Mélanges réfrigérants

Pour tout ce qui traite des expériences de chimie.
cerbere22
Messages : 29
Inscription : 05 Avr 2011, 17:27
Niveau d'étude / Domaine : Terminale S
Localisation : césium

Mélanges réfrigérants

Messagepar cerbere22 » 15 Avr 2011, 21:01

Bonjour,

J'ai une question à propos de cette page du wiki (très intéressante d'ailleurs): Du froid chimique
Pourquoi en mélangeant de la neige carbonique avec différents solvants (ici Ethanol, Ether, Acétone) les températures obtenues sont différentes ?

Merci d'avance pour vos réponses :)
L'amour, c'est de la physique, le mariage c'est de la chimie.

darrigan
Administrateur
Administrateur
Messages : 2327
Inscription : 16 Mars 2011, 15:48
Niveau d'étude / Domaine : Docteur en chimie physique
Localisation : Pau (64), France
Contact :

Re: Mélanges réfrigérants

Messagepar darrigan » 15 Avr 2011, 22:03

Très bonne question... Chaque solvant possède une température de fusion différente et on pourrait penser que c'est cela qui va déterminer jusqu'à quelle température on peut descendre en refroidissant avec la neige carbonique...

On s'attendrait à ce que la température minimale atteignable soit la température de fusion. Or, apparemment, ce n'est pas le cas... et pour l'expliquer je ne vois pas d'autre solution que de considérer que le CO2, non seulement refroidie le mélange en se sublimant (transformation endothermique), mais aussi le CO2 est soluble dans ces solvants. À mon avis, il faudrait donc considérer non pas la température de fusion de l'acétone (par exemple) mais la température de fusion du mélange {acétone + CO2 dissout à saturation}.

D'ailleurs, le CO2 est tellement soluble dans l'acétone que si jamais on reverse l'acétone en fin d'expérience, quand elle est redevenue liquide, dans une bouteille fermée, il y a un risque d'explosion du récipient si jamais la température monte, car le CO2 est relargué. :sgh04: (ceci a déjà été reporté)

Je n'ai trouvé aucun diagramme binaire {acétone+CO2} qui montrerait l'existence d'un eutectique : il faudrait chercher et voir si cela confirme l'explication. :salut:
Aide-toi et le forum t'aidera ! Image

ecolami
Contributeur d'Or 2011+2012
Contributeur d'Or 2011+2012
Messages : 2402
Inscription : 21 Mars 2011, 14:09
Niveau d'étude / Domaine : DUT CHIMIE
Localisation : Seine et Marne, France
Contact :

Re: Mélanges réfrigérants

Messagepar ecolami » 15 Avr 2011, 23:14

Bonsoir,
J'ajouterai que lorsqu'un produit se dissous et que la température baisse il y a toujours une augmentation de volume (et vice-versa).
Les différences de températures observées doivent être liées à la solubilité dans le CO2 ET à l'augmentation de volume.
Tri+traitement Produits chimiques 77 (Seine et Marne). Retraité depuis Octobre 2015
http://ami.ecolo.free.fr

cerbere22
Messages : 29
Inscription : 05 Avr 2011, 17:27
Niveau d'étude / Domaine : Terminale S
Localisation : césium

Re: Mélanges réfrigérants

Messagepar cerbere22 » 15 Avr 2011, 23:57

Merci pour vos réponses !

Avec cette question j'aurai au moins appris ce qu'est un eutectique :)
L'amour, c'est de la physique, le mariage c'est de la chimie.

Milamber
Messages : 21
Inscription : 28 Mai 2011, 21:30
Niveau d'étude / Domaine : Doctorat en chimie organique
Localisation : Paris, France

Re: Mélanges réfrigérants

Messagepar Milamber » 30 Mai 2011, 14:12

darrigan a écrit :On s'attendrait à ce que la température minimale atteignable soit la température de fusion.


Je confirme que ça n'est vraiment pas le cas... Par exemple quand on place suffisamment de carboglace dans de l'eau, celle-ci atteint 0°C gèle et la température continue de diminuer... Je suis descendu une fois aux environs de -40°C...


Revenir vers « Forum de chimie »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 3 invités

cron