d'azote notamment sont encore à l'étude ...


Donc merci bien tout le monde :)


Revenir vers « Forum de chimie »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités