Pont de diode

Pour tout ce qui traite des expériences de physique.
Dracula
Messages : 254
Inscription : 25 Juin 2011, 18:55
Niveau d'étude / Domaine : Master agronomie

Pont de diode

Messagepar Dracula » 26 Nov 2012, 22:21

Bonsoir tout le monde , voila j'ai un petit problème concernant un pont de diode 50 Ampères KBPC5010w , je voulais le mettre à la sortie du secondaire d'un transformateur afin d'empêcher un retour de courant lorsque mon second transformateur est mis en parallèle avec le premier( lui même ayant un pont de diode à la sortie ) hors , non seulement il y' a un retour de courant ( heureusement insuffisant pour bruler mon transfo ( 1500 watts quand même ) mais un retour de courant quand même et la CHOSE LA PLUS BIZARRE , mon multimètre mesure à la sortie de mon pont de diode 90 volts continu et 40 volts alternatif !! je pensais que tout le voltage serait redressé ? quelqu'un peut il m'expliquer d’où vient ce 40 volts alternatif et ou ça cloche ?? et surtout comment faire en sorte d'avoir 0 volt alternatif à la sortie ?

Merci

jeanbaptiste
Messages : 150
Inscription : 04 Avr 2011, 11:51
Niveau d'étude / Domaine : Etudiant en Médecine & Ingénieurie IRIV
Localisation : Alsace, France

Re: Pont de diode

Messagepar jeanbaptiste » 27 Nov 2012, 07:16

Peux tu nous faire un schéma de ton montage ?
La nuit, pour m'endormir, je ne compte pas les moutons mais les camions de pompiers

ecolami
Contributeur d'Or 2011+2012
Contributeur d'Or 2011+2012
Messages : 2417
Inscription : 21 Mars 2011, 14:09
Niveau d'étude / Domaine : DUT CHIMIE
Localisation : Seine et Marne, France
Contact :

Re: Pont de diode

Messagepar ecolami » 27 Nov 2012, 09:30

Bonjour,
J'ignore si deux transformateurs alimentés en parallèles peuvent connecter leurs secondaires en parallèle aussi OU ce qui revient au même si les courant produits dans chaque secondaire sont en phase. Je pense que oui.
Tri+traitement Produits chimiques 77 (Seine et Marne). Retraité depuis Octobre 2015
http://ami.ecolo.free.fr

Moulin
Messages : 188
Inscription : 12 Avr 2011, 09:37
Niveau d'étude / Domaine : neant

Re: Pont de diode

Messagepar Moulin » 27 Nov 2012, 10:20

Cher Dracula.

Je ne suis pas sur de bien me representer ton montage ; pourrais tu STP dessiner un schema et aussi mettre des indications montrant ou tu mesures les differences de potentiels ? J'aimerai connaitre aussi les caracteristiques de tes deux transfo et de tes deux ponts de diodes, j'aimerai etre sur qu'ils sont de conception identique, si l'un des ponts n'est pas un pont avec des diodes au silicium (par exemple) , les carateristiques ne sont pas les memes (voltage seuil de redressement)

Tres vraisemblablement il y a un probleme de phase et tu sembles avoir fait le montage en te fondant sur un raisonnement en continu qui met deux piles en prallele avec des diodes anti retour, mais ici nous sommes en alternatif : Tension et voltage sont des projections sur une droite de vecteurs qui tournent, si il y en a un qui est en retard par rapport a l'autre tu vas avoir des phenomenes tels que celui que tu decris.


Deux remarques par ailleurs :


1 - Tu as une drole d'idee de mettre deux transfo en //, je pense que tu cherches a avoir une intensite plus importante, je ne vois pas d'autre explication, est ce que je me trompes ? Cheches tu a electrolyser un sel fondu ?

