Séparation des alcaloïdes

Pour tout ce qui traite des expériences de chimie.
ecolami
Contributeur d'Or 2011+2012
Contributeur d'Or 2011+2012
Messages : 2417
Inscription : 21 Mars 2011, 14:09
Niveau d'étude / Domaine : DUT CHIMIE
Localisation : Seine et Marne, France
Contact :

Séparation des alcaloïdes

Messagepar ecolami » 22 Sep 2011, 08:28

Bonjour,
De nombreuses plantes contiennent plusieurs alcaloïdes et s'il existe une méthode assez générale pour les extraire tous des plantes je n'ai jamais lu de méthode de séparation du mélange ensuite. Je sais que la chromatographie est une solution pour l'analyse mais pour la préparation de quantités plus importantes il faut trouver autre chose.
Ce problème de séparation est important parce que souvent les différents alcaloïdes d'une plante ont des effets (pharmaceutiques) différents.
Dernière édition par ecolami le 23 Sep 2011, 14:05, édité 1 fois.
Tri+traitement Produits chimiques 77 (Seine et Marne). Retraité depuis Octobre 2015
http://ami.ecolo.free.fr

alexchimiste
Messages : 845
Inscription : 04 Avr 2011, 09:48
Niveau d'étude / Domaine : DUT chimie
Localisation : Strasbourg

Re: Séparation des alcaloïdes

Messagepar alexchimiste » 22 Sep 2011, 09:13

Ils peuvent être séparés par une technique classique utilisée en synthèse organique : la chromatographie sur colonne... Tu réalises un extrait de ta plante, dont tu réalises une CCM en 2 dimensions sur une grande plaque de gel de silice, après avoir déterminé l'éluant adéquat, tu réalises une chromato sur colonne dont tu suis la progression par CCM, rien de plus simple :-) mais c'est long...

Paradox
Messages : 77
Inscription : 04 Avr 2011, 10:36
Niveau d'étude / Domaine : M1 Chimie
Localisation : Paris, France

Re: Séparation des alcaloïdes

Messagepar Paradox » 23 Sep 2011, 11:13

En cas de grosses quantités, tu peux utiliser également une distillation, étant donné que tes alcaloïdes ont des propriétés physiques différentes.

alexchimiste
Messages : 845
Inscription : 04 Avr 2011, 09:48
Niveau d'étude / Domaine : DUT chimie
Localisation : Strasbourg

Re: Séparation des alcaloïdes

Messagepar alexchimiste » 23 Sep 2011, 11:16

Les alcaloïdes ne sont pas des molécules qui supportent les hautes températures, il est impossible de distiller des alcaloïdes...

Paradox
Messages : 77
Inscription : 04 Avr 2011, 10:36
Niveau d'étude / Domaine : M1 Chimie
Localisation : Paris, France

Re: Séparation des alcaloïdes

Messagepar Paradox » 23 Sep 2011, 12:07

même sous pressions réduite ?

ecolami
Contributeur d'Or 2011+2012
Contributeur d'Or 2011+2012
Messages : 2417
Inscription : 21 Mars 2011, 14:09
Niveau d'étude / Domaine : DUT CHIMIE
Localisation : Seine et Marne, France
Contact :

Re: Séparation des alcaloïdes

Messagepar ecolami » 23 Sep 2011, 14:04

alexchimiste a écrit :Les alcaloïdes ne sont pas des molécules qui supportent les hautes températures, il est impossible de distiller des alcaloïdes...

Bonjour,
Effectivement ce sont des grosses molécules avec souvent des isomères optiques ou des liaisons fragiles (cycles tendus). Quand on prend par exemple le pavot on y trouve plusieurs alcaloïdes appartenant a diverses familles et dans des proportions variables. Ce qui fait qu'une extraction basée uniquement sur leur fonction alcaline aboutirait à un mélange. On peut prendre d'autres plantes comme la jusquiame et avoir les mêmes difficultés.
Tant que les chimistes et pharmaciens n'ont pas eu de produits purs ils n'ont pas pu exploiter les propriété des alcaloïdes.
Tri+traitement Produits chimiques 77 (Seine et Marne). Retraité depuis Octobre 2015
http://ami.ecolo.free.fr

alexchimiste
Messages : 845
Inscription : 04 Avr 2011, 09:48
Niveau d'étude / Domaine : DUT chimie
Localisation : Strasbourg

Re: Séparation des alcaloïdes

Messagepar alexchimiste » 23 Sep 2011, 15:46

Paradox a écrit :même sous pressions réduite ?

Même, ces molécules ne sont pas adaptées à ce genre de traitements inhumains, ce sont des composés multifonctionnels très complexes et sensibles...

Klem
Messages : 82
Inscription : 05 Avr 2011, 13:17
Niveau d'étude / Domaine : Master Pro synthèse et analyse organique
Localisation : Bâle, CH

Re: Séparation des alcaloïdes

Messagepar Klem » 23 Sep 2011, 15:49

Comme le dit Alex la seule méthode possible dans un labo amateur est la chromatographie sur colonne, le principe est le même que pour la CCM le problème c'est qu'il faut pas mal de solvants (en quantité) et un rotavap.
Après en théorie on pourrai essayer de jouer sur les solubilité ou les propriétés acido basiques de ces molécules mais comme elle sont assez semblable c'est plus difficile...

L'instrument idéal c'est l'HPLC préparative avec un détecteur UV/MS (j'ai l'avantage d'en avoir en open-access au boulot :mrblue: ) mais bon...

Bon courage!
Klem (anciennement Mad-Chemist)

Paradox
Messages : 77
Inscription : 04 Avr 2011, 10:36
Niveau d'étude / Domaine : M1 Chimie
Localisation : Paris, France

Re: Séparation des alcaloïdes

Messagepar Paradox » 24 Sep 2011, 00:51

J'ai appris un truc, merci :+1:

Moulin
Messages : 188
Inscription : 12 Avr 2011, 09:37
Niveau d'étude / Domaine : neant

Re: Séparation des alcaloïdes

Messagepar Moulin » 24 Sep 2011, 11:55

Chers Amis

Il n'y a pas que les methodes chromatographiques pour obtenir des alcaloides comme vous le savez sans doute. Il suffit de reflechir un peu pour aboutir a la conclusion que ceux qui ont extraits pour la premiere fois les alcaloides n'ont pas eu recours a ces methodes.
Les methodes chromatographiques sont tres selectives mais me paraissent bien laborieuses si l'on veut extraire ne serait ce que quelques grammes a moins que je ne me trompe bien sur car je n'ai jamais pratique ce genre d'operation.

J'ai pris le Lebeau et Courtois, tome 4, traite de phamacie chimique, Masson, 1947 que l'on trouve relativement facilement pour peu qu'on soit patient chez les vendeurs de vieux livres ou sur ebay, le mien vient d'ebay.
Dans le tome 4 on a environ 600 pages consacrees aux alcaloides, j'ai consulte la rubrique extraction pour deux alcaloides pris au hasard, la cinchonine et la yohimbine et on emploie toujours la meme methode, un solvant organique, epuisement ici c'est le benzene, je pense qu'il y a des substitut actuellement, puis quelques manipulations avec du carbonate acide de sodium ou de l'acide tartrique.

Je prends la colchicine : epuisement par l'alcool ethylique a 96 degre et dissolution par l'acide tartrique, ensuite repris par le chloroforme qui dissout toute la colchicine, une solution de chloriforme et d'ether laisse la colchicine par evaporation.


Amities

J-P Moulin

ecolami
Contributeur d'Or 2011+2012
Contributeur d'Or 2011+2012
Messages : 2417
Inscription : 21 Mars 2011, 14:09
Niveau d'étude / Domaine : DUT CHIMIE
Localisation : Seine et Marne, France
Contact :

Re: Séparation des alcaloïdes

Messagepar ecolami » 26 Sep 2011, 00:07

Bonsoir,
Moulin a raison de remarquer que la plupart des alcaloïdes identifiés et isolés depuis longtemps n'ont pas bénéficiés de le chromatographie préparative sur colonne. Il faut donc se tourner vers des livres anciens pour connaitre ces méthodes d'isolement.
Tri+traitement Produits chimiques 77 (Seine et Marne). Retraité depuis Octobre 2015
http://ami.ecolo.free.fr

Kevin
Messages : 162
Inscription : 19 Mars 2011, 19:58
Niveau d'étude / Domaine : Docteur en électrochimie organique
Localisation : Astana Kazakhstan / Burlington VT - USA

Re: Séparation des alcaloïdes

Messagepar Kevin » 27 Sep 2011, 16:51

Je rajouterais que purifier un alcaloide par HPLC est la méthode du désespoir... Vu qu'on ne peut pas séparer plus de quelques mg à la fois sur les colonnes d'HPLC standards! Et encore! En ayant une très bonne séparation...

Klem
Messages : 82
Inscription : 05 Avr 2011, 13:17
Niveau d'étude / Domaine : Master Pro synthèse et analyse organique
Localisation : Bâle, CH

Re: Séparation des alcaloïdes

Messagepar Klem » 28 Sep 2011, 07:58

Salut Kévin,

Je ne sais pas quel type d'HPLC tu utilise mais de mon coté j'ai accès de de belles bestioles avec des colonnes en phase inverse que l'on utilise à 75 mL/min sur lesquelles purifier 1 gramme de produit prend environs 1 à 2h... et des colonne encore plus grosse sont installée mais pas en open-access pour moi... domage!

Mais en effet ce type de matos est très couteux et peu rentable et en tant qu'amateur mieux vaut s'en remettre à la méthode cité par Moulin!
Klem (anciennement Mad-Chemist)

Kevin
Messages : 162
Inscription : 19 Mars 2011, 19:58
Niveau d'étude / Domaine : Docteur en électrochimie organique
Localisation : Astana Kazakhstan / Burlington VT - USA

Re: Séparation des alcaloïdes

Messagepar Kevin » 29 Sep 2011, 03:17

La séparation par HPLC est envisageable ! La preuve certaines firmes pharmaceutiques le font (sur des énooooormes MPLC), mais cela en vaut le coup car le produit fini sera vendu 1000 fois le prix des matières premières.

Maintenant, il faut relativiser : soit tu as une colonne d'HPLC et il est impossible d'injecter plus de quelques mg : à cause de la taille de la colonne et de la pression.

Soit tu as des MPLC et là il est possible d'utiliser des colonnes plus larges et de les "charger" plus.

Maintenant cela dépend également de la séparation... Il est évident que plus la séparation est bonne, plus il sera possible de charger la colonne et plus le temps de séparation sera court.


Revenir vers « Forum de chimie »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité