Page 1 sur 1

Decontamination eau radioactive

Publié : 19 Avr 2011, 15:23
par chemist38
Bonjour à tous,

Je ne sais pas si vous avez vu mais Areva a réussi à négocier la décontamination de l'eau de la centrale de Fukushima. Pour info, voir http://www.lemonde.fr/planete/article/2 ... id=1493262

Je me demandais quels étaient ces "produits chimiques" qui permettent de faire précipiter les éléments radiocactifs. En farfouillant rapidement sur google, j'ai touvé un lien mais cela me parait abracadabrantesque... http://le-projet-olduvai.kanak.fr/t4281 ... adioactive

Je pense qu'il s'agit de molécules organiques qui quélatent les espèces radioactives mais je me demandais quelle tête pouvait bien avoir ses molécules...

Merci d'avance à tous.
Chemist38

Re: Decontamination eau radioactive

Publié : 19 Avr 2011, 17:08
par darrigan
Oui c'est tout à fait cela : des molécules qui chélatent (et non quélatent ! ;) ) les ions.

Dans la vie de tous les jours, on connait l'EDTA (contenu dans de nombreux cosmétiques, savons, détergents...) mais il y a aussi les éther-couronnes, aza-, aza-éther-, thioéther-couronnes, et autres agents chélatants / séquestrants.

Le tout est de trouver l'agent bien adapté pour capturer les ions des éléments radioactifs en question... Mais cela ne règle rien tant qu'on n'a pas séparé les complexes radioactifs obtenus de l'eau où ils sont... Précipitation, filtration ou centrifugation, c'est la suite logique.

Quant au lien que tu donnes, avec le conseil de mère-grand à base de pierre d'Alun (décidément, quand ce n'est pas pour du déodorant, c'est pour la décontamination !), cela me fait sourire : que fait-on des papiers filtres et gelées placés dans le bocal ? la radioactivité est toujours présente, et même concentrée... "hors de portée des enfants" :papa?:

Re: Decontamination eau radioactive

Publié : 19 Avr 2011, 17:51
par alexchimiste
Oui non le second lien est abracadabrantesque...
On peut également utiliser des résines échangeuses d'ions, qui ont une forte affinité pour les gros atomes.

Re: Decontamination eau radioactive

Publié : 19 Avr 2011, 19:07
par chemist38
Les résines échangeuses...j'ai lu ça dans un autre lien...

Mais du coup je me pose une autre question... ils parlent quand même de 60 000 tonnes d'eau contaminée... ça en fait de la cartouche quand même...

Re: Decontamination eau radioactive

Publié : 19 Avr 2011, 19:56
par darrigan
Haa ! bin oui... quelques tonnes de résine, de chélatant... :mrblue: comme un peu avant il y a eu quelques tonnes d'acide borique versées dans le coeur... tout cela génère quelques tonnes de déchets radioactifs qu'il faudra bien traiter un jour. Ou pas, en laissant tout sur place. (mais bon là on peut en discuter un bon moment sur le forum "actualités" !)

Re: Decontamination eau radioactive

Publié : 19 Avr 2011, 19:59
par fromageblanco
si les ingenieurs d'areva ne sont pas trop scrupuleux, je pense que l'océan se chargera d'eliminer toute cette eau radioactive,apres une petite décontaminationpour la forme.
mais ils ne serons pas les seuls, TepCo a déja réalisé des lachers d'eau sans aucune dépolution directement dans la mer. c'est les poissons qui vont etres contents !

Re: Decontamination eau radioactive

Publié : 19 Avr 2011, 23:59
par alexchimiste
@fromageblanco : ils s'efforcent de parer au plus pressé, certes c'est pas la meilleure des solutions, mais il est vrai que la radioactivité sera diluée dans l'immensité de l'océan, et dispersée au grès des courants, certaines espèces marines et sous marines pourraient subir des irradiations plus ou moins importantes, mais en principe c'est seulement une eau peu radioactive qui a été balancée.

@chemist38 : 60 000 tonnes d'eau ça ne fait que 60 000 mètres cubes... Tu sais combien de milliers de mètres cubes d'eau l'industrie chimique (française par exemple) utilise par jour? Certes ça fait énorme d'un point de vue du laboratoire, mais du point de vue de l'industrie chimique c'est pas si énorme... Certes ça fait des grosses colonnes de résine, mais ça n'est pas contingent :-)

Re: Decontamination eau radioactive

Publié : 20 Avr 2011, 09:21
par chemist38
Je suis conscient du volume que ça représente... mais je suis aussi conscient que pour traiter ces (seulement) 60 000 tonnes, ils vont devoir utiliser un certain procédé (qu'ils se gardent bien de décrire d'ailleurs) qui lui va générer une quantité de déchets non négligeable... et la radioactivité de ces déchets sera surement très importante puisqu'en fin de compte, il s'agit de "concentrer" les éléments radioactifs sur un support pour les éliminer de l'eau.

Donc au final, on va se retrouver avec une eau très peu contaminée et une montagne de déchets très fortement contaminés...
Par ailleurs, ces déchets ne seront probablement pas stockés sur place... ils seront mis en containers et envoyés vers des sites de stockage en Europe... TROP COOL !!!
Pour un peu le bateau qui transporte les containers radioactifs coule... résultat de l'opération... NUL !!!

Re: Decontamination eau radioactive

Publié : 20 Avr 2011, 10:05
par alexchimiste
Le verre est il à moitié plein ou à moitié vide? :-D

Re: Decontamination eau radioactive

Publié : 20 Avr 2011, 10:15
par chemist38
Personnellement, j'applique le dicton : "verre vide, je te pleins, verre plein, je te vide"... :fou:

Re: Decontamination eau radioactive

Publié : 20 Avr 2011, 14:42
par ecolami
Bonjour,
Quand on décontamine avec des résines échangeuses la quantité de résine est en proportion de la quantité de polluant a fixer et non pas du volume d'eau a traiter. Donc ça ne fera pas une si grosse quantité. Ensuite les résines seront mises en conteneurs blindés et stockées longtemps, très longtemps... Avec le temps on peut s'attendre a voir disparaitre une certaine partie des la radioactivité et pour les isotopes à vie assez courte on peut les voir disparaitre.

Re: Decontamination eau radioactive

Publié : 20 Avr 2011, 14:49
par alexchimiste
Ben les isotopes type iode 131 et césium 137 sont partis en majeure partie depuis déjà un bail !

Re: Decontamination eau radioactive

Publié : 20 Avr 2011, 16:12
par darrigan
alexchimiste a écrit :Ben les isotopes type iode 131 et césium 137 sont partis en majeure partie depuis déjà un bail !

Pas exactement non...
- 131I a une durée de demi-vie de 8 jours : ok il en reste très peu, voire rien.
- 137Cs a une durée de demi-vie de 30 ans !
et les autres éléments rejetés, dont on ne parle pas ?... :-/

Mais il vaudrait mieux rester dans la question posée au départ.

Voir aussi : http://www.nndc.bnl.gov/wallet/wccurrent.html

Re: Decontamination eau radioactive

Publié : 20 Avr 2011, 17:54
par alexchimiste
2 fois que je fais erreur sur la demi-vie du césium 137, pas bien, pas bien! Donc oui l'iode 131 y'en a plus, mais tous ceux dont on ne parle pas... Y'en a, et ils s'accumulent eux!

Re: Decontamination eau radioactive

Publié : 22 Avr 2011, 16:17
par bleucobalt
Plus anecdotique, mais tout aussi réel, avez-vous entendu parler cette semaine de la dé-pollution radioactive par le tournesol et .....le cannabis ?
Une méthode qui s'appliquerait plus aux sols qu'à l'eau, mais qui est déjà en test dans le Val d'Oise...
Étonnant, non?
Pourtant il semblerait (si on en croit la revue de presse de ce matin de France Inter et l'article du Parisien-'Aujourd'hui en France) que la piste soit sérieusement envisagée pour Fukushima...

Ne sous-estimons pas le pouvoir des plantes!!!!

Et attendons les résultats....

Re: Decontamination eau radioactive

Publié : 22 Avr 2011, 16:54
par darrigan
Et ensuite pour se débarrasser des déchets radioactifs en douce, on refile les plantes séchées sur le marché noir et, d'une pierre deux coups, on élimine sur le long terme les consommateurs de cannabis ! (ou bien on démontre par des études statistiques quelques années plus tard que "fumer du cannabis provoque des cancers et des monstres à la naissance") :papa?:

Re: Decontamination eau radioactive

Publié : 22 Avr 2011, 18:27
par bleucobalt
Si j'ai bien compris le protocole du "tournesol et du cannabis"", il s'agit "simplement" et à grande échelle de surface de concentrer les éléments radioactifs, via le métabolisme biologique...puis de brûler les plantes (en aucun cas de les consommer!!!), récupérer les cendres et les éléments. (limitation du volume de stockage)
Le reste de l'élimination / stockage devant se faire par les méthodes "traditionnelles" (enfouissement ou autres ...en d'autres termes, cela ne résous pas le problèmes/l'élimination des radio-éléments à longue période de demi-vie), mais devrait permettre de traiter de grandes surfaces contaminées, et en continu (l'eau charriant aussi ces radio-éléments, il ne faut pas qu'ils pénètrent par cette voie vers les nappes phréatiques, ou ailleurs et se répandent), tout en limitant l'impact entropique (volume moindre) des déchets solides

Cela ressemble à une technique de "réparation d'accident"...Le mieux étant d'éviter l'accident, voire de s'arranger pour qu'il n'ait jamais lieu...ça c'est autre débat!
Quoiqu'il en soit Il faut attendre les résultats sur le taux d'efficacité élément par élément de cette méthode.

Voilà ce que j'ai pu apprendre...

Re: Decontamination eau radioactive

Publié : 23 Avr 2011, 18:17
par thadrien
@bleucobalt : l'idée me semble bonne, mais les plantes retenues pas les bonnes.

Je verrai plutôt une décontamination par les champignons car les champignons ont tendance à métaboliser les éléments radioactifs. C'est d'ailleurs pour cela qu'après Tchernobyl leur cueillette a été déconseillée.

Re: Decontamination eau radioactive

Publié : 23 Avr 2011, 18:21
par alexchimiste
thadrien a écrit :@bleucobalt : l'idée me semble bonne, mais les plantes retenues pas les bonnes.

Je verrai plutôt une décontamination par les champignons car les champignons ont tendance à métaboliser les éléments radioactifs. C'est d'ailleurs pour cela qu'après Tchernobyl leur cueillette a été déconseillée.


Pourquoi les plantes retenues "pas les bonnes"?

Re: Decontamination eau radioactive

Publié : 24 Avr 2011, 13:51
par thadrien
alexchimiste a écrit :Pourquoi les plantes retenues "pas les bonnes"?


Car elles sont comestibles et pourraient donc se retrouver sur le marché noir. Mais je viens de me rendre compte que c'est le même problème pour les champignons... du moins les comestibles. Les vénéneux conviendraient parfaitement.

Re: Decontamination eau radioactive

Publié : 26 Avr 2011, 11:56
par bleucobalt
@ thadrien : Effectivement c'est un risque le marché noir!!...Cependant, je ne suis pas biologiste et je ne sais pas s'il est possible d "ensemencer" des hectares avec des champignons (conditions particulières d'humidité et autres), il faut juste à mon avis, trouver les espèces végétales les plus efficaces pour traiter ses immenses surfaces. On parle déjà de "sécuriser"/ "dépolluer" une zone de 20 km de rayon autour de Fukushima...

Ce qui est sûr, c'est que les japonnais sont des gens "raisonnables" qui ont un sens du "bien pour le collectif" et que la dé-pollution par les plantes à déjà fait ses preuves (lagunes de dé-pollution à la sortie des stations d'épuration en Europe , grâce aux roseaux...d'un point de vue industriel les roseaux sont beaucoup plus rentables que la nano-filtration ou les résines, qui elles restent malgré tout les méthodes les plus efficaces...au crédit la dé-pollution par les plantes on peut aussi ajouter qu'elle se fait de manière continue...)