Précision de la verrerie volumétrique

Pour tout ce qui traite des expériences de chimie.
wqsde
Messages : 433
Inscription : 22 Déc 2011, 00:17
Niveau d'étude / Domaine : MP*
Localisation : Quimper (29), France

Précision de la verrerie volumétrique

Messagepar wqsde » 02 Fév 2012, 18:59

Bonjour :salut:
Quand on utilise de la verrerie volumétrique pour mesurer un volume de liquide, il reste toujours des gouttes "collées" au verre. Par exemple, si on prélève 1 ml d'une solution avec une pipette jaugée de 1 ml, aura-t-on un volume exact de 1 ml ? Est ce que les gouttes restantes sont calculées pour que le matériel volulétrique délivre exactement son volume nominal ? merci
"All animals are equal, but some animals are more equal than others" G. Orwell

horuse10
Messages : 316
Inscription : 04 Avr 2011, 17:37
Niveau d'étude / Domaine : Ingénieur Chimiste
Localisation : l'Oise (60)

Re: Précision de la verrerie volumétrique

Messagepar horuse10 » 02 Fév 2012, 19:07

la dernière goutte est prise en compte par le fabricant tu verse donc bien 1 mL dans ton cas même si la dernière goutte n'est pas tombé ( d'ailleurs si elle tombe ton volume n'est plus de 1mL tout pile ! )
Je suis Français ! donc un des rois du Système D !

fromageblanco
Messages : 293
Inscription : 04 Avr 2011, 11:52
Niveau d'étude / Domaine : paces ( 1ere année d' etudes medicales )
Localisation : nevers, france (58)

Re: Précision de la verrerie volumétrique

Messagepar fromageblanco » 02 Fév 2012, 19:41

au passage, mon prof de chimie ma dit quil ne faut jamais secouer une eprouvette graduee pour faire tomber les goutes qui restent; Elles sont comprisent dans la graduation.
les blagues les plus courtes sont les moins longues

darrigan
Administrateur
Administrateur
Messages : 2451
Inscription : 16 Mars 2011, 15:48
Niveau d'étude / Domaine : Docteur en chimie physique
Localisation : Pau (64), France
Contact :

Re: Précision de la verrerie volumétrique

Messagepar darrigan » 02 Fév 2012, 20:04

Hé oui, c'est vrai.

Et pourtant cela m'a toujours choqué, car on pourrait penser que le volume restant dans la pipette dépend de la densité du liquide, de sa tension de surface, de sa viscosité... Ainsi, le volume restant d'une solution aqueuse diluée, ou bien d'une solution concentrée d'un sucre, ou d'une solution alcoolique, ou d'un liquide visqueux comme du glycérol, etc. ne devrait théoriquement pas être le même, pour ces raisons.

Je suppose alors que le volume restant, pris en compte par le fabricant, doit être valable quand on est en solution aqueuse diluée... Mais donc, il faut être conscient que ce n'est plus exact si on s'écarte trop de ce cas.
Aide-toi et le forum t'aidera ! :mrblue:

ecolami
Contributeur d'Or 2011+2012
Contributeur d'Or 2011+2012
Messages : 2479
Inscription : 21 Mars 2011, 14:09
Niveau d'étude / Domaine : DUT CHIMIE
Localisation : Seine et Marne, France
Contact :

Re: Précision de la verrerie volumétrique

Messagepar ecolami » 02 Fév 2012, 21:30

Bonsoir,
Pour se rendre compte de l'effet de la viscosité ou de la tension de surface il faut peser la quantité délivrée par la pipette. Il est évident qu'une solution visqueuse et adhérente aux parois posera un problème. Les tests d'étalonnage sont fait avec de l'eau. D'ailleurs de l'eau +un tensio-actif doit se comporter différemment dans ces tubes ou la capillarité est importante.
Tri+traitement Produits chimiques 77 (Seine et Marne). Retraité depuis Octobre 2015
http://ami.ecolo.free.fr

Klem
Messages : 84
Inscription : 05 Avr 2011, 13:17
Niveau d'étude / Domaine : Master Pro synthèse et analyse organique
Localisation : Bâle, CH

Re: Précision de la verrerie volumétrique

Messagepar Klem » 02 Fév 2012, 21:37

Je suis d'accord avec Clovis, tout dépend du liquide et de ses propriétés intrinsèques. la meilleure solution reste donc la mesure de la masse. De toutes façon il y a toujours des erreur de mesures, impossible d'être précis à la molécule prés.
Klem (anciennement Mad-Chemist)

wqsde
Messages : 433
Inscription : 22 Déc 2011, 00:17
Niveau d'étude / Domaine : MP*
Localisation : Quimper (29), France

Re: Précision de la verrerie volumétrique

Messagepar wqsde » 02 Fév 2012, 22:20

Merci pour vos réponses. Je ne savais pas que les gouttes étaient déjà comptées dans la graduation, et effectivement, cela dépend de la visvosité du liquide. Par exemple, si on mesurait les volumes d'éther éthylique et de glycérine délivrés par la même pipette jaugée, on aurait une différence non négligeable. Je préfère les pipettes jaugées à deux traits, au moins on n'est pas embêté par la petite quantité de liquide qui reste en bas. :salut:
"All animals are equal, but some animals are more equal than others" G. Orwell

darrigan
Administrateur
Administrateur
Messages : 2451
Inscription : 16 Mars 2011, 15:48
Niveau d'étude / Domaine : Docteur en chimie physique
Localisation : Pau (64), France
Contact :

Re: Précision de la verrerie volumétrique

Messagepar darrigan » 03 Fév 2012, 08:44

wqsde a écrit :Je préfère les pipettes jaugées à deux traits, au moins on n'est pas embêté par la petite quantité de liquide qui reste en bas. :salut:

Tout a fait ! :+1:
Aide-toi et le forum t'aidera ! :mrblue:

ecolami
Contributeur d'Or 2011+2012
Contributeur d'Or 2011+2012
Messages : 2479
Inscription : 21 Mars 2011, 14:09
Niveau d'étude / Domaine : DUT CHIMIE
Localisation : Seine et Marne, France
Contact :

Re: Précision de la verrerie volumétrique

Messagepar ecolami » 04 Fév 2012, 02:24

Bonjour,
Quand on emploie une pipette pour un solvant trés volatile comme l'éther il est pratiquement impossible de faire quelque chose: la pression de vapeur saturante pousse le liquide en permanence.
Tri+traitement Produits chimiques 77 (Seine et Marne). Retraité depuis Octobre 2015
http://ami.ecolo.free.fr

Paradox
Messages : 77
Inscription : 04 Avr 2011, 10:36
Niveau d'étude / Domaine : M1 Chimie
Localisation : Paris, France

Re: Précision de la verrerie volumétrique

Messagepar Paradox » 04 Fév 2012, 10:49

Exact. Mieux vaut prélever à la seringue

darrigan
Administrateur
Administrateur
Messages : 2451
Inscription : 16 Mars 2011, 15:48
Niveau d'étude / Domaine : Docteur en chimie physique
Localisation : Pau (64), France
Contact :

Re: Précision de la verrerie volumétrique

Messagepar darrigan » 04 Fév 2012, 13:04

Très bon choix paradox ! :+1: car les chimistes oublient souvent les seringues, or c'est très pratique dans certains cas.
Par exemple lorsque je fais des animations de chimie, j'utilise très souvent des seringues pour prélever les liquides, plutôt que des pipettes, plus fragiles, moins pratiques puisqu'il faut aussi apporter une poire. La seringue est simple à laver, permet de prélever des liquides visqueux plus facilement qu'avec une pipette.

La burette aussi pourrait être utilisée pour verser régulièrement une quantité assez précise d'un liquide volatil.
Aide-toi et le forum t'aidera ! :mrblue:


Revenir vers « Forum de chimie »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invités