le citrate de cuivren, suite et fin...

Pour tout ce qui traite des expériences de chimie.
fromageblanco
Messages : 293
Inscription : 04 Avr 2011, 11:52
Niveau d'étude / Domaine : paces ( 1ere année d' etudes medicales )
Localisation : nevers, france (58)

le citrate de cuivren, suite et fin...

Messagepar fromageblanco » 12 Juil 2011, 16:22

bonjour tout le monde,

il y a quelque temps déja, on m'a dit que le citrate de cuivre se préparait par action du citrate de sodium sur du sulfate de cuivre.
pouvez-vous t'on me préciser le protocole ?
faut t-il chauffer, est-ce que l'un des réactifs doit etre en exes ?
comment se débarasser du sulfate de sodium formé ?

merci d'avance !
les blagues les plus courtes sont les moins longues

fromageblanco
Messages : 293
Inscription : 04 Avr 2011, 11:52
Niveau d'étude / Domaine : paces ( 1ere année d' etudes medicales )
Localisation : nevers, france (58)

Re: le citrate de cuivren, suite et fin...

Messagepar fromageblanco » 12 Juil 2011, 16:24

j'avait besoin d'un citrate et d'un acétate de métal divalent, si cela interresse quelqu'un, la synthese de l'acétate de cuivre, fut un franc succes.
les blagues les plus courtes sont les moins longues

Maurice
Contributeur d'Or 2013
Contributeur d'Or 2013
Messages : 962
Inscription : 22 Mars 2011, 20:47
Niveau d'étude / Domaine : Universitaire
Localisation : Lausanne, Suisse

Re: le citrate de cuivren, suite et fin...

Messagepar Maurice » 13 Juil 2011, 16:39

Il n'y a pas besoin d'un protocole. Tu dissous du citrate de sodium dans une quantité quelconque d'eau. Tu fais pareil avec du sulfate de cuivre. Tu mélanges les deux solutions et tu filtres le précipité formé. Cela doit marcher avec n'importe quelle quantité.
Ce que tu peux faire pour éviter le gaspillage est de calculer les quantités chimiques de chaque réactif (en moles), afin de prendre assez exactement deux fois plus de citrate que de sulfate de cuivre.
S'il ne se forme pas de précipité, ce serait dû au fait que le citrate de cuivre est soluble dans l'eau, chose que j'ignore.

fromageblanco
Messages : 293
Inscription : 04 Avr 2011, 11:52
Niveau d'étude / Domaine : paces ( 1ere année d' etudes medicales )
Localisation : nevers, france (58)

Re: le citrate de cuivren, suite et fin...

Messagepar fromageblanco » 13 Juil 2011, 21:31

merci maurice !

comme un âne, j'ignorait que le citrate de cuivre était insoluble, mea culpa.
les blagues les plus courtes sont les moins longues

Moulin
Messages : 188
Inscription : 12 Avr 2011, 09:37
Niveau d'étude / Domaine : neant

Solubilite du citrate de cuivre

Messagepar Moulin » 14 Juil 2011, 09:43

Chers Amis.

En lisant les echanges sur ce sujet, ma premiere idee fut que le citrate de cuivre allait precipiter car j'avais la notion que les citrates sauf les alacalins etaient insolubles. Comme ce n'etait qu'une idee vague, je suis alle voir un peu et voici les resultats :

Dans un precis de pharmacologie de 1914, il est dit que les citrates sont insolubles.
Je vais voir ensuite le tome III du Pacal et je ne trouve rien sur le citrate de cuivre.
Ensuite j'ai consulte le traite de pharmacologie de Lebeau et Courtois, tome II, chimie organique, pages 1171 :

Citrate sodium (citrate trisodique, je suppose): se dissout dans 1,3 partie d'eau a 25 degres
Citrate potassium :dissout dans 0,6 parties d'eau a 25
Citrate de lithium :soluble dans 25 partie d'esu a 25 degres
Citrate calcium : soluble dans 1000 parties d'eau, moins soluble encore a chaud
Citrate magnesium : soluble dans 2 parties d'eau a 70 degres
Citrate manganese peu soluble
citrate ferrique facilement soluble dans l'eau tiede
citrate fer et ammonium facilement soluble dans l'eau
citrate de bismuth insoluble
citrate d'argent soluble dans 3800 parties d'eau

Raisonnement un peu simplet le cuivre l'argent et l'or se ressemblant, on peut parier que le citrate de cuivre est insoluble.

Donc cela cadrait a peu pres avec l'idee preconcue que j'en avais a la lecture du sujet.

J'ai ensuite tape sur google citrate cuivre :
Un experimentateur sur le groupe futura science a eu l'idee de dissoudre la malachite dans l'acide citrique et il s'etonne de ne pas avoir de precipite de citrate de cuivre et il donne comme explication la formation d'un complexe, l'acide citrique comportant trois radicaux acide et un radical alcool.

Donc je ne suis pas du tout sur que tu obtienne un precipite de citrate de cuivre

Comment se fait ce complexe si il y a effectivement formation d'un complexe ?
On parle de cuivre mais il y a le cuivre cuivreux et le cuivre cuivrique ?

Si tu veux avoir un citrate de metal divalent fait du citrate de magnesium, on trouve (encore) de la magnesie au kilogramme chez les pharmaciens
ou encore plus simple : precipiter le citrate de sodium par un sel de calcium. C'est comme cela qu'on extrait l'acide citrique du jus de citron en ajoutant un sel de calcium soluble, il faut auparavant enlever un tas de trucs organiques comme des mucilages mais cela semble assez facile.

Amities.

J-P Moulin

PS : J'aimerai que tu nous dises STP ce que tu as fait en fin de compte et tes resultats ; a chaque fois que l'on donne des pistes, la personne renseignee remercie (ou non mais ce n'est pas un probleme) mais ne nous dit jamais le resultat de ses investigations et cela m'interesse vraiment.

Moulin
Messages : 188
Inscription : 12 Avr 2011, 09:37
Niveau d'étude / Domaine : neant

citrate de cuivre

Messagepar Moulin » 14 Juil 2011, 10:35

additif au message precedent

Dans l'analyse chimique qualitative de matthieu masson p 503 : tous les citrates sont insolubles sauf les citrates alacalins, les citrates de fer de zinc d'aluminium et de magnesium.

Dans Berzelius, traité de chimie minérale, végétale et animale, Volume 5 page 126 : l'acetate cuivrique ne precipite pas avec le citrate de sodium meme apres chauffage, par contre l'acetate cuivrique precipite avec l'acide citrique


Enfin j'ai pris dans mon labo un demi gramme d'acide citrique dissout dans 1 cm3 d'eau et un cristal de Cu(NO3)2 dissout dans 1 cm3 d'eau et j'ai melange les deux solutions dans un troisieme tube a essai, j'ai obtenu un precipite louche tres peu abondant, j'ai chauffe et un quart d'heure apres le liquide present dans le tube a essai est limpide.

Donc tous ces resultats montrent que c'est complexe (avec jeu de mot peut etre)

Je te suggere d'abandonnewr les sels de cuivre au profit d'un sel de calcium soluble pour faire un citrate insoluble.

Amities

J-P Moulin

ecolami
Contributeur d'Or 2011+2012
Contributeur d'Or 2011+2012
Messages : 2479
Inscription : 21 Mars 2011, 14:09
Niveau d'étude / Domaine : DUT CHIMIE
Localisation : Seine et Marne, France
Contact :

Re: le citrate de cuivre, suite et fin...

Messagepar ecolami » 14 Juil 2011, 11:06

Bonjour,
Je pense qu'il faut remercier Moulin pour cette étude exhaustive et la recherche de documentation détaillée!
Tri+traitement Produits chimiques 77 (Seine et Marne). Retraité depuis Octobre 2015
http://ami.ecolo.free.fr

horuse10
Messages : 316
Inscription : 04 Avr 2011, 17:37
Niveau d'étude / Domaine : Ingénieur Chimiste
Localisation : l'Oise (60)

Re: le citrate de cuivren, suite et fin...

Messagepar horuse10 » 14 Juil 2011, 13:27

http://membres.multimania.fr/jjww/265.h ... 20Benedict

en milieu alcalin les ions citrates et cuivre II forment un complexe, à base de ce complexe on peu former un réactif analogue à la liqueur de Fehling : le réactif de Benedict

les ions tartrates et citrates semblent être très similaire dans leurs réactivités :oui:
Je suis Français ! donc un des rois du Système D !

fromageblanco
Messages : 293
Inscription : 04 Avr 2011, 11:52
Niveau d'étude / Domaine : paces ( 1ere année d' etudes medicales )
Localisation : nevers, france (58)

Re: le citrate de cuivren, suite et fin...

Messagepar fromageblanco » 14 Juil 2011, 18:03

merci moulin pour cet exposé !

effectivement, concernant le citrate de calcium, je peut neutraliser l'acide citrique par de la chaux, ce qui doit marcher aussi.
les blagues les plus courtes sont les moins longues

fromageblanco
Messages : 293
Inscription : 04 Avr 2011, 11:52
Niveau d'étude / Domaine : paces ( 1ere année d' etudes medicales )
Localisation : nevers, france (58)

Re: le citrate de cuivren, suite et fin...

Messagepar fromageblanco » 27 Juil 2011, 12:06

c'est un échec, je n'ai pas eu de précipité, la solution ast devenue bleu vif par contre, enfin bref sa a pas marché...
les blagues les plus courtes sont les moins longues

Moulin
Messages : 188
Inscription : 12 Avr 2011, 09:37
Niveau d'étude / Domaine : neant

Re: le citrate de cuivren, suite et fin...

Messagepar Moulin » 27 Juil 2011, 12:39

Cher Ami

Tu ne lis pas les reponses qu'on t'a faites : le citrate de sodium avec de l'acetate de cuivre forme un complexe soluble que horuse10 a meme identifie comme etant le reactif de Benedict qui caracterice certains oses.


Amities

J-P Moulin.

fromageblanco
Messages : 293
Inscription : 04 Avr 2011, 11:52
Niveau d'étude / Domaine : paces ( 1ere année d' etudes medicales )
Localisation : nevers, france (58)

Re: le citrate de cuivren, suite et fin...

Messagepar fromageblanco » 27 Juil 2011, 15:44

le citrate de cuivre n'a pas précipité (c'était prévisible), par contre j'ai pas essayé le citrate de calcium.
les blagues les plus courtes sont les moins longues


Revenir vers « Forum de chimie »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité