synthèse trioxyde de soufre

Pour tout ce qui traite des expériences de chimie.
fresse
Messages : 2
Inscription : 28 Fév 2014, 09:09
Niveau d'étude / Domaine : bac+5

synthèse trioxyde de soufre

Messagepar fresse » 28 Fév 2014, 09:15

Bonjour,
A partir du sulfate de fer, il est proposé de chauffer à 500°C. Est ce que quelqu'un peux me dire comment faire ?
avec un bec Bunsen et une grille de fer comme protection ?
Merci de votre réponse.

horuse10
Messages : 307
Inscription : 04 Avr 2011, 17:37
Niveau d'étude / Domaine : 1ère année prépa intégrée
Localisation : l'Oise (60)

Re: synthèse trioxyde de soufre

Messagepar horuse10 » 28 Fév 2014, 14:02

oui c'est faisable mais la verrerie sera soumise à rude épreuve ! Il y a de plus amples renseignements sur sciencemadness ( en anglais ) ce qui reste assez compliqué la dedans c'est réussir à récupérer le SO3 qui se forme, il faut être créatif !

tu veux faire quoi de ton SO3 ? Oléum ? Chlorure de Thionyl ?

ici en allemand :

http://www.versuchschemie.de/topic,1071 ... ulfat.html
Je suis Français ! donc un des rois du Système D !

ecolami
Contributeur d'Or 2011+2012
Contributeur d'Or 2011+2012
Messages : 2403
Inscription : 21 Mars 2011, 14:09
Niveau d'étude / Domaine : DUT CHIMIE
Localisation : Seine et Marne, France
Contact :

Re: synthèse trioxyde de soufre

Messagepar ecolami » 28 Fév 2014, 15:04

Bonjour,
Dans le site allemand on lit que ce n'est possible qu'avec du Sulfate de Fer III et que le Sulfate de Fer II ne donne "rien": ce n'est pas davantage détaillé.
La décomposition du SO3 à haute température réduit le rendement et le SO2 formé complique les choses: il se mélange au SO3 condensé et empêche sa cristallisation.
L'oléum est (fut?) aussi appelé 'Acide de Nordhausen" montrant que ce produit est d'origine allemande.
Tri+traitement Produits chimiques 77 (Seine et Marne). Retraité depuis Octobre 2015
http://ami.ecolo.free.fr

darrigan
Administrateur
Administrateur
Messages : 2332
Inscription : 16 Mars 2011, 15:48
Niveau d'étude / Domaine : Docteur en chimie physique
Localisation : Pau (64), France
Contact :

Re: synthèse trioxyde de soufre

Messagepar darrigan » 28 Fév 2014, 16:11

Sur ce sujet, consulter le wiki :
- Trioxyde de soufre et Trioxyde de soufre/synthèses (la question à propos du sulfate de fer y trouve sa réponse)
- Acide sulfurique
- Oléum
Aide-toi et le forum t'aidera ! Image

ecolami
Contributeur d'Or 2011+2012
Contributeur d'Or 2011+2012
Messages : 2403
Inscription : 21 Mars 2011, 14:09
Niveau d'étude / Domaine : DUT CHIMIE
Localisation : Seine et Marne, France
Contact :

Re: synthèse trioxyde de soufre

Messagepar ecolami » 28 Fév 2014, 17:57

bonjour,
Les températures de pyrolyses des différents sels sont dans le domaine de ramollissement ou fusion du verre. Jadis on employait des récipient en céramique (poterie) ou en verre a haute température de fusion, riche en métal (Fer ou Aluminium) Mais encore ne faut-il pas attendre de miracle avec ces verres, ce ne sont pas des réfractaires.
La combustion de soufre suivie d'une oxydation catalytique au PentaOxyde de Vanadium peut se faire à 400°C. La réaction dégage de la chaleur. Cela parait plus simple..
Je n'ai pas cherché mais peut-être existe-t-il d'autres sulfates métalliques se décomposant des températures plus basses ( Aluminium, Cuivre, Plomb??)
Tri+traitement Produits chimiques 77 (Seine et Marne). Retraité depuis Octobre 2015
http://ami.ecolo.free.fr

fresse
Messages : 2
Inscription : 28 Fév 2014, 09:09
Niveau d'étude / Domaine : bac+5

Re: synthèse trioxyde de soufre

Messagepar fresse » 01 Mars 2014, 13:07

Merci.
Je vais essayer avec le sulfate de fer et le chauffage au Bec Bunsen. Je vous tiendrais au courant.

Maurice
Contributeur d'Or 2013
Contributeur d'Or 2013
Messages : 841
Inscription : 22 Mars 2011, 20:47
Niveau d'étude / Domaine : Universitaire
Localisation : Lausanne, Suisse

Re: synthèse trioxyde de soufre

Messagepar Maurice » 01 Mars 2014, 21:47

Mais n'oublie pas de prendre du sulfate de fer(III). Et pas du sulfate de fer(II) qui est beaucoup plus courant !
Le sulfate de fer(III) ou sulfate ferrique, est moins facile à se procurer, car il a moins d'emploi en pratique.

Si non, tu peux suivre la suggestion de Ecolami ! Le sulfate d'aluminium se décompose en SO3 à peu près aussi facilement que le sulfate de fer(III), quand on le calcine. Cela va très bien.

Mais attention !
Quel que soit le produit que tu utilises, tu devras prendre soin qu'il n'y ait pas la moindre trace d'eau dans ton récipient. Et c'est facile à dire, mais pas à faire. En effet, aussi bien le sulfate de fer(II) que celui d'aluminium est livré dans le commerce avec plusieurs molécules d'eau. Quand on chauffe, l'eau en question commence par s'en aller la première, avant la décomposition du sulfate qui produit SO3. Mais cette eau se dépose dans les parties froides, sous forme de gouttelettes, qu'il faut absolument éliminer par un courant d'air traversant le récipient. Si tu en le fais pas, tu obtiendras bien du SO3 par décomposition d'un de tes sulfates, mais ce SO3 réagira immédiatement avec l'eau dépose sur les parties froides du récipient et formera de l'acide sulfurique. Et tu n'obtiendras pas de SO3 ! N'oublie pas que 80 g de SO3 n'ont besoin que de 18 g d'eau pour se transformer en acide sulfurique. Et que même s'il n'y a que 9 g eau, les 80 g SO3 réagira pour former l'acide pyrosulfurique H2S2O7, que Ecolami a fort justement décrit comme étant l'acide de Nordhausen.


Revenir vers « Forum de chimie »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 3 invités