Spectre RMN du pentadécane

Pour tout ce qui traite des expériences de chimie.
keridane
Messages : 3
Inscription : 02 Juil 2013, 23:14
Niveau d'étude / Domaine : BTS chimie
Localisation : Ile de france

Spectre RMN du pentadécane

Messagepar keridane » 02 Juil 2013, 23:22

Bonjour à tous,

Je suis élève en 1ère année de BTS chimiste et donc actuellement en stage.
Etant habituée à interpréter les spectres RMN grâce à la courbe d'intégration comme on nous l'a appris en cours, je suis actuellement embêtée pour expliquer un spectre pour mon rapport de stage. En effet, pas moyen de récupérer le spectre avec la courbe d'intégration à cause des incompatibilités des logiciels payants des universités américaines...
Ce spectre est celui du pentadécane, donc normalement assez simple, j'ai un singulet vers 7,25 ppm et 3 multiplets entre 0,5 et 1,75 ppm. D'après la personne avec qui je travaille, le singulet serait le pic des CH3 et mes multiplets appartiendraient aux CH2, mais ça me semble bizarre et je ne vois pas comment le justifier sans courbe d'intégration encore une fois...

Ce spectre a été obtenu après avoir réalisé une réaction de déformylation sur de l'héxadécanal, donc il y quelques tout petits pics entre 3,5 et 6 ppm qui sont d'après cette même personne des traces de pentadécène.

Bref, je ne vois pas trop comment justifier tout ça clairement et scientifiquement, pas juste à l'instinct de mon instructeur, car le fait est que pour mon rapport je dois donner des justifications claires.

Auriez vous des idées ?

Merci d'avance !

darrigan
Administrateur
Administrateur
Messages : 2417
Inscription : 16 Mars 2011, 15:48
Niveau d'étude / Domaine : Docteur en chimie physique
Localisation : Pau (64), France
Contact :

Re: Spectre RMN du pentadécane

Messagepar darrigan » 03 Juil 2013, 08:32

Bonjour et bienvenue,

Si tu as le spectre, tu peux tenter une intégration "à la main", comme au bon vieux temps de la chromatographie par exemple. L'intégration correspond à la surface entre la courbe du spectre et la ligne de base. L'important n'est pas l'aire absolue, mais l'aire relative des différents massifs. Pour mesurer la surface, il existe des logiciels, mais tu peux aussi utiliser un papier millimétré que tu place sur ou sous ton spectre, et tu comptes les carreaux inscrits dans tes massifs. Cela te donnera une surface en mm2. Ça va être difficile de justifier cette technique dans un rapport en 2013 ! :-D n'empêche que tu auras l'information. A début de la chromatographie, on utilisait des intégrateurs mécaniques, ou bien on découpait le papier selon la courbe et on pesait le papier sur une balance de précision... On déduisait de la masse la surface de papier, à condition d'utiliser un papier homogène...

Sinon, il existe des tables de calcul empiriques pour estimer les déplacements chimiques. Il existe aussi des logiciels de chimie quantique qui peuvent calculer les déplacements chimiques et simuler un spectre, que tu peux utiliser pour aider à l'attribution de tes massifs.

As-tu recherché si le spectre de ce composé a déjà été publié quelque part ?

Par exemple, je viens de consulter la base SDBS : http://sdbs.riodb.aist.go.jp/sdbs/cgi-bin/cre_index.cgi
Recherche par formule brute et tu trouveras le pentadécane, avec les spectres disponibles. Les attributions des pics sont indiqués.
Aide-toi et le forum t'aidera ! :mrblue:

Klem
Messages : 82
Inscription : 05 Avr 2011, 13:17
Niveau d'étude / Domaine : Master Pro synthèse et analyse organique
Localisation : Bâle, CH

Re: Spectre RMN du pentadécane

Messagepar Klem » 03 Juil 2013, 14:03

Hello,

Alors ton singulet vers 7.25 (en fait à 7.27 ppm) c'est le chloroforme résiduel du CDCl3 et il n'a rien à voir avec ton petadécane de plus un CH3 ne sort jamais au delà de 3-4 ppm. à 7ppm c'est la zone des H aromatiques.

Si tu parle du n-pentadécane (linéaire) et non pas d'un de ses 4346 (oui oui c'est le chiffre exact) autres isomères ramifiés il est impossible qu'il y ait des singulets car chaque hydrogène couple avec ses voisin aucun n'est isolé.

De plus ta molécule est symetrique tu aura donc tes deux CH3 à 0.88 ppm puis les CH2 d'à coté à 1.31 ppm puis les CH2 d'après vers 1.29 puis les 7 CH2 centraux vers 1.26 ppm ce qui te donne en pratique un gros multiplet d'intégrale 26 entre 1.31 et 1.26 ppm puis un triplet d'intégrale 6 à 0.88 ppm.

Voilà, à ton serrvice! :joie:
Klem (anciennement Mad-Chemist)

keridane
Messages : 3
Inscription : 02 Juil 2013, 23:14
Niveau d'étude / Domaine : BTS chimie
Localisation : Ile de france

Re: Spectre RMN du pentadécane

Messagepar keridane » 04 Juil 2013, 19:27

Tout d'abord merci pour vos réponses aussi rapides !
Je l'ai trouvé via le site Chemexper. J'ai pu simulé un spectre.
Mais, j'ai des pics en trop sur le mien... J'ai donc été chercher un spectre du pentadécène (autre produit potentiel de la réaction) et je crois que cela pourrais coller avec les pics en "trop". Mais mon explication ne me semble pas être très rigoureuse, surtout pour un rapport de stage...
Je ne sais pas si des professeurs accepteront un spectre expliqué par comparaison plus qu'approximative avec des spectres de référence...
Pour le pic du CdCl3, en spectre de réference, il tombe vers 6,5, sur mon spectre il est vers 7,5, juste un décalage ou cela pourrait être autre chose ?

Pas facile de faire ça à vue de nez quand on est habitué au côté rigoureux et systématique des explications de spectres à l'aide d'une courbe d'intrégration :pfff:

keridane
Messages : 3
Inscription : 02 Juil 2013, 23:14
Niveau d'étude / Domaine : BTS chimie
Localisation : Ile de france

Re: Spectre RMN du pentadécane

Messagepar keridane » 04 Juil 2013, 19:53

Merci pour vos réponses aussi rapides :)

J'ai réussis à trouver des références pour le pentadécane, le pentadécène et le chloroforme qui me permettent de justifier la quasi-totalité des pics. Il m'en reste juste 4petits entre environ 3,5 et 4 ppm, qui doivent sûrement être dûs à une impureté.

Notre produit principal est donc l'alcane et non l'alcène, je peux donc me permettre de conclure que la réaction est d'une certaine manière sélective, mais je ne sais pas si je peux vraiment en dire plus sur cette sélectivité.


Revenir vers « Forum de chimie »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invités