stockage gaz HHO

Pour tout ce qui traite des expériences de physique.
01rasto
Messages : 2
Inscription : 08 Août 2011, 23:26
Niveau d'étude / Domaine : bts

stockage gaz HHO

Messagepar 01rasto » 08 Août 2011, 23:37

Bonjour a tous ,

je bricole en ce moment un générateur HHO dry cell pour optimiser les combustions de mon moteur et de ma chaudière

se pose la question du stockage de celui : est il possible de compresser ce gaz dans un suppresseur histoire de gagner de laplace
j'ai lu cela sur lhydrogene


Température critique : -240 °C
Pression critique : 12.98 bar
Masse volumique critique : 30.09 kg/m3
Point triple
Température au point triple : -259.3 °C
Pression au point triple : 0.072 bar
Phase gazeuse
Masse volumique du gaz (1,013 bar au point d'ébullition) : 1.312 kg/m3
Masse volumique de la phase gazeuse (1,013 bar et 15 °C) : 0.085 kg/m3
Facteur de compressibilité (Z) (1,013 bar et 15 °C) : 1.001
Masse volumique (air = 1) (1,013 bar et 21 °C) : 0.0696
Volume spécifique (1,013 bar et 21 °C) : 11.986 m3/kg
Chaleur spécifique à pression constante (Cp) (1 bar et 25 °C) : 0.029 kJ/(mole.K)
Chaleur spécifique à volume constant (Cv) (1 bar et 25 °C) : 0.021 kJ/(mole.K)
Rapport des chaleurs spécifiques (Gamma:Cp/Cv) (1 bar et 25 °C) : 1.384259
Viscosité (1,013 bar et 15 °C) : 0.0000865 Poise
Conductivité thermique (1,013 bar et 0 °C) : 168.35 mW/(m.K)
Autres données
Solubilité dans l'eau (1,013 bar et 0 °C) : 0.0214 vol/vol
Concentration dans l'air : 0.00005 % vol
Température d'autoinflammation : 560 °C

j'aimerais savoir comment calculer la masse volumique de mon gaz selon la pression en bar
et combien de litre je peux rentrer de ce gaz dans mon surpresseur 10 bar

j'ai très peu de notion de physique si quelqu'un pouvait m’éclairer un peu

merci

Geoffrey
Messages : 48
Inscription : 01 Avr 2011, 15:04
Niveau d'étude / Domaine : ingénieur
Localisation : Toulouse

Re: stockage gaz HHO

Messagepar Geoffrey » 09 Août 2011, 12:08

Dans une première approximation tu n'as qu'à supposer que ton gaz est un gaz parfait, du coup il vérifie la relation:

$ P \cdot V = n \cdot R \cdot T $

avec $ n $ la quantité de matière présente dans ton gaz, que l'on peut l'exprimer avec la masse molaire moyenne du mélange $ M_{moy} $,
$ n = \frac{m}{M_{moy}} $

Ainsi on injectant cette relation dans celle des gaz parfaits, on a:
$ P \cdot V = \frac{m}{M_{moy}} \cdot R \cdot T $
Sachant que la masse volumique d'un gaz a pour expression $ \rho = \frac{m}{V} $ d'où:

$ P \cdot M_{moy} = \rho \cdot R \cdot T \Leftrightarrow \boxed{\rho = \frac{P \cdot M_{moy}}{R \cdot T}} $

La dernière relation encadrée te donne donc la masse volumique de ton gaz, la pression P est en Pascal, la température T en Kelvin. Je pensais le gaz "HHO" était issu d'une thermolyse d'eau donc avait un rapport stoechiométrique parfait entre le dihydrogène et le dioxygène, du coup la masse molaire moyenne est $ M_{moy} = \dfrac{2 \cdot 2 + 32}{3}=12 \hspace{3} g/mol $
Mais je viens de lire qu'en fait on le fabrique par électrolyse de l'eau, ça ne change pas la masse molaire moyenne, seulement j'ai du mal a en comprendre l'intérêt, peux-tu nous expliquer un peu plus en détail ce qui te motive à utiliser un tel système dans ta chaudière ? Enfin pour ce qui est de la sécurité je trouve que c'est un peu dangereux de stoker un mélange stoechiométrique dioxygène/dihydrogène et de plus sous une pression de 10 bar, ce mélange ne demande qu'à détonner et si jamais un retour de flamme se produit, le réservoir entier va exploser et projeter des morceaux d'acier (si le réservoir est en ce matériau) dans toutes les direction à des vitesses quasi-supersoniques, ce qui serait dramatique. Il me semble que stocker le carburant à l'écart du comburant est une règle de sécurité importante lors de la manipulation des gaz.

Pour répondre a ta 2eme question, la loi des gaz parfait est encore suffisante, on calcule d'abord la quantité de matière de gaz qu'il y aura dans ton réservoir de volume $ V_{res} $ (en $ m^3 $) sous la pression $ P_{res} = 10 \cdot 101325 = 1013250 \hspace{3} Pa $ et la température $ T = 293 \hspace{3} K $ (j'ai pris l'ambiante à 20°C) ensuite une fois que tu as cette quantité de matière tu peux en déduire encore avec la relation des gaz parfait à quel volume elle correspond sous la pression atmosphérique, essaye de faire ces calculs, si vraiment tu n'y parviens pas fournis nous le volume du réservoir de ton suppresseur et je pourrais te le faire...

01rasto
Messages : 2
Inscription : 08 Août 2011, 23:26
Niveau d'étude / Domaine : bts

Re: stockage gaz HHO

Messagepar 01rasto » 09 Août 2011, 14:46

Bonjour, Geoffrey merci pour votre réponse

comme vous l'avez devinez je produit du hho grâce a système d’électrolyse plus particulièrement une cellule sèche a base d’électrode en titane
ce montage me fournit environ 3L d'HHO par minute j'injecte ce gaz au niveau du système d'admission d'air il se melange a l'o2 (ex
pour un moteur essence ) cela permet d'optimiser la combustion on obtient ainsi une économie de carburant de l'ordre de 35%
ce système se branche en générale sur l'alternateur du véhicule ce qui entraîne irrémédiablement une surconsommation (le bilan est positif quand même )

je réfléchissais donc a un système qui me permette de comprimer le hho produit dans un réservoir type bouteille gaz environ 10-20l
cela me permettrai de fabriquer mon hho a la maison (contrat ejp edf pas cher ) et d'augmenter encore mes économie
basique ment j'ai penser que de compresser le gaz a 10bar me permettrai de stocker 10x plus dans le meme volume (ex réservoir 24l me donnerait 240l ce qui serait très acceptable pour moi
je suis conscient qu'il n'est pas très sage de stocker le carburant et le comburant dans le même récipient mais il y a une sécurité (2 bulleurs qui évite les retour de flamme l'injection de hho ne se fait pas directement sur la flamme mais on l'introduit au niveau de l'arrivée d'air et le mélange se mêle a l’oxygène absorbé l'entree d'air se situe a 1m du foyer sur ma chaudiere ) )

j'ai essayer avec les calculs et je tombe sur un résultat bizarre mais je n'ai pas besoin d'avoir un resultat précis
il faudrait juste me dire si je me trompe pas trop quand je dit qu'un gaz a 1bar prend env dix fois plus de place qu'a 10 bar
merci

ecolami
Contributeur d'Or 2011+2012
Contributeur d'Or 2011+2012
Messages : 2421
Inscription : 21 Mars 2011, 14:09
Niveau d'étude / Domaine : DUT CHIMIE
Localisation : Seine et Marne, France
Contact :

Re: stockage gaz HHO

Messagepar ecolami » 10 Août 2011, 23:57

Bonsoir,
Qu'est-ce que HHO #-/
Tri+traitement Produits chimiques 77 (Seine et Marne). Retraité depuis Octobre 2015
http://ami.ecolo.free.fr

Mikakumon
Messages : 5
Inscription : 10 Août 2011, 16:23
Niveau d'étude / Domaine : 5ème année au collège (Belgique)

Re: stockage gaz HHO

Messagepar Mikakumon » 11 Août 2011, 00:18

C'est un générateur d'oxygène et d'hydrogène. C'est généralement conçus par électrolyse de l'eau, ce qui produit 2 atomes d'hydrogène et 1 atome d'oxygène, d'où le nom HHO .

Coryollan
Messages : 1
Inscription : 21 Août 2011, 21:08
Niveau d'étude / Domaine : BTS

Re: stockage gaz HHO

Messagepar Coryollan » 21 Août 2011, 21:20

Bonsoir
je suis comme vous sur le même sujet , j'ai installé la semaine dernière un générateur HHO sur ma voiture diesel.
Après 1000kms, économie d'environ 25 à 30% à finaliser et revoir les calculs, sur plus de durée.
Par contre je pense fabriquer mon propre générateur HHO pour alimenter ma chaudière gaz de ville avec un mélange HHO gaz de ville et en plus je dispose d'une ancienne cuve de propane enterrée.
Peut on comprimer le gaz produit par le generateur HhO avec par exemple un petit compresseur frigo, sous une pression de 3 à 5 bars maxi?
merci de vos réponses et idées.