2 - Fais attention, tu manipule des montages ou tu as des volts et des amperes, ne vas pas te mettre en fibrillation ventriculaire (mortelle) en faisant passer le courant entre tes deux mains (le coeur est sur le trajet).
J'avais un copain qui faisait une ecole de radio qui d'ailleurs a installe chez moi un emetteur pirate decametrique de sa fabrication le temps d'avoir sa licence, les tensions sur la tetrode finale (une 807) etait de l'ordre de 800 volts et de 100 milliamperes.
Il m'a alors explique que le moniteur de tp qui leur faisait reparer de tels emetteurs (qui etait donc ouvert) exigeait qu'ils aient toujours une main dans la poche. Tout etudiant pris a ne pas avoir une main dans la poche quand le capot de l'emetteur etait ouvert avait un zero et devait quitter la salle de tp. Je pense que c'etait une mesure tout a fait necessaire.

Amities

J-P Moulin

Dracula
Messages : 254
Inscription : 25 Juin 2011, 18:55
Niveau d'étude / Domaine : Master agronomie

Re: Pont de diode

Messagepar Dracula » 27 Nov 2012, 21:28

Bonsoir tout le monde moulin ecolami et jean baptiste , il n'y a pas une grande différence entre ce schéma et mon montage : http://audio.claub.net/temp/two-paralle ... mer-PS.jpg , sauf que je n'est pas utilisé de condensateur de filtrage à la sortie des ponts de diode , et à la place des fusibles j'ai placé des disjoncteurs , je pense comprendre maintenant pourquoi j'ai des résidus de courant alternatif à la sortie de mon pont de diode : peut être l'absence de condo de filtrage .. je ne suis pas intéressé par l'électrolyse moulin mais je voudrais voir si je suis capable d'obtenir l'équivalent d'un transfo de 3KW en couplant deux transfos 1500 watts . je voudrais comprendre pourquoi dans certains forums on conseille d'utiliser des ponts de diodes lorsque l'on met des transfos en parallèle afin d'éviter un retour de courant , est ce que la résolution de mon problème est le condensateur de filtrage ?

PS : J'ai constaté quelque chose de bizarre , je n'ai jamais vu un fil électrique branché à mon premier transfo faire des vibrations aussi fortes , il sautille carrément comme une puce quand les deux transfos sont branchés en parallèle :-D , en tout cas mes deux transfos ont tenu le coup bizarre bizarre ...

jeanbaptiste
Messages : 150
Inscription : 04 Avr 2011, 11:51
Niveau d'étude / Domaine : Etudiant en Médecine & Ingénieurie IRIV
Localisation : Alsace, France

Re: Pont de diode

Messagepar jeanbaptiste » 27 Nov 2012, 21:39

Essaye de placer les condos de filtrage, tes deux transfo n'ont en aucun cas exactement le même voltage ce qui va te créer une ddp fluctuante au sein même de tes deux pontages. Pense aussi à vérifier le branchement de tes ponts ;)
La nuit, pour m'endormir, je ne compte pas les moutons mais les camions de pompiers

Dracula
Messages : 254
Inscription : 25 Juin 2011, 18:55
Niveau d'étude / Domaine : Master agronomie

Re: Pont de diode

Messagepar Dracula » 27 Nov 2012, 22:54

Et bien je dirais que les branchements de mes ponts sont corrects , je suis presque sûr comme tu as dit que mon problème est due à l'absence de condensateur de filtrage , j'ai une question un peu naîve , je sais qu'il ne faut jamais dépasser la tension admissible d'un condensateur mais est ce que cela est valable pour l'intensité ? ma question posée différemment est peut on utiliser un condensateur 25 volts 10000 µf aussi bien sous 1 ampère que sous 60 ampères ?
merci

jeanbaptiste
Messages : 150
Inscription : 04 Avr 2011, 11:51
Niveau d'étude / Domaine : Etudiant en Médecine & Ingénieurie IRIV
Localisation : Alsace, France

Re: Pont de diode

Messagepar jeanbaptiste » 27 Nov 2012, 23:30

il ne faut pas que tu dépasses son voltage si il est complément chargé, sinon il éclate ! :papa?:
En revanche l'ampérage n'influra que sur sa vitesse de charge, si tu es en 240VAC met un condo de 360V, tu seras tranquille.
Il ne te reste plus qu'à déterminer une certaine capacité et attention qu'il soit non polarisé car tu es en VAC ;)
La nuit, pour m'endormir, je ne compte pas les moutons mais les camions de pompiers

Dracula
Messages : 254
Inscription : 25 Juin 2011, 18:55
Niveau d'étude / Domaine : Master agronomie

Re: Pont de diode

Messagepar Dracula » 27 Nov 2012, 23:59

Je te remercie , certains principes m'échappent malgré tout

Un condensateur électrolytique ayant comme voltage admissible le double du voltage qui sort du secondaire en sortie du pont de diode c'est bon ?

Tu parle de vitesse de charge je penses avoir compris cela mais pas tout concernant les condensateurs . Par exemple , pour un condensateur de 25 volts et de 10000µf même si l'intensité atteint 500 ampères le condensateur n'éclatera pas ? peut tu m'expliquer pourquoi il éclate pour le voltage et non pour l'intensité ? je n'arrive pas à saisir très bien ce point merci .

ecolami
Contributeur d'Or 2011+2012
Contributeur d'Or 2011+2012
Messages : 2417
Inscription : 21 Mars 2011, 14:09
Niveau d'étude / Domaine : DUT CHIMIE
Localisation : Seine et Marne, France
Contact :

Re: Pont de diode

Messagepar ecolami » 28 Nov 2012, 07:52

bonjour,
La tension nominale d'un condensateur est fonction de l'épaisseur et de la nature de l'isolant. Si tu dépasse cette tension tu risque d'atteindre la tension de claquage et ton condensateur explose ou au moins se détruit.
Tri+traitement Produits chimiques 77 (Seine et Marne). Retraité depuis Octobre 2015
http://ami.ecolo.free.fr

Moulin
Messages : 188
Inscription : 12 Avr 2011, 09:37
Niveau d'étude / Domaine : neant

Re: Pont de diode

Messagepar Moulin » 28 Nov 2012, 10:03

Cher Dracula

Le schema que tu montres n'est pas du tout ce que j'avais compris, il ne s'agit pas du tout de secondaire en // qui auraioent double l'intensite et les ponts de diodes ne sont pas des ponts anti retour. Ce n'est pas du tout un truc folklorique mais un schema qu'on trouve habituellement.
Il n'y a donc pas de diode anti retour ni de probleme d'un transfo qui debite dans l'autre.

Tes transformateurs sont en // au primaire et en serie au secondaire ; tu double donc le voltage. Ce montage est souvent utilise en electronique (avec un seul transfo) pour avoir masse, voltage positif et voltage negatif (dans les amplis haute fidelite).

Les condensateurs situes apres les ponts de diode eliminent en partie l'ondulation residuelle (on les appelle condensateurs de filtrage) car les ponts de diode a leur sortie fournissent une tension constituee d'arceaux, et non une tension continue bien pure, c'est dur a expliquer, on fait toujours cela, on aplle cela une alimentation continue non regulee.

Il faut avoir une tension d'isolement superieure a la tension delivree par le pont de diode par exemple un condensateur (electrolytique) qui recoit du 12 volts devra etre isole a 16 volts.

Un condensateur qui a une tension d'isolement inferieure a la tension d'utilisation risque de claquer, brutalement il est en court circuit et le secondaire du transfo est a la masse, mais l'explosion des condensateurs ne se produit que losqu'on connecte un condensateur electrochimique a l'envers et seulement dans ce cas.

Il y a une regle que connaissant bien les gens qui fabriquent leurs alimentations : On doit compter 1000 micro farads par ampere, si ton alimentation doit fournir 4 amperes, tu dois utiliser un condensateur de 4000 micro farads, cela coute tres vite cher rapidement (on trouve de tres gros condensateurs sous de grosses tension d'isolement (exemple 36.000 microfards sous 100 volts) dans les epaves de photo copieuses)

Je ne pense pas que ton montage ait un comportement bizarre car il ne comporte pas de condensateur. Il doit y avoir une autre panne.

Si tu pense utiliser ce type de montage pour faire un chargeur de batterie ou un electrolyseur, le condo de filtrage n'est pas du tout utile, depense inutile donc.

Pour comprendre vraiment ce qui se passe, il faudrait le schema et les tensions recuillies en alternatif et en continu, tu pourrais aussi mettre ton controleur universel en serie avec un secondaire puis l'autre et mesurer l'intensite qui passe dans les secondaires des transfo quand ceux ci ne sont pas senses debiter (pas de charge)

Quand un transfo fait du bruit les causes peuvent etre : toles qui constituent l'entrefer mal boulonnees, mais surtout debit anormalement grand du a un court circuit interne, transfo hors d'usage ou une erreur de cablage (tres frequent) ou pont de diode deteriore.

Donc avant tout bien verifier le cablage
Ensuie en mesurant les intensites (qui doivent etre proches de zero) alors que les transfo ne sont pas charges , tu devrais detecter la panne assez vite je le crois.
Tu peux separer les deux montages en alimentant qu'un transfo a la fois et en faisant les mesures.
Chaque alimentation doit marcher separement car les deux montages ne sont relies que par une masse commune.

Enfin un transfo qui debite au bout d'un certain temps est tiede ou chaud voire meme brulant, quand je teste une alimentation que je viens de terminer, apres avoir soigneusement verifie le cablage, je mesure la tension delivree puis je mets l'alimentation en charge par une resistance (de puissance) qui dissipe plusiuers watts ou dizaines de watts et enfin apres avoir tout debrtanche je regarde avec la main la temperature du transfo.

Il existe un petit livre qui est pour moi la bible : construisez vos alimentations, jc roussez, editions tecniques scientifiques francaises, c'est simple tourne vers la pratique, il y a un grand nombre de realisations.

Amities

J-P Moulin

Moulin
Messages : 188
Inscription : 12 Avr 2011, 09:37
Niveau d'étude / Domaine : neant

Re: Pont de diode

Messagepar Moulin » 28 Nov 2012, 10:14

Cher Dracula

Je lis et relis ce que tu ecris et il m'est impossible de comprendre ce que tu a fait reelement.
Quand tu parles de tension mesurees, il faut absolument que tu montres sur le chema entre ou et ou tu a fais cette mesure

Sais tu que ton montage delivre une tension positive et l'autre une tension negative ?

Si donc tu les mets en serie, un montage debite dans l'autre, tu devrais donc avoir une surcharge assez epouvantable, les deux transfo vont avoir un debit tres grand, avec chauffe des transfos et des ponts de diodes ou meme faire sauter les plombs.

Une description precise de ce que tu a fait et les tensions releves sur un schema devraient me faire trouver la panne tres facilement car ce montage est super simple

Amicalement

J-P Moulin

thadrien
Messages : 295
Inscription : 19 Mars 2011, 12:23
Niveau d'étude / Domaine : Diplôme d'ingénieur en électronique
Localisation : Grenoble, France
Contact :

Re: Pont de diode

Messagepar thadrien » 28 Nov 2012, 18:46

Salut,

Dracula a écrit : la CHOSE LA PLUS BIZARRE , mon multimètre mesure à la sortie de mon pont de diode 90 volts continu et 40 volts alternatif !! je pensais que tout le voltage serait redressé ? quelqu'un peut il m'expliquer d’où vient ce 40 volts alternatif et ou ça cloche ??


Un point sur les instruments de mesure : la plupart des multimètres donne un résultat fantaisiste lorsqu'on les utilise pour mesurer autre chose que des sinusoïdes pures. Dans le cas de signaux complexes, il est impératif de travailler à l'oscilloscope en utilisant une sonde adaptée aux tensions maximales présentes sur ton circuit. De plus, il faut éviter à tout prix les court-circuits par la masse de l'oscilloscope.

Et, franchement, d'une part, je ne comprends absolument rien à ce que tu décris et, d'autre part, ce que tu fais à l'air très dangereux ! Si tu ne postes pas un schéma, on ne peut rien faire pour toi !

Moulin a écrit :Il m'a alors explique que le moniteur de tp qui leur faisait reparer de tels emetteurs (qui etait donc ouvert) exigeait qu'ils aient toujours une main dans la poche. Tout etudiant pris a ne pas avoir une main dans la poche quand le capot de l'emetteur etait ouvert avait un zero et devait quitter la salle de tp. Je pense que c'etait une mesure tout a fait necessaire.


La vraie raison pour laquelle on doit mettre une main dans sa poche n'est PAS la conductivité électrique. Surtout si on tient compte de l'isolation fournie par le tissu du pantalon. La vraie raison, c'est que cela évite que la main gauche touche un conducteur relié à la masse du circuit (boitier notamment) pendant que l'autre touche un conducteur relié à de la haute tension.

En complément, on utilise souvent une isolation de la masse du circuit avec la terre, avec un transformateur d'isolement. Une variante consiste à isoler l'expérimentateur, mais c'est plus délicat à mettre en œuvre.

Je ne connais malheureusement pas très bien la sécurité électrique en moyenne et haute tension.

Amitiés,
Hadrien
Mort aux signatures !!!!!!

Dracula
Messages : 254
Inscription : 25 Juin 2011, 18:55
Niveau d'étude / Domaine : Master agronomie

Re: Pont de diode

Messagepar Dracula » 29 Nov 2012, 00:06

Bonsoir tout le monde , merci à tous moulin ecolami et les autres , je vous promet de décrire avec plus de précisions mon schéma en fin de semaine , je suis malheureusement en déplacement aux îles Canaries moi qui voulait discuter avec vous dès ce soir je suis malheureusement trop épuisé , aussi en fin de weekend si vous le voulez bien et merci beaucoup !

Moulin
Messages : 188
Inscription : 12 Avr 2011, 09:37
Niveau d'étude / Domaine : neant

Re: Pont de diode

Messagepar Moulin » 29 Nov 2012, 09:42

Cher Thadrien.

Je crois que nous nous sommes mal compris : On donne la consigne de mettre la main dans son pantalon quand on repare un emetteur sous tension pour qu'il n'y ait pas de circuit entre main droite et gauche ou se trouve le coeur.
La main dans la poche est idolee par le tissus.
En fait tu infirme ce que je dis pour dire la meme chose.

Amities

J-P Moulin

thadrien
Messages : 295
Inscription : 19 Mars 2011, 12:23
Niveau d'étude / Domaine : Diplôme d'ingénieur en électronique
Localisation : Grenoble, France
Contact :

Re: Pont de diode

Messagepar thadrien » 29 Nov 2012, 14:11

Moulin a écrit :En fait tu infirme ce que je dis pour dire la meme chose.


Au temps pour moi : j'ai mal lu ce que tu as écrit.

Amitiés,
Hadrien
Mort aux signatures !!!!!!

chatelot16
Messages : 329
Inscription : 12 Déc 2011, 06:04
Niveau d'étude / Domaine : ingenieur

Re: Pont de diode

Messagepar chatelot16 » 02 Déc 2012, 23:22

le coup de la main dans la poche ce n'est pas la qualité isolante du pantalon : c'est surtout que la main gauche dans la poche a moins de chance de bouger dans tous les sens en cas de coup de jus sur la main droite

avec les choc electrique sur la main droite , si la main gauche gesticule et touche une masse c'est encore plus grave


Revenir vers « Forum de physique »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité