Page 1 sur 1

Les glucides puis les lipides...

Publié : 10 Fév 2014, 23:23
par ecolami
Bonsoir,
Tout le monde sait que si on mange trop de glucides on grossit: le corps a transformé en lipides l'excès de glucides.
Mais ce qu'on ne trouve pas comme information c'est le taux de conversion: par exemple 100grammes de glucides donnent au maximum 30 grammes de lipides ou je ne sais quelle valeur.
J'avais déja eu une "sorte de réponse" qui m'indiquait des cours de bio(logie) ou biochimie, seulement le nombre d'étapes est considérable et beaucoup d'étapes consomment de l'énergie qui elle m^me consomme des glucides. Bref je n'ai jamais eu de réponse claire, c'est tout a fait étonnant parce qu'il me semblait que le sujet avait été étudié à fond.

Re: Les glucides puis les lipides...

Publié : 11 Fév 2014, 09:45
par darrigan
Ta réflexion me fait penser aux abeilles, qui opèrent volontier cette transformation.
Quelques études montrent que pour fabriquer 100 g de cire, les abeilles ont consommé entre 500 g et 2,5 kg de miel !
http://apiculture-populaire.com/cire.html
On peut penser que, chez les abeilles, cette conversion est optimale, depuis des millions d'années d'évolution, puisque la fabrication de nouvelle cire est vitale pour développer la population par essaimage, et que l'économie de réserves de miel pendant l'hiver est vital aussi pour réchauffer la ruche. (Mais cela varie en fonction des variétés et écotypes d'abeilles et du climat.)
L'apiculteur sait bien que pour économiser le précieux miel des réserves, il aura tout intérêt à donner aux abeilles des cadres de cire partiellement bâtis. Gain de temps et gain de récolte de miel ensuite.

Re: Les glucides puis les lipides...

Publié : 11 Fév 2014, 13:08
par ecolami
Bonjour,
Je n'avais pas pensé aux abeilles! Je ne sais pas si la voie de synthèse est comparable. Elle doit l'être pour la plus grande part mais la cire d'abeille n'est pas un triglycéride et elle contient au moins un alcool à longue chaine (de mémoire). Chez l'homme la sécrétion d'une cire est impossible du fait de la température de fusion: les mécanismes de synthèse enzymatique n'opérent plus en phase solide.
Le taux de conversion chez l'abeille variant de 1à 5 ne nous donne pas une indication précise.
Les hydrates de carbone ayant autant d'oxygènes que de carbones il faut statistiquement convertir des paires de (-CHOH-CHOH-) en CO2 + (-CH2-) C'est une approximation.

Re: Les glucides puis les lipides...

Publié : 11 Fév 2014, 13:48
par jeanbaptiste
A ma connaissance il n'y a pas de "limite fixe", la cellule transforme à l'aide de la glycolyse les glucides en pyruvates et ce dont elle n'a pas besoin elle va le stocker sous forme de grains de glycogènes, soit sous formes de lipides. Cette dernière utilise un système qu'on appelle l'hélice de Wakil http://www.cours-pharmacie.com/biochimie.

Techniquement, 1g de glucide peut donner 1g de lipide pour moi car lors de la glycolyse (et du shunt des Pentoses-Phosphates) on obtient ce qu'il faut pour la création de ton acide gras qui au passage utilise une seule et unique enzyme (multi-enzyme).

Sur le lien que j'ai mit plus haut, il y a déjà quelques infos sur certaines voies du métabolisme cellulaire :-)

Re: Les glucides puis les lipides...

Publié : 11 Fév 2014, 14:05
par brusicor02
Bonjour,

Ecolami, est-ce que ton rendement ne prend pas en compte les glucides qu'il a fallu glycolyser pour obtenir l'énergie de la transformation ?

Re: Les glucides puis les lipides...

Publié : 11 Fév 2014, 14:35
par ecolami
Bonjour,
La difficulté pour obtenir LA réponse est qu'il y a un grand nombre d'étapes et que beaucoup emploient des cofacteurs qui permettent d'apporter l'énergie nécessaire. Naturellement chaque molécule de cofacteur a nécessité de l'énergie, et donc du "sucre" (=du glucose).
C'est pour cela que je n'ai jamais pu trouver la réponse globale qui intégre la consommation totale de glucose pour obtenir un lipide (pour bien faire il faut déterminer LE triglycéride obtenu, d'ailleurs l'estérification est encore une étape qui consomme de l'énergie, quand à la biosynthèse de la glycérine il est possible qu'elle ne consomme pas d'énergie et que ce soit juste l'arrêt de la dégradation du glucose a un stade particulier). J'ai vu l'Hélice de Wakil et cela ne m'a pas apporté la réponse vraiment. ( je ne suis pas biologiste...)

Re: Les glucides puis les lipides...

Publié : 11 Fév 2014, 14:52
par jeanbaptiste
En fait, la "dégradation" du glucide en Pyruvate, qui va par la suite rentrer dans l'hélice de Wakil crée plus d'énergie que consommée ! De plus celle nécessaire pour l'hélice de Wakil (NADPH,H+), peut être fabriqué à partir de la glycolyse (et re-rentre dans la glycolyse !), une fois de plus avec un rendement positif !

Tout cela pour dire que même si tu fabriques un triglycéride à partir de glucide, tu as un surplus d'énergie !

Re: Les glucides puis les lipides...

Publié : 11 Fév 2014, 15:27
par jeanbaptiste
Mais y a quelque de tout de même pas logique, c'est qu'à masse égale il y a plus d'énergie dans un lipide que dans un glucide ?!

Re: Les glucides puis les lipides...

Publié : 11 Fév 2014, 15:54
par jeanbaptiste
Suivant mon dernier raisonnement, on équivaut à 1g de glucide une valeur énergétique de 17,1kj et à 1g de lipides 40kJ. C'est qui nous ferait un rapport de 0,42.

Re: Les glucides puis les lipides...

Publié : 11 Fév 2014, 16:04
par brusicor02
Ecolami, tu as d'excellents chapitres sur les mécanismes métaboliques dans le Chimie organique de Clayden, ce n'est pas une excuse que ne pas être biologiste. ;-)
Les acides gras se font par la voie acétate (acétyl-CoA), qu'on obtient à partir du pyruvate issu de la glycolyse. Il semble que le nom chez les biologistes est "hélice de Wakil", comme l'a nommé jean-baptiste.

Re: Les glucides puis les lipides...

Publié : 13 Fév 2014, 01:10
par ecolami
Bonsoir,
J'ai trouvé cette information partielle
Système multienzymatique catalysant la formation d’acide palmitique à partir d’une molécule d’acétyl-coenzyme A, de 7 molécules de malonyl-coenzyme A et de 14 molécules de NADPH.

Il reste ensuite à compter le nombre de glucose nécessaires pour obtenir ces intermédiaires.
C'est extraordinaire qu'une question aussi simple n'aie pas de réponse nette. On croirait que personne ne l'a jamais étudié, que l'on a toujours tout étudié en détails (indispensable!) mais qu'ensuite RIEN.

Re: Les glucides puis les lipides...

Publié : 13 Fév 2014, 12:37
par jeanbaptiste
La réponse est 7 glucoses

Re: Les glucides puis les lipides...

Publié : 13 Fév 2014, 14:12
par ecolami
Bonjour,
Merci JeanBaptiste :+1: . En prenant comme hypothèse simplificatrice que le glucose est converti en Acide Palmitique le rapport des Masses Molaires donne 12.3%.
Donc 12.3% de la quantité de glucose absorbée représente la masse d'Acide Palmitique synthétisé par le mécanisme de l'Hélice de Wakil.

EDIT: j'ai tenu compte de la modification de JeanBaptiste ou il faut 11 Glucose pour 1 Acide Palmitique.

Re: Les glucides puis les lipides...

Publié : 13 Fév 2014, 14:34
par jeanbaptiste
Grosse bétise de ma part ! Pardon !
Pour faire 7 A-CoA plus 1 Mano-CoA il te faut la moitié en glucose ! Donc 4 cependant pour faire 14 NADPH,H+ il te faudra bien 7 glucoses...