Geoffrey
Messages : 48
Inscription : 01 Avr 2011, 15:04
Niveau d'étude / Domaine : ingénieur
Localisation : Toulouse

Re: stockage gaz HHO

Messagepar Geoffrey » 22 Août 2011, 11:36

Bonjour Coryollan,
pouvez vous me donner plus de détails sur le fonctionnement du système HHO que vous avez monté sur votre voiture diesel ? Car j'ai du mal a comprendre d'où vient le supplément d'énergie, comment produisez vous votre HHO, par électrolyse avec l'électricité provenant de l'alternateur ou par décomposition thermique en chauffant de l'eau avec les gaz d'échappement ?

Si c'est bien par électrolyse que vous produisez votre HHO, vous pouvez aisément séparer le dihydrogène du dioxygène au moment de l'électrolyse, pour éviter de comprimer un mélange gazeux explosif, pourquoi s'embarrasser à comprimer l'oxygène alors que vous pouvez ne comprimer l'hydrogène et récuperer O2 dans l'air, même s'il n'y en a que 21% dans l'air vous aurez 1/3 de H2 en plus dans le réservoir et surtout vous éviterez de manipuler un mélange aussi dangereux. Enfin si je me réfère aux pouvoirs calorifiques listés sur wikipédia je peux voir que H2 ne libère que 12,75 kJ/L lors de sa combustion, alors que le gazoil est à 38 080 kJ/L, donc même en comprimant H2 sous 5 bar il restera 600 fois moins énergétique que le gazoil.

J'ai vraiment du mal a comprendre d'où provient l'énergie fournie pour économiser de 25 % de carburant, pouvez vous m'éclaircir ?

pierre
Messages : 1
Inscription : 01 Déc 2013, 18:06
Niveau d'étude / Domaine : nul

Re: stockage gaz HHO

Messagepar pierre » 01 Déc 2013, 18:37

je suis un bricoleur .
avec l'aide d'un ami nous sommes,entrain d'étudier pour faire une chaudiére tout hho.
le probléme est la régulation du gaz

ecolami
Contributeur d'Or 2011+2012
Contributeur d'Or 2011+2012
Messages : 2421
Inscription : 21 Mars 2011, 14:09
Niveau d'étude / Domaine : DUT CHIMIE
Localisation : Seine et Marne, France
Contact :

Re: stockage gaz HHO

Messagepar ecolami » 02 Déc 2013, 10:49

Bonjour,
La production de gaz HHO par électrolyse de l'eau ne saurait être considérée comme apportant un gain NEt en énergie.En particulier dans une application de chauffage il est certain que le bilan en energie chaleur est défavorable cela étant dû au trés mauvais rendement de l'électrolyse de l'eau.
Les cellules Dry-Cell sont une optimisation technique qui permettent simplement une amélioration mais le bilan reste défavorable.
certains envisagent la production de HHO (mélange de gaz d'électrolyse de l'eau) comme un moyen d'employer une énergie électrique pour la stocker sous forme de gaz combustible. Les cellules Dry-Cellne permettent pas, par conception, la séparation des gaz.
Le stockage d'un mélange DETONNANT est excessivement risqué pour une application domestique. Rappelons que si on emploie le mélange hydrogène oxygène pour la propulsion des fusées c'est que sa vitesse de combustion est la PLUS GRANDE QUI SOIT. Exprimé autrement en cas d'explosion on a le maximum d'effet.
Donc un pavillon qui serait muni d'un reservoir de HHO pour alimenter partiellement son chauffage constituerait un danger grave en cas d'explosion pour les batiments alentour. On ne parle même pas du pavillon lui-même dont il ne resterai plus RIEN.
Tri+traitement Produits chimiques 77 (Seine et Marne). Retraité depuis Octobre 2015
http://ami.ecolo.free.fr

jeanbaptiste
Messages : 150
Inscription : 04 Avr 2011, 11:51
Niveau d'étude / Domaine : Etudiant en Médecine & Ingénieurie IRIV
Localisation : Alsace, France

Re: stockage gaz HHO

Messagepar jeanbaptiste » 05 Jan 2014, 21:50

ecolami a écrit :Le stockage d'un mélange DETONNANT est excessivement risqué pour une application domestique. Rappelons que si on emploie le mélange hydrogène oxygène pour la propulsion des fusées c'est que sa vitesse de combustion est la PLUS GRANDE QUI SOIT. Exprimé autrement en cas d'explosion on a le maximum d'effet.
Donc un pavillon qui serait muni d'un reservoir de HHO pour alimenter partiellement son chauffage constituerait un danger grave en cas d'explosion pour les batiments alentour. On ne parle même pas du pavillon lui-même dont il ne resterai plus RIEN.


Je rejoins Ecolami, par pitié jamais de la vie un stockage d'H2 et O2 ensemble, qui plus en proportion stœchiométrique, la moindre erreur est c'est la CATASTROPHE ! :papa?: :mur:
La nuit, pour m'endormir, je ne compte pas les moutons mais les camions de pompiers


Revenir vers « Forum de physique »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité