Page 1 sur 1

Compactage du graphite

Publié : 27 Jan 2020, 18:37
par Oliviermaillet
Bonsoir à tous , voila j'ai une question concernant le graphite , à partir de graphite en poudre, peut on obtenir du graphite solide et conducteur de courant une température et une pression convenable ? si oui quel est la température et la pression minimale pour solidifier et rendre le graphite dur et solide ? merci

Re: Compactage du graphite

Publié : 12 Fév 2020, 00:34
par ecolami
Bonjour,
Le graphite NE FOND PAS donc tu peux chauffer tant que tu veux ça ne sert à rien.
Pour fabriquer des électrodes en graphite on part de goudron (avec poudre de graphite??) que l'on pyrolyse pour convertir en graphite le goudron et former ainsi une masse compacte (plus ou moins poreuse a cause du dégazage. Le graphite ne se forme qu'a 3000°C, c'est hors de portée d'un amateur! naturellement en absence d'air.

Re: Compactage du graphite

Publié : 19 Fév 2020, 18:25
par Oliviermaillet
Merci ecolami, désolé de te contredire mais j'ai lu dans un article que la fusion du graphite sous pression d’argon de 1 à 11 500
kg/cm2 est possible voici preuve en main le lien : https://hal.archives-ouvertes.fr/jpa-00233662

Re: Compactage du graphite

Publié : 20 Fév 2020, 21:35
par Maurice
Est-ce que tu te rends compte de l'énormité de la pression qu'il faut exercer ? 11'500 kg/cm2, c'est 11'000 atm. C'est une pression où la plupart des métaux et des matériaux deviennent aussi mous que du beurre. Je ne sais pas quels métaux ou quels matériaux résistent sans être déformés à des pressions pareilles. Et comment fait-on pour voir que, à ces pressions, le graphite devient liquide. Rien que la réalisation pratique de cette expérience est un prodige technique, et me laisse perplexe.

Re: Compactage du graphite

Publié : 22 Fév 2020, 14:00
par ecolami
Bonjour
Il existe du carbone amorphe ou vitreux qui est obtenus dans des condtions extrêmes voir ce lien
https://en.wikipedia.org/wiki/Amorphous ... Production

Re: Compactage du graphite

Publié : 22 Fév 2020, 16:23
par Oliviermaillet
Merci ecolami , j'ai lut l'article dans son intégralité et au sujet de ton matériau qui devient mou voici ce qu'ils disent " Le dispositif expérimental, logé dans une chambre à ultra-pressions, dans laquelle on peut comprimer de
l’argon à une pression quelconque, permet de fixer entre deux mâchoires un bâtonnet de graphite pur dont le
diamètre est réduit à environ 2 mm sur 15 mm de longueur. Lorsque la chambre est sous pression, on
fait passer dans le bâtonnet un courant électrique d’intensité croissante jusqu’à volatilisation ou fusion. Le
phénomène est observé à travers une glace en quartz. Les températures sont mesurées au moyen d’un pyromètre
à disparition. "

Re: Compactage du graphite

Publié : 22 Fév 2020, 18:35
par ecolami
Il existe aussi le carbone vitreux préparé autrement voir https://en.wikipedia.org/wiki/Glassy_carbon
Il n'y a pas beaucoup de détails sur la fabrication: il semble que ce soit obtenu par pyrolyse d'une résine phénolique thermodurcissable.
Dans tous les cas la préparation n'est pas possible pour un amateur.
On trouve a acheter le carbone vitreux en plaques: j'en avais utilise un carré de 10cm comme electrode dans des test d'oxydation électrochimique d'eau résiduaires (test négatif..)

Re: Compactage du graphite

Publié : 26 Fév 2020, 04:22
par Oliviermaillet
Merci ecolami et merci à maurice aussi