Page 1 sur 1

Précipitation

Publié : 02 Déc 2015, 17:23
par Phil
Bonjour,
Dans le cadre de recherches sur le Ca2+ et son assimilation,il semble qu'il le soit sous forme colloidale.
Or,lors de la montée en température de la pasteurisation,est-il possible qu'il soit précipité en une forme moins assimilable?Et quel serait le nom de ce précipité svp?
J'ai entendu parlé de carbonate de calcium mais j'avoue qu'en tant que néophyte,j'ai du mal a faire le lien... #-/

Merci de votre attention,
Phil.

Re: Précipitation

Publié : 02 Déc 2015, 17:50
par darrigan
Bonjour,

Contrairement à la plupart des sels, la solubilité du carbonate de calcium diminue lorsque la température augmente. Voir cette courbe : (attention l'échelle de température est en °F, et non en °C ; température ambiante ~ 70 °F, température d'ébullition de l'eau ~210 °F)
Image
Si des ions Ca2+ sont présents, lors de la montée en température, il peuvent précipiter avec des ions carbonate, et donc former une phase solide.

Ce que l'on appelle "calcaire" et qui se dépose dans les bouilloires, les machines à cafés, les résistances chauffantes de machines à laver, etc, c'est justement ce précipité de CaCO3 (et aussi MgCO3) qui se dépose lors du chauffage.

Quand le mélange refroidi, le problème est que le précipité ne se redissout pas forcément…

Quand l'aliment ou le calcaire est ingéré, il arrive dans l'estomac en milieu très acide ; les sucs digestifs de l'estomac contiennent de l'acide chlorhydrique et de la pepsine. Je dirais donc que le calcaire solide est alors attaqué, le calcium repasse sous forme d'ions Ca2+. Alors je ne vois pas trop pourquoi il ne serait plus assimilable. #-/

Re: Précipitation

Publié : 02 Déc 2015, 18:45
par Phil
Super;Ce que vous me répondez correspond aux divers éléments que j'ai pu glaner sans pouvoir Vraiment les assembler correctement. :+1:
Pour ce qui est de cette assimilation,j'imagine que certain "puristes"estiment qu'il reste en fin de digestion,après le passage du pilore,des mollécules de carbonate de calcium non transformés...
Estimation un peu hasardeuse de surcroît,mais peut-être(oui je sais:peut-être lol) possible en fonction de la fatigue des cellules pariétales de l'individu...
Ce qui ramène à chaque fois au même point:La sensibilité de chacun j'en ais bien l'impression...

Re: Précipitation

Publié : 02 Déc 2015, 20:04
par ExpertAs
Le calcium forme beaucoup de sels peu solubles comme l'hydroxyde, le phosphate, le sulfate, le carbonate.

Re: Précipitation

Publié : 02 Déc 2015, 20:50
par Phil
ExpertAs a écrit :Le calcium forme beaucoup de sels peu solubles comme l'hydroxyde, le phosphate, le sulfate, le carbonate.


Le carbonate,vient d'être expliqué lors d'une montée en température par exemple..
Pour ce qui est du phosphate(tjrs dans le cadre alimentaire),après la protéolyse,pourait-il se produire(?)avec le phosphate inorganique libèré avec l'énergie demandée pour briser les protéines?
Je demande cela car ils apparaitraient en grand nombre dans les urines dans les cas de régimes hyperprotéinés(en excès toujours en rapport avec l'organisme de l'individu).
Si c'est le cas,j'imagine que c'est aussi le cas du sulfate lors de la désamination quand le foie gère le surplus d'acides aminées....

Hydroxyde,je n'ait pas les connaissances pour imaginer quoique ce soit...