Travail du fer et protection contre l'oxydation

Pour tout ce qui traite des expériences de chimie.
Oliviermaillet
Messages : 236
Inscription : 28 Août 2013, 21:06
Niveau d'étude / Domaine : Ecole d'architecture

Travail du fer et protection contre l'oxydation

Messagepar Oliviermaillet » 22 Août 2020, 22:10

Bonsoir à tous , j'ai entendu parler d'un flux moins courant que le borax chez ceux qui travaillent le fer : du sable tout simplement . Ma question est la suivante , si on recouvre entièrement un morceau de fer dans du sable et qu'on le chauffe par induction disons jusqu'au blanc maximum est ce qu'il sera totalement protégé de l'oxydation ? merci.

Maurice
Contributeur d'Or 2013
Contributeur d'Or 2013
Messages : 978
Inscription : 22 Mars 2011, 20:47
Niveau d'étude / Domaine : Universitaire
Localisation : Lausanne, Suisse

Re: Travail du fer et protection contre l'oxydation

Messagepar Maurice » 23 Août 2020, 12:01

Bonjour,
Si le fer est entouré de sable, il sera au moins partiellement protégé de l'oxydation à haute température. Mais je manque d'expérience pour dire s'il sera totalement protégé, à son terme.

Oliviermaillet
Messages : 236
Inscription : 28 Août 2013, 21:06
Niveau d'étude / Domaine : Ecole d'architecture

Re: Travail du fer et protection contre l'oxydation

Messagepar Oliviermaillet » 24 Août 2020, 19:36

Merci Maurice pour ces précisions , en ce qui concerne le soudage du fer avec un autre morceau de fer il est impératif de former la Wustite à la surface du fer grâce au carbone de la forge , le sable va alors réagir avec la Wustite pour former la Fayalite dont la température de fusion est juste inférieure à la température de soudage . Voila pourquoi le sable serait un flux efficace utilisé d'ailleurs par nos ancêtres.

Maurice
Contributeur d'Or 2013
Contributeur d'Or 2013
Messages : 978
Inscription : 22 Mars 2011, 20:47
Niveau d'étude / Domaine : Universitaire
Localisation : Lausanne, Suisse

Re: Travail du fer et protection contre l'oxydation

Messagepar Maurice » 24 Août 2020, 21:52

Bonsoir
Voilà qui est nouveau. Le problème se modifie. Il s'agit maintenant d'envisager de souder le fer !

Bapt
Messages : 50
Inscription : 09 Sep 2019, 19:43
Niveau d'étude / Domaine : Lycée
Localisation : Suisse

Re: Travail du fer et protection contre l'oxydation

Messagepar Bapt » 25 Août 2020, 19:03

Bonjour,
As-tu essayé à la forge de réaliser ta soudure à blanc sans rien?
Je fait ainsi et le forgeron qui m'avait appris également.
Pour certaines réalisation on utilise effectivement un peu de borax mais pourquoi vouloir le remplacer par le sable? Il se trouve facilement dans le commerce et il est économique.
On utilise également le borax lorsque l'on fond du métal dans un creuset, pour faire un moulage dans la terre de delft où que sais-je.
:salut:
I do chemistry because I want superpowers :love:

Oliviermaillet
Messages : 236
Inscription : 28 Août 2013, 21:06
Niveau d'étude / Domaine : Ecole d'architecture

Re: Travail du fer et protection contre l'oxydation

Messagepar Oliviermaillet » 25 Août 2020, 19:05

En effet Maurice , deux choses différentes m'intéressent : forger le fer et souder , par contre pour le soudage le carbone est indispensable car il faut former la Wustite à la surface .

Oliviermaillet
Messages : 236
Inscription : 28 Août 2013, 21:06
Niveau d'étude / Domaine : Ecole d'architecture

Re: Travail du fer et protection contre l'oxydation

Messagepar Oliviermaillet » 25 Août 2020, 19:22

Salut Bapt merci pour ces précisions, je respecte ton choix concernant le borax probablement meilleur que le sable mais je préfère le sable car c'est une ressource infiniment abondante . Tu as soudé à blanc ? je penses que tu risque d'avoir des feuillets non soudés à l'intérieur de ton morceau de fer qui te donne l'apparence d'un bon soudage à l'extérieur alors qu'a l'intérieur en coupant le bord par exemple cela doit donner l'apparence d'un mille feuille non soudé. Je me suis aussi demandé si on pouvais forger et chauffer par induction le fer sous gaz inerte mais je n'ai pas vu de vidéo de forge sous quelconque gaz , je ne suis pas chaud pour l'azote car il devrait réagir avec le fer comme il a été déjà précisé dans un de mes post.

Bapt
Messages : 50
Inscription : 09 Sep 2019, 19:43
Niveau d'étude / Domaine : Lycée
Localisation : Suisse

Re: Travail du fer et protection contre l'oxydation

Messagepar Bapt » 25 Août 2020, 21:52

Salut,
Je soudé la poignée d'un couteau ainsi, depuis 4 ans cela n'a pas présenté de signe de fatigue malgré que l'outil soit utilisé fréquemment.
Il est à noté que je n'ai pas fait cette soudure en chauffant par induction, en l'occurrence c'était au charbon de bois. L'apport externe en carbone qu'amène la présence du charbon est très importante. Le choix du charbon également, mais là les avis divergent beaucoup. J'ai obtenu les meilleures résultat avec du charbon de mine. Il est plus calorifique que le charbon de bois, mais hélas beaucoup plus chère et difficile à trouver. Mais là, chacun fini par trouver son charbon préféré et cela dépend de la teneur en carbone de ta pièce. Si j'avais fait la même soudure (sans sable ni borax) sur une forge à induction, ma soudure aurait sûrement été mauvaise.
L'argon conviendrait comme gaz inerte, il coûte le même prix que l'azote (en Suisse en tout cas). Cependant cela ressemble un peu à une usine à gaz justement car si je comprends bien il te faudrait une enceinte étanche avec une bobine autour. Pas simple de faire une boite étanche que l'on peut ouvrir rapidement et qui supporte la température. Pourquoi ne pas simplement assembler quelque briques réfractaires dans une cheminée domestique avec un petit système de ventilation bricolé qui souffle dans un tuyau par en dessous. Ce genre de dispositif simple permet déjà de chauffer du fer à blanc.
:salut:
I do chemistry because I want superpowers :love:

Oliviermaillet
Messages : 236
Inscription : 28 Août 2013, 21:06
Niveau d'étude / Domaine : Ecole d'architecture

Re: Travail du fer et protection contre l'oxydation

Messagepar Oliviermaillet » 25 Août 2020, 22:47

Oui Bapt ce que tu dit est vrai , pour un amateur , du charbon de forge ( largement meilleur que du charbon de bois ) est le moyen le plus simple et le plus rapide pour forger du fer et je confirme que le borax est le flux le plus efficace , c'est donc le meilleur procédé . Une enceinte avec du gaz inerte avec le casse tête de l'étanchéité , le four a induction au rendement pas forcément le meilleur je le conçois que ce n'est pas la meilleure solution , mais bon nous sommes ici pour apprendre et surtout c'est par les erreurs que j'avance grâce aux conseils des membres de ce forum que je salue amicalement au passage .


Revenir vers « Forum de chimie »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 5 invités

cron