Des cathodes et anodes qui s'usent jamais

Pour tout ce qui traite des expériences de chimie.
TheDeath646
Messages : 22
Inscription : 05 Mai 2021, 23:02
Niveau d'étude / Domaine : A étude sur une autre planète

Des cathodes et anodes qui s'usent jamais

Messagepar TheDeath646 » 07 Sep 2021, 18:37

Bonjour,

Des cathodes et anodes qui ne s'usent jamais, est-ce une réalité, un rêve, un paradoxe ?

Si par exemple on faisait passer un filet d'eau entre un arc électrique de 1m de large, l'eau au milieu, l'eau pourrait pas toucher les "électrodes", et il y aurait production d'hydrogène ? où est la faille ?

Je suis à la recherche d'un moyen de faire de l'électrolyse illimitée, ça va être dur :mur:

darrigan
Administrateur
Administrateur
Messages : 2496
Inscription : 16 Mars 2011, 15:48
Niveau d'étude / Domaine : Docteur en chimie physique
Localisation : Pau (64), France
Contact :

Re: Des cathodes et anodes qui s'usent jamais

Messagepar darrigan » 08 Sep 2021, 00:22

Nul besoin d'imaginer un système avec des arcs électriques :fou:

Des électrodes en platine ne sont pas attaquées pour l'électrolyse de l'eau.
Aide-toi et le forum t'aidera ! :mrblue:

TheDeath646
Messages : 22
Inscription : 05 Mai 2021, 23:02
Niveau d'étude / Domaine : A étude sur une autre planète

Re: Des cathodes et anodes qui s'usent jamais

Messagepar TheDeath646 » 09 Sep 2021, 06:03

C'est dingue j'allais dire que le tantale était le seul métal à pas être attaqué, j'étais pas loin, merci pour ta réponse rapide

alors mais c'est génial, ça veut dire qu'on peut fabriquer des centrales de génération d'hydrogène à eau (trop compliqué pour les voitures), avec le bon électrolyte et la bonne distance entre les anodes et cathodes, et utiliser cet hydrogène comme source illimitée d'énergie comme une "batterie" pour tous les systèmes d'énergies renouvelables comme les panneaux solaires, éoliennes, enfin c'est une idée, stocker l'énergie électrique en équivalent hydrogène/oxygène

Sinon tu sais si ces electrodes en platine sont pas attaquées à faible courant ou si même soumises à des tensions fortes pendant des années le platine est inoxydable ?

Merci.

darrigan
Administrateur
Administrateur
Messages : 2496
Inscription : 16 Mars 2011, 15:48
Niveau d'étude / Domaine : Docteur en chimie physique
Localisation : Pau (64), France
Contact :

Re: Des cathodes et anodes qui s'usent jamais

Messagepar darrigan » 09 Sep 2021, 21:54

En fait de tels générateur à hydrogène, par électrolyse de l'eau existent. C'est ainsi que, par exemple, on fabrique l'hydrogène nécessaire pour les bus et véhicules qui apparaissent de plus en plus dans les villes. Par exemple à Pau, des bus fonctionnement à l'hydrogène.
Cet hydrogène n'est pas utilisé comme combustible dans un moteur thermique (comme on pourrait le penser puisque c'est un gaz inflammable !) mais dans une pile à combustible qui fournie de l'électricité.

Je m'interroge toujours sur le rendement de tout ce système : l'électricité sert à fabriquer l'hydrogène, puis l'hydrogène sert à fabriquer de l'électricité... Avec à chaque une perte en raison du rendement. Et aussi des risques de fuites et donc risque d'explosion.

L'hydrogène n'est pas une "source illimitée d'énergie", comme tu dis, mais une façon de stocker de l'énergie sous forme chimique. Pas du tout illimité, puisqu'il faut quand même dépenser de l'électricité pour réaliser l'électrolyse. D'où vient cette électricité ? Cela dépend des pays. Si c'est des centrales à charbon ou à gaz, alors c'est complètement pas écologique du tout ! :fou: Si cela provient de centrales nucléaires, c'est peut-être le plus rentable et le moins émetteur de CO2. Si cela provient des panneau photovoltaïque ou d'éoliennes, c'est pas mal... l'illusion de l'énergie "gratuite" en provenant du soleil ou du vent... seulement, voilà, il faut bien les fabriquer aussi ces panneaux et ces éoliennes, et ce n'est pas sûr que l'ensemble soit rentable au final.

Bref... quand je vois fleurir les sujets sur "l'hydrogène vert", cela me fait bouillir intérieurement... :zen: Ce n'est que mon avis, pour l'instant, faute d'avoir pu être convaincu... mais pourquoi pas un jour.
Aide-toi et le forum t'aidera ! :mrblue:

horuse10
Messages : 331
Inscription : 04 Avr 2011, 17:37
Niveau d'étude / Domaine : Ingénieur Chimiste
Localisation : l'Oise (60)

Re: Des cathodes et anodes qui s'usent jamais

Messagepar horuse10 » 13 Sep 2021, 15:16

Et encore le platine se corrode quand on électrolyse des solutions contenants des chlorures.


Darrigan a raison de préciser que le rendement d’électrolyse puis de conversion de l’hydrogène en électricité n’est pas bon…

Le stockage est aussi un gros problème car en plus de son inflammabilité l’hydrogène à une fâcheuse tendance à la fuite.

L’hydruration des métaux est un autre défit car en présence d’hydrogène nombre d’alliages courants se fragilisent.

Je me suis toujours demandé pourquoi on s’entête dans cette voie de l’hydrogène alors que le méthane ou le méthanol sont bien plus facilement manipulables !

Pour en revenir au sujet le platine coûte excessivement cher aussi on choisit les électrodes selon l’application pour qu’elles dure le plus longtemps possible. le titane peut par exemple être utilisé pour électrolyser de l’eau sans trop de dommages.
Je suis Français ! donc un des rois du Système D !

darrigan
Administrateur
Administrateur
Messages : 2496
Inscription : 16 Mars 2011, 15:48
Niveau d'étude / Domaine : Docteur en chimie physique
Localisation : Pau (64), France
Contact :

Re: Des cathodes et anodes qui s'usent jamais

Messagepar darrigan » 13 Sep 2021, 21:49

On s'entête dans cette voie de l'hydrogène, dans le but d'avoir du zéro carbone. Pas de CO2. Que du H2O dégagé par ces véhicules.

Enfin, ça c'est ce que les gens croient parce qu'ils oublient que l'électricité pour fabriquer l'hydrogène vient de productions qui émettent du CO2, dans la majorité des cas... (Ce qui dépend beaucoup de la politique d'un pays. En France encore, on a la chance d'avoir beaucoup de production par centrale nucléaire. Dans certains pays, pas du tout, c'est surtout des centrales à charbon ou gaz.)
Aide-toi et le forum t'aidera ! :mrblue:

ecolami
Contributeur d'Or 2011+2012
Contributeur d'Or 2011+2012
Messages : 2500
Inscription : 21 Mars 2011, 14:09
Niveau d'étude / Domaine : DUT CHIMIE
Localisation : Seine et Marne, France
Contact :

Re: Des cathodes et anodes qui s'usent jamais

Messagepar ecolami » 13 Sep 2021, 23:01

Bonjour, L'hydrogène n'a qu'un seul atout c'est de produire de l'eau en brulant. Mais il a beaucoup de défauts qui expliquent que, depuis le temps qu'on l'étudie pour en faire un combustible on n'ait jamais réussi a avoir une solution viable.
L'hydrogène doit être stocké sous une pression trés importante (700bars) parce qu'il a une densite trés faible et il faut une réservoir trés lourd. La production par électrolyse n'a de sens que si on emploie une énergie inutilisable autrement . Le rendement de l'électrolyse est assez catastrophique, ensuite il faut comprimer le gaz. Personne n'en parle mais la production d'oxygène comme co-produit est valorisable. il faut comparer la solution hydrogène avec la solution batterie.
Si , d'aventure, l'hydrogène devait servir aux véhicules il faudrait produire davantage de PLATINE pour les piles à combustible alors qu'on en a trés peu et que les pots catalytiques sont responsables d'une perte irrémédiable par dispersion. Les chimistes savent combien ce métal leur est précieux et irremplaçable. En matière de stockage d'énergie la meilleure solution en termes de rendement et de loin est hydroélectrique avec les station de pompage turbinage https://fr.wikipedia.org/wiki/Barrage_de_Grand%27Maison
Tri+traitement Produits chimiques 77 (Seine et Marne). Retraité depuis Octobre 2015
http://ami.ecolo.free.fr


Revenir vers « Forum de chimie »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 7 invités