réduction de l'acide benzoÏque vers l'alcool benzilique

Pour tout ce qui traite des expériences de chimie.
fromageblanco
Messages : 293
Inscription : 04 Avr 2011, 11:52
Niveau d'étude / Domaine : paces ( 1ere année d' etudes medicales )
Localisation : nevers, france (58)

réduction de l'acide benzoÏque vers l'alcool benzilique

Messagepar fromageblanco » 04 Juin 2011, 18:49

bonjour !

tout est dans le titre, quel réducteur est envisageable pour passer de l'acide benzoique a l'acool benzilique ?

au revoir
les blagues les plus courtes sont les moins longues

alexchimiste
Messages : 845
Inscription : 04 Avr 2011, 09:48
Niveau d'étude / Domaine : DUT chimie
Localisation : Strasbourg

Re: réduction de l'acide benzoÏque vers l'alcool benzilique

Messagepar alexchimiste » 04 Juin 2011, 19:42

De l'hydrure de lithium et d'aluminium LiAlH4

fromageblanco
Messages : 293
Inscription : 04 Avr 2011, 11:52
Niveau d'étude / Domaine : paces ( 1ere année d' etudes medicales )
Localisation : nevers, france (58)

Re: réduction de l'acide benzoÏque vers l'alcool benzilique

Messagepar fromageblanco » 04 Juin 2011, 19:46

ah.... oui.... bon si ya pas d'autre de solution je pense que je l'ai dans l'os...
les blagues les plus courtes sont les moins longues

chemist38
Messages : 15
Inscription : 04 Avr 2011, 10:02
Niveau d'étude / Domaine : Doctorant
Localisation : Tarragona, Espagne

Re: réduction de l'acide benzoÏque vers l'alcool benzilique

Messagepar chemist38 » 04 Juin 2011, 20:01

Il n'est pas possible de réduire les acides en alcool avec du borane (en complex ou sous forme dimérique) ???

fromageblanco
Messages : 293
Inscription : 04 Avr 2011, 11:52
Niveau d'étude / Domaine : paces ( 1ere année d' etudes medicales )
Localisation : nevers, france (58)

Re: réduction de l'acide benzoÏque vers l'alcool benzilique

Messagepar fromageblanco » 04 Juin 2011, 20:44

le lithium ou le sodium ne fonctionneraient t-ils pas ?
les blagues les plus courtes sont les moins longues

Kevin
Messages : 162
Inscription : 19 Mars 2011, 19:58
Niveau d'étude / Domaine : Docteur en électrochimie organique
Localisation : Astana Kazakhstan / Burlington VT - USA

Re: réduction de l'acide benzoÏque vers l'alcool benzilique

Messagepar Kevin » 04 Juin 2011, 21:01

LiAlH4 ne réduit pas vraiment bien les acides...

Tu peux soit faire l'ester puis le réduire avec plein de NaBH4, LiAlH4 ou que sais-je !

Pour les acides tu dois utiliser B2H6 ou bien le mélange NaBH4/I2/THF

fromageblanco
Messages : 293
Inscription : 04 Avr 2011, 11:52
Niveau d'étude / Domaine : paces ( 1ere année d' etudes medicales )
Localisation : nevers, france (58)

Re: réduction de l'acide benzoÏque vers l'alcool benzilique

Messagepar fromageblanco » 04 Juin 2011, 21:07

muchas gracias !
donc c'est foutu, j'ai pas de quoi faire cette syntheses, ni LiAlH4 ni tout le reste :mur:
les blagues les plus courtes sont les moins longues

Geoffrey
Messages : 48
Inscription : 01 Avr 2011, 15:04
Niveau d'étude / Domaine : ingénieur
Localisation : Toulouse

Re: réduction de l'acide benzoÏque vers l'alcool benzilique

Messagepar Geoffrey » 05 Juin 2011, 00:23

Le sodium peut fonctionner, mais il faudrait d'abord que tu formes un ester de ton acide benzoïque, par exemple l'ester éthylique serait le plus abordable puis tu utilises la réduction de Bouveault–Blanc: http://en.wikipedia.org/wiki/Bouveault% ... _reduction
Pour avoir une idée du protocole expérimental sur orgsyn il y a sur cette page http://www.orgsyn.org/orgsyn/prep.asp?prep=cv2p0372 un exemple de réduction par le sodium du dodécanoate d'éthyle en dodécanol.

Et si tu as du toluene, tu peux former du chlorure de benzyle C6H5-CH2Cl en faisant baboter du Cl2 dans du toluène en présence d'UV, le soleil peut suffire, mais une lampe à UV serait mieux. Tu fais ensuite une substitution de ton chlore par un hydroxyde, en faisant réagir de chlorure de benzyle avec de la soude caustique concentrée, il se produit:
C6H5-CH2Cl + NaOH -> C6H5-CH2OH + NaCl
Dernière édition par Geoffrey le 05 Juin 2011, 11:12, édité 1 fois.

Kevin
Messages : 162
Inscription : 19 Mars 2011, 19:58
Niveau d'étude / Domaine : Docteur en électrochimie organique
Localisation : Astana Kazakhstan / Burlington VT - USA

Re: réduction de l'acide benzoÏque vers l'alcool benzilique

Messagepar Kevin » 05 Juin 2011, 03:17

S'il y a bien une réaction que je connais, c'est la réaction de Bouveault–Blanc... Elle est affreuse à mettre en oeuvre... Tu dois faire un "sable" de sodium, soit fondre le sodium dans le toluène et puis l'agiter comme un fou tout en le refroidissant pour obtenir un sodium ultradivisé. En honnêtement, le faire avec un agitateur magnétique n'est pas la meilleure méthode! Cela ne fonctionne qu'une fois sur deux... La méthode pour avoir du bon sodium divisée est relativement risquée pour une amateur!

Le sodium est fondu dans du toluène à reflux, on place un bouchon sur le ballon, on entoure le tout d'un essuie et tu secoues le tout pendant 15 à 20 minutes. Et là tu es certain d'avoir du sodium pulvérulent qui va fonctionner. Inutile de te préciser que si le moindre bout de ce sodium voit l'air, tout s'enflamme (et ça arrive plus souvent qu'on ne le croit...)

fromageblanco
Messages : 293
Inscription : 04 Avr 2011, 11:52
Niveau d'étude / Domaine : paces ( 1ere année d' etudes medicales )
Localisation : nevers, france (58)

Re: réduction de l'acide benzoÏque vers l'alcool benzilique

Messagepar fromageblanco » 05 Juin 2011, 07:48

le lithium ne fonctionne pas ?
les blagues les plus courtes sont les moins longues

Geoffrey
Messages : 48
Inscription : 01 Avr 2011, 15:04
Niveau d'étude / Domaine : ingénieur
Localisation : Toulouse

Re: réduction de l'acide benzoÏque vers l'alcool benzilique

Messagepar Geoffrey » 05 Juin 2011, 12:30

Merci Kevin pour ces conseils pratiques, par contre il y a quelque chose qui me turlupine depuis longtemps. J'entends souvent dire que le sodium fondu s'enflamme spontanément à l'air, pourtant j'ai vu maintes fois des expériences d'électrolyse de la soude fondue (donc au minimum 300°C s'ils utilisent un eutectique) réalisées à l'air libre qui ont produit du sodium, a cause de sa faible densité le sodium fondu surchauffé se trouve en surface et donc directement au contact de l'air, pourtant il ne s'enflamme pas. Par exemple sur cette vidéo http://www.youtube.com/watch?v=rL1cKb3_ ... re=related on voit très nettement le sodium flotter à la surface de NaOH fondue.

On peut lire sur wikipédia que le sodium fond à 97,8 °C et qu'il brûle dans l'air à partir de 115 °C or le toluène bout à 110,58 °C et ce palier de température est maintenu tant que le toluène est en ébullition, donc on devrait rester en dessous de la température à laquelle le sodium s'enflamme. Dans le cas de la réaction de Bouveault-Blanc on forme une suspension de sodium fondue dans du toluène et c'est sans doute le fait que le sodium soit très finement divisé qui est à l'origine de sa plus grande réactivité avec l'air puisqu'il offre potentiellement une plus grande surface de contact avec l'air. En revanche la présence d'un solvant devrait inhiber les réactions exothermiques car il absorbe la chaleur dès qu'un peu de sodium est oxydé par l'oxygène. Kevin, est ce qu'il t'es personnellement arrivé ou as-tu déjà vu du sodium prendre feu lors de cette expérience ?

Pour ce qui est de remplacer le sodium par le lithium il faut voir si la température de fusion du lithium est inférieure à la température d'ébullition du toluène, or $ \small T_{fus}(Li) = 180,5\textdegree C $ c'est bien supérieur à $ \small T_{eb}(Toluene) = 110,58\textdegree C $, donc tu ne pourras pas le mettre sous forme d'une suspension de gouttelettes pour lui permettre de réagir facilement avec l'ester dissout dans le toluène. De plus la densité du lithium $ \small d^{20\textdegree C}(Li) = 0,534 $ est inférieure à celle du toluène $ \small d^{20\textdegree C}(Toluene) = 0,867 $, ainsi il va venir flotter à la surface du toluène s'offrant ainsi à l'atmosphère oxygénée qui ne demande qu'à réagir avec.

fromageblanco
Messages : 293
Inscription : 04 Avr 2011, 11:52
Niveau d'étude / Domaine : paces ( 1ere année d' etudes medicales )
Localisation : nevers, france (58)

Re: réduction de l'acide benzoÏque vers l'alcool benzilique

Messagepar fromageblanco » 05 Juin 2011, 19:07

@kevin : il n'y aurait pas un moyen électrochimique quelquonque ?
les blagues les plus courtes sont les moins longues

Kevin
Messages : 162
Inscription : 19 Mars 2011, 19:58
Niveau d'étude / Domaine : Docteur en électrochimie organique
Localisation : Astana Kazakhstan / Burlington VT - USA

Re: réduction de l'acide benzoÏque vers l'alcool benzilique

Messagepar Kevin » 05 Juin 2011, 22:51

Oui, j'ai déjà eu un feu de sodium. Ce qu'il se passe c'est que dans que le sodium divisé entre en contact avec l'air, je pense que c'est lui qui brule pour donner Na2O2. Mais vu qu'il brule, le solvant s'enflamme également et c'est pas super super...

Oui il est possible de réduire les "esters" benzoiques en les électrolysant dans la DMF.

Milamber
Messages : 21
Inscription : 28 Mai 2011, 21:30
Niveau d'étude / Domaine : Doctorat en chimie organique
Localisation : Paris, France

Re: réduction de l'acide benzoÏque vers l'alcool benzilique

Messagepar Milamber » 09 Juin 2011, 18:06

Kevin a écrit :LiAlH4 ne réduit pas vraiment bien les acides...
Tu peux soit faire l'ester puis le réduire avec plein de NaBH4, LiAlH4 ou que sais-je !
Pour les acides tu dois utiliser B2H6 ou bien le mélange NaBH4/I2/THF


Disons que LiAlH4 n'est pas forcément le meilleur réducteurs des acides, mais ça marche quand même assez bien. Perso j'utilisais un excès de LiAlH4 au reflux du THF pendant une nuit. Bon après il faut détruire l'excès de réducteur, ce qui peut être assez long, mais ça marche assez bien.
Sinon la méthode NaBH4/I2 marche très bien, est bien plus facile à mettre en oeuvre et bien moins dangeureuse.

thadrien
Messages : 295
Inscription : 19 Mars 2011, 12:23
Niveau d'étude / Domaine : Diplôme d'ingénieur en électronique
Localisation : Grenoble, France
Contact :

Re: réduction de l'acide benzoÏque vers l'alcool benzilique

Messagepar thadrien » 11 Juin 2011, 13:35

Perso j'utilisais un excès de LiAlH4 au reflux du THF pendant une nuit.


Et qui surveillait le tout ? :mrblue:
Mort aux signatures !!!!!!

Kevin
Messages : 162
Inscription : 19 Mars 2011, 19:58
Niveau d'étude / Domaine : Docteur en électrochimie organique
Localisation : Astana Kazakhstan / Burlington VT - USA

Re: réduction de l'acide benzoÏque vers l'alcool benzilique

Messagepar Kevin » 11 Juin 2011, 16:02

thadrien a écrit :
Perso j'utilisais un excès de LiAlH4 au reflux du THF pendant une nuit.


Et qui surveillait le tout ? :mrblue:

C'est un mythe les manips qui doivent être tout le temps surveillées...


Revenir vers « Forum de chimie »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité