isoler les elements chimique (amateur)

Pour tout ce qui traite des expériences de chimie.
Beneric
Messages : 21
Inscription : 31 Oct 2015, 15:02
Niveau d'étude / Domaine : étudiant en thèse de chimie organique
Localisation : Israel, Haifa et Lyon Fance

isoler les elements chimique (amateur)

Messagepar Beneric » 16 Déc 2015, 11:15

Bonjour,
Je suis actuellement en première année d'université de chimie, et je souhaiterai me lancé dans l'isolation des éléments chimique dans le but de me faire un tableau périodique. Cela dit je n'arrive pas a trouver les expériences historiques ayant permit d’aboutir au éléments isolé (bore, gaz noble etc...).
Je m'en remet donc à vous afin de mettre au point les méthodes d'isolation de ses éléments.
Le matériel nécessaire au niveau de la verrerie ne devrai pas être un problème, un chimiste professionnel étant en train de me fournir un laboratoire entier.
Je ne pense pas avoir de problème pour les éléments suivant, voici les méthodes que je souhaiterai utilisé, mais si vous y voyez un danger quelconque qui m'aurait échappé, je vous saurez grès de m'en faire part ;-) .

Pour l'hydrogène, rien d'autre qu'une fiole remplie de H2 issue de la réaction très refroidie d'acide chlorhydrique et de fer.
pour le lithium, sans doute récupéré dans des pile au lithium jetable, mais cette option touche plus au bricolage qu'as la chimie et est en plus dangereuse. l'autre option qui me semble plus inintéressante serait d'isolé le lithium depuis son hydroxyde, comme tout les autre métaux alcalin par réduction catalysé a l"alcool tertiaire (exemple isobutanol) et par exemple de la poudre de magnésium.
Pour les alcalin terreux, j'avais pensé a l’électrolyse jusqu’à me renseigné sur les température ...relativement décourageantes (plus de 800°C). L décarboxylation de la craie elle même semble plus réalisable (chauffage des carbonate) et réduction (sans doute possible avec une catalyse mais je ne la connait pas) de l'oxyde alors obtenue.
pour les métaux de transition j'espère que de simple réduction de leur oxyde suffiront, je n'ais pas encore trop cherché à les isolé.
les non métaux n'on pas de raison de me pausé de problème, et je pense ne pas tenté avant d'être plus experimenté l'isolation des halogènes.
Voila vous savez tout de mes connaissances sur le sujet, je continue bien sur a cherché de mon coté mais apprécierai beaucoup l'aide de chimistes plus confirmé au long de ce projet.
Je vous remercie par avance pour vos réponses.

Beneric

Maurice
Contributeur d'Or 2013
Contributeur d'Or 2013
Messages : 1041
Inscription : 22 Mars 2011, 20:47
Niveau d'étude / Domaine : Universitaire
Localisation : Lausanne, Suisse

Re: isoler les elements chimique (amateur)

Messagepar Maurice » 17 Déc 2015, 22:24

C'est très beau d'imaginer vouloir préparer les éléments de la table périodique. Mais c'est un travail de titan. Car il y en a une centaine, et la plupart sont très rares sur la Terre. Déjà les éléments gazeux sont difficiles à conserver, sans parler du fluor qui attaque le verre. Il y en a assez peu d'éléments qui sont faciles à obtenir en laboratoire avec des moyens limités. Les métaux alcalins (Li, Na, K, etc.) et alcalino-terreux (Mg, Ca, Sr, Ba) ne peuvent être obtenus que par électrolyse des sels fondus à haute température. Et même là, il faut travailler sous azote, pour éviter le contact avec l'oxygène de l'air, qui provoque leur inflammation. Et il faut une membrane entre les deux électrodes pour éviter que le métal dégagé à une électrode ne coule vers l'autre électrode et provoque un court-circuit. Quant à l'aluminium, il faut faire l'électrolyse à 960°C dans un solvant qui est la cryolithe fondue, avec des électrodes en charbon.
Tu as meilleur temps de chercher à te procurer les éléments dans le commerce. Déjà là, tu auras beaucoup de peine. Où trouver du germanium, du gallium, de l'indium, du scandium, du molybdène, du lanthane, du bore, de l'yttrium, du zirconium, du hafnium, du tantale, du rhénium ? Et je ne parle pas des 14 terres rares ...

Et même si tu arrives à trouver tous ces métaux, tu risques fort d'être déçu. La plupart des métaux se ressemblent, et ont un aspect gris métallique plus ou moins terne. Seules exceptions : le cuivre et l'or.

Moi. à ta place, j'essaierais de constituer une collection de substances simples contenant les dits éléments. Au moins tu auras des poudres de couleurs très différentes. Et les composés sont plus faciles à trouver que les éléments purs.

brusicor02
Messages : 505
Inscription : 09 Fév 2012, 18:09
Niveau d'étude / Domaine : M2 Chimie - magistère PCM d'Orsay
Localisation : Lyon, FRANCE
Remarque : Ancien pseudonyme : RuBisCO
Contact :

Re: isoler les elements chimique (amateur)

Messagepar brusicor02 » 17 Déc 2015, 23:06

Autre solution : demander si l'entreprise d'ecolami embauche des stagiaires. :-D
♫ Because you know all about that base, 'bout that base, no acid ! ♫

alexchimiste
Messages : 831
Inscription : 04 Avr 2011, 09:48
Niveau d'étude / Domaine : DUT chimie
Localisation : Strasbourg

Re: isoler les elements chimique (amateur)

Messagepar alexchimiste » 18 Déc 2015, 13:53

brusicor02 a écrit :Autre solution : demander si l'entreprise d'ecolami embauche des stagiaires. :-D


:-D :-D :-D

Bien vu !

Bah après oui c'est un travail de titan. J'ai réussi à récupérer tout au long de mes études et ensuite des échantillons de certains éléments chimiques, j'ai réussi à récupérer du sodium, du potassium, du lithium, du césium, du brome, de l'iode, etc... Après y'a plein de produits genre le phosphore, l'antimoine, etc, qui sont un peu ultra compliqués à obtenir.

ecolami
Contributeur d'Or 2011+2012
Contributeur d'Or 2011+2012
Messages : 2500
Inscription : 21 Mars 2011, 14:09
Niveau d'étude / Domaine : DUT CHIMIE
Localisation : Seine et Marne, France
Contact :

Re: isoler les elements chimique (amateur)

Messagepar ecolami » 18 Déc 2015, 16:23

brusicor02 a écrit :Autre solution : demander si l'entreprise d'ecolami embauche des stagiaires. :-D

Bonjour,
Malheureusement ce n'est pas le cas: quand je suis parti à la retraite (octobre 2015) ils n'ont mis personne pour me remplacer. Ils sont confié a un chimiste du labo le travail en atelier EN PLUS du sien.
Plusieurs fois je m'étais amusé a rassembler des éléments et j'en avais une vingtaine dont certains rares. Comme ça je ne me rapelle plus de tout: Li Mg, Mn, Fe, Co, Cu, Zn, Mo, In, Pb, Sb, As, Sn, S, I, Hg, Si, B, Ge, Ti, Ta, W (je n'ai pas pris le Brome trop ennuyeux a stocker)
Comme j'ai fait plusieurs fois une collection que je finissais par éliminer ensuite :-(( il n'est pas sur que dans la dernière il y ait tous ces éléments, mais ce qui es sûr c'est que je les ai tous eu entre les mains ( j'ai eu aussi Na, K, Rb, Cs, Ca, Sr, Ba, Nb, Ho, Gd, V) Je pense avoir fait le tour des éléments que j'ai pu voir lors des mes tris. C'est juste dommage qu'ils n'aient pas embauché un autre passionné de chimie pour me remplacer. Celui a qui on a confié le boulot le fait sans enthousiasme, c'est le moins qu'on puisse dire...
Comme le fait justement remarquer Maurice d'un point de vue décoration tous les métaux se ressemblent beaucoup, ils sont plus ou moins ternes, on remarque aussi que l'éclat métallique concerne aussi des métalloïdes (iode, arsenic).
Pour préparer deux éléments gazeux purs l'électrolyse de l'eau est un moyen simple! L'attaque d'un bout de fer par de l'acide chlorhydrique ne donnera pas d'hydrogène pur: il aura une odeur due a une impureté.
Tri+traitement Produits chimiques 77 (Seine et Marne). Retraité depuis Octobre 2015
http://ami.ecolo.free.fr


Revenir vers « Forum de chimie »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités