Page 1 sur 1

Etiquettage des produits de Laboratoire

Publié : 07 Mai 2011, 23:33
par ecolami
Bonjour,
Je ne sais pas si le nouveau système SGH s'appliquera aux réactifs vendus pour les laboratoire mais je l'espère. On aurait alors des étiquettes lisibles.
Assez souvent je trouve des étiquettes ou le nom du produit et les information de risque et sécurités sont écrites en tout tout petit, vraiment comme s'il s'agissait de protéger un secret! A côte de ça on trouve en bien lisible des n° de codes, de réferences et de vastes surfaces vierges de toutes inscription!! D'ailleurs il y a pas longtemps j'ai montré a plusieurs collègues dans d'autres service ces flacons pour tester leur vue: tous ont été surpris de voir comme c'était petit et ceux qui avaient de bons yeux (et/ou des bonnes lunettes) ont réussi à déchiffrer. Ce qui n'arrange rien est que l'inscription est parfois abimée.

Re: Etiquettage des produits de Laboratoire

Publié : 08 Mai 2011, 00:19
par darrigan
Bien sûr, cela concerne les produits pour laboratoires. On peut trouver des fiches de sécurité mises à jour au CLP/SGH chez Carlo Erba, très facilement, avec un nom de produit ou un n°CAS (et en toutes les langues, qui plus est) :+1:

Seulement, il y a bien un taille minimale pour les pictogrammes (1 cm2 au minimum ; 15% de la surface de l'étiquette au minimum) mais il n'y a pas, dans ce règlement, de taille minimale pour les écritures des phrases (mentions de danger, d'avertissement...). :mrblue:

Re: Etiquettage des produits de Laboratoire

Publié : 08 Mai 2011, 00:33
par bleucobalt
Je n ai pas encore fini la nouvelle version (changement du moteur de recherche, mise à la norme html5 , conversion de l annexe vi du décret et ses 4013 entrées,version adaptée aux appareils nomades, changement de La gestion du compte etc) mais les fonctions de base comme la mise au norme des tailles de pictogrammes et ajustement de La taille de La police de caractère et fonds colorés est prête...le passage à 5 pictogrammes est lui aussi réalisé
Merci encore à tous les utilisateurs de leur patience

Re: Etiquettage des produits de Laboratoire

Publié : 08 Mai 2011, 20:31
par fromageblanco
le passage à 5 pictogrammes est lui aussi réalisé


whoa ! :-o il existe des produits avec 5 pictos de danger ? quoi par exemple ? je m'approcherait pas de ceux-la ...

Re: Etiquettage des produits de Laboratoire

Publié : 08 Mai 2011, 20:35
par horuse10
Phosphore blanc, Dichromate de potassium, Hydrazine ... on dit souvent au début qu'on n'y touchera jamais mais par exemple le dichromate on y vient vite ;)

Re: Etiquettage des produits de Laboratoire

Publié : 09 Mai 2011, 18:56
par bleucobalt
@ Horus et Fromageblanco :

Effectivement il y a des substances dont l'étiquetage nécessite 5 pictogrammes (mais souvent on doit pour ceux-ci préciser la limite de concentration, car si elles sont trop diluées la catégorie de danger (et les pictogrammes qui vont avec) peut changer ( et le nombre de pictogrammes peut diminuer...)
Pour plus de précisions voir : Classe et catégories de danger

Pour l'hydrazine et le dichromate de potassium, d'accord avec toi Horus :oui: (à la limite de concentration près), mais pas pas pour le phosphore blanc :non:

L’Annexe VI du règlement CLP/SGH donne ceci pour ces 3 substances :

Dichromate de Potassium (C>5%)
:sgh03: :sgh06: :sgh08: :sgh05: :sgh09:
H272,H350,H340,H360,H330,H301,H372,H312,H314,H334,H317,H410


Hydrazine (C>10%)
:sgh02: :sgh06: :sgh08: :sgh05: :sgh09:
H226,H350,H331,H311,H301,H314,H317,H410


Phosphore Blanc
:sgh02: :sgh06: :sgh05: :sgh09:
H250,H330,H300,H314,H400


Voilà, voilà pour les précisions....
A titre personnel, je dirais que les 3 sont de belles cochonneries, à manipuler avec précautions et très proprement...

Re: Etiquettage des produits de Laboratoire

Publié : 09 Mai 2011, 19:35
par horuse10
au temps pour moi pour le phosphore #-/

Re: Etiquettage des produits de Laboratoire

Publié : 09 Mai 2011, 20:53
par bleucobalt
@ Horus : Pas de soucis, pour le Phosphore....

Ne pas oublier, qu'avec "seulement" 4 pictogrammes il a été à l'origine de plusieurs milliers de morts dans son utilisation comme arme chimique dans toutes les "sales guerres" , malgré la convention de Genève d'après guerre, reconnaissable sur les photos avec ses trainées blanches incendiaires en étoiles caractéristiques:
2 images célèbres :
Incendie de l'USS Alabama (2°guerre)(établi)
Bataille de Gaudricourt (1°guerre) (établi)

Soupçons d'utilisation (après la convention de Genève) pour le génocide Kurde en Irak, soupçons d'utilisation contre les palestiniens en Israël à Gaza, etc...dans tous les camps et toutes les "sales guerre"....
Le moins que l'on puisse dire c'est qu'il a causé plus de dégâts que beaucoup d'autres à "5 pictos" ....
Dans ces conditions normal de se méprendre ...
mais ici on ne parle que de l'utilisation de laboratoire dont le risque chimique ne nécessite que "4 pictos"...