Page 1 sur 1

info please

Publié : 28 Mars 2017, 08:33
par medidonc
bonjour a tous et a toutes ,
je voudrais savoir comment fabrique-t'on du mercure hg0 a base de cinabre hgs s'il vous plaît? merci par avance .

Re: info please

Publié : 28 Mars 2017, 22:15
par darrigan
Bonjour,

Le cinabre (sulfure de mercure) est le principal minerais de mercure. Il suffit de chauffer le cinabre pour le décomposer en soufre et mercure. Ainsi, de façon industrielle, le mercure métallique peut s'extraire par chauffage du minerais broyé dans des fours rotatifs. Les vapeurs de mercure (très très toxiques !) :sgh06: sont ensuite condensées dans un réfrigérant, sous forme de mercure liquide.

Je me souviens avoir vu dans un musée de minéraux des morceaux de cinabre desquels on pouvait voir perler le mercure ! C'était magnifique. Si on secoue le minerais, les billes de mercure tombent dans tous les sens… Evidemment, c'est toxique et polluant.
Voir ici : https://fr.wikipedia.org/wiki/Mercure_natif
Et là, magnifique : http://www.musee.mines-paristech.fr/Col ... G-Mercure/

Re: info please

Publié : 29 Mars 2017, 18:15
par Maurice
Si tu veux fabriquer de l'oxyde de mercure, à partir de mercure, il y a deux possibilités. Mais toutes les deux commencent par la nécessité de dissoudre le mercure dans l'acide nitrique concentré, ce qui forme du nitrate mercurique Hg(NO3)2. Cette opération dégage aussi beaucoup de vapeurs nitreuses, donc formées de gaz NO2, rouge-brun, lourd et toxique. Si tu neutralises la solution de nitrate mercurique avec un excès de NaOH, tu produit la formation d'un précipité d'oxyde de mercure HgO jaune, que tu sépares par filtration. Mais tu peux aussi évaporer ta solution de nitrate de mercure, et le chauffer jusqu'à décomposition. Cela dégage encore une fois un abondante formation de vapeurs rousses d'oxyde d'azote. Mais il reste de l'oxyde de mercure HgO qui est rouge. Il ne faut pas chauffer à plus de 400°C, car l'oxyde de mercure HgO se décompose en mercure et oxygène à 500°C. Il y a donc deux formes d'oxyde de mercure, jaune et rouge.

Re: info please

Publié : 30 Mars 2017, 10:26
par medidonc
magnifique les photos darrigan vraiment la pierre doit coûter un bras lol !! mais sinon Maurice vous parlez bien dans le fait d'obtenir un résultat liquide on est bien d'accord?

Re: info please

Publié : 30 Mars 2017, 21:50
par Maurice
Non. Il ne faut pas confondre mercure et oxyde de mercure. L'oxyde de mercure est un solide coloré en jaune ou en rouge selon son procédé de fabrication. Mais c'est une poudre. Et elle ne fond pas en chauffant. En la chauffant elle noircit et se décompose vers 500°C en mercure et oxygène. Le mercure formé par cette décomposition est liquide à température ordinaire, mais comme c'est un métal, il a la couleur gris métallique des métaux, malgré qu'il est liquide.

Re: info please

Publié : 31 Mars 2017, 05:25
par medidonc
ok mais comment on fait pour avoir ce résultat ? https://www.youtube.com/watch?v=6u_WRYGvUsU ou encore https://www.youtube.com/watch?v=R2oSK4APFgk on est bien d'accord qu'il s'agit bien de mercure?

Re: info please

Publié : 31 Mars 2017, 12:24
par horuse10
http://www.hg-mercury.org/topic/index.html


il semblerait que ce " mercure rouge" soit le fruit d'un mélange entre un colorant organique, un sel d'antimoine et du mercure

SERIES REF 3-008 - CHERRY RED PR 101 VERMILLION Hg2 Sb 2O7 1 cm3 (10-4) cubic 20,20 gram

Re: info please

Publié : 01 Avr 2017, 14:03
par Maurice
A voir la vidéo de ce site, on dirait qu'il s'agit de mercure métallique recouvert de grains très fins d'une substance rouge. Selon les informations fragmentaires publiées, il semble que ces grins pourraient être de l'antimoniate de mercure Hg2Sb2O7, qui est issu de la combinaison de 2 molécules d'oxyde de mercure HgO et de 1 molécule d'oxyde d'antimoine(V) Sb2O5. Or HgO est une poudre rouge.
Mais c'est dommage que le site contienne si peu d'information scientifique. C'est sans doute voulu, car une des images montre une cuvette avec l'inscription SECRET.