Ethanol pour séchage de Météorite

Pour tout ce qui traite des expériences de chimie.
meteor
Messages : 8
Inscription : 20 Mars 2019, 19:04
Niveau d'étude / Domaine : Bac scientifique
Localisation : 54 SANCY

Ethanol pour séchage de Météorite

Messagepar meteor » 20 Mars 2019, 19:36

Bonjour à tous,

Je suis passionné de météorites et je souhaite progresser dans la préparation de celles-ci (découpe, stabilisation, anti-oxydation, etc). Pour ce faire, je vais avoir besoin d'aide, car mes connaissances de chimies remontent à un lointain passé et étaient davantage théoriques que pratiques.

Ma première question est liée à l'éthanol, qui est utilisé entre autre pour le "séchage" des météorites : l'éthanol aurait la propriété d'attirer les molécules d'eau et donc d'en débarrasser les pierres qui viennent d'être coupées (avec l'utilisation d'eau déminéralisée comme liquide de coupe). Un bain d'éthanol est donc conseillé pour chasser toute l'eau résiduelle et limiter une oxydation rapide de la météorite découpée.

Ma question est : quel est le type d'éthanol à utiliser pour ce séchage? Il existe apparemment de nombreux éthanols (éthylique, isopropylique, etc) avec des puretés différentes et de types différents (anhydre, dénaturé, etc). De plus, certains sont très onéreux ou impossibles à se procurer pour un particulier comme moi. Et comme je dois tremper mes pièces dedans et renouveler les bains d'éthanol, je vais forcément en consommer quelques litres.

Puis-je utiliser de l'éthanol pour chaudière? (Bioéthanol). Est-ce que la pureté/concentration de l'éthanol à un effet important sur le "séchage" (le 95% est trouvable, du 100% apparemment non). Avez-vous un moyen aisé pour acheter aisément de l'éthanol (web ou grande-surface/bricolage).

Merci à l'avance pour vos réponses.

Maurice
Contributeur d'Or 2013
Contributeur d'Or 2013
Messages : 853
Inscription : 22 Mars 2011, 20:47
Niveau d'étude / Domaine : Universitaire
Localisation : Lausanne, Suisse

Re: Ethanol pour séchage de Météorite

Messagepar Maurice » 21 Mars 2019, 22:38

Bonjour,
Il ne faut pas dire n'importe quoi. Et par exemple qu'il existe plusieurs sortes d'éthanol. Non. Il n'existe qu'une seule sorte d'éthanol. C'est la molécule C2H5OH.

J'ai aussi l'impression que tu confonds les termes d'alcool et d'éthanol. Un alcool est une molécule contenant un groupe -OH, comme l'éthanol.
L'éthanol est un alcool particulier. Il contient un groupe -OH fixé à un groupe -C2H5.
Il existe d'autres sortes d'alcools, comme l'alcool isopropylique dont tu parles. Cet alcool isopropylique contient un groupe -OH, donc c'est un alcool, mais ce n'est pas de l'éthanol. L'alcool isopropylique est constitué d'un groupe C3H7 fixé à un groupe -OH.
L'ennui, c'est que les alcools possèdent deux noms, un nom ancien (en deux mots, dont le premier est le mot "alcool") et un nom moderne (en un mot, terminé par -ol). L'éthanol, par exemple, a comme nom ancien le terme d'alcool éthylique. L'alcool isopropylique est le nom ancien de l'isopropanol. Il existe encore beaucoup d'autres alcools, comme le butanol ou alcool butylique, etc.

Ce qui complique, c'est que, historiquement parlant, le seul alcool qu'on a connu pendant des siècles, est l'éthanol, ou alcool éthylique. C'est celui qu'on obtient en faisant fermenter des boissons sucrées. Et pendant des siècles on a confondu l'alcool avec l'éthanol. Les habitudes prises étant difficiles à oublier, il y a encore des gens qui font cette confusion de nos jours. L'éthanol est le seul alcool comestible, bien qu'il produise l'ivresse à dose un peu élevée. Les autres alcools sont toxiques et produisent la mort.

Ceci dit, tu peux nettoyer tes météorites avec de l'éthanol du commerce, qui est à 96°, c'est-à-dire qu'il contient 96% d'éthanol. Le reste est de l'eau. Si tu veux tu peux acheter de l'éthanol à 100° ou à 100% de pureté. Mais il coûte bien plus cher. Et cela ne vaut pas la peine de l'acheter, car il attire l'humidité de l'atmosphère jusqu'à ce que sa teneur soit de 96%. On n'y gagne rien à acheter de l'éthanol à 100%, qui est alors appelé "éthanol absolu".

Pour compliquer les choses, il faut dire que l'éthanol est un produit très facile à synthétiser à partir du pétrole, et qu'ainsi fabriqué, il a exactement les mêmes propriétés que l'éthanol issu de la fermentations des boissons sucrées. Son prix de revient est de l'ordre de 1 euro le litre, alors que l'éthanol issu des fermentations est environ 10 fois plus cher. Pour éviter que la population sombre dans une ivresse généralisée en buvant cet éthanol bon marché, l'Etat a décidé de rendre imbuvable l'éthanol d'origine industrielle, en le dénaturant. On y ajoute 1% d'un liquide aussi volatile et combustible que lui, mais dont le goût est insupportable. L'alcool à brûler, par exemple, est de l'éthanol à 96% où on rajouté 1% de pyridine (ou d'autres adjuvants analogues). Il est imbuvable, mais il a les mêmes propriétés de nettoyage que l'éthanol pur.

Tu peux donc sans autre essayer de nettoyer tes échantillons avec de l'alcool à brûler

meteor
Messages : 8
Inscription : 20 Mars 2019, 19:04
Niveau d'étude / Domaine : Bac scientifique
Localisation : 54 SANCY

Re: Ethanol pour séchage de Météorite

Messagepar meteor » 22 Mars 2019, 22:12

Bonjour Maurice,

Merci pour ta réponse très détaillée.
Et en fait il ne s'agit pas tant de nettoyer la météorite après découpe que d'éviter son oxydation en retirant au maximum l'eau utilisée lors de la coupe dans un premier temps en plongeant les tranches/fragment dans de l'éthanol (pendant plusieurs heures). Je ne connait pas exactement le principe de la réaction, mais il semble que l'éthanol attire et remplace les molécules d'eau.

Je suis sensé effectuer ensuite une électrolyse (avec plusieurs changements de l’électrolyte) pour les météorites métalliques pour éliminer les chlorures qui sont sensés être responsables de l'oxydation (c'est la méthode que je prévoie d'utiliser pour stabiliser les météorites métalliques).

Je vais donc acheter du Bio-éthanol pour chaudière. Merci :).

darrigan
Administrateur
Administrateur
Messages : 2341
Inscription : 16 Mars 2011, 15:48
Niveau d'étude / Domaine : Docteur en chimie physique
Localisation : Pau (64), France
Contact :

Re: Ethanol pour séchage de Météorite

Messagepar darrigan » 22 Mars 2019, 22:26

Le problème de l'éthanol dénaturé (à la pyridine, au camphre, etc) c'est qu'il peut déposer sur la météorite une couche de substance qui va gêner l'étape d'électrolyse...
Le bioethanol, c'est de l'éthanol mais probablement dénaturé et contenant un peu d'eau. #-/
Alors pourquoi ne pas sécher avec de l'acétone, comme on le fait au labo pour la verrerie ? Pas cher, et tres volatil ensuite. Par contre bien ventiler... :sgh02:

Cela dit... pourquoi sécher si c'est pour ensuite tremper la météorite dans un bain d'électrolyse.... contenant de l'eau ! :frog:
Aide-toi et le forum t'aidera ! Image

meteor
Messages : 8
Inscription : 20 Mars 2019, 19:04
Niveau d'étude / Domaine : Bac scientifique
Localisation : 54 SANCY

Re: Ethanol pour séchage de Météorite

Messagepar meteor » 23 Mars 2019, 06:49

Bonjour darrigan,

Une toute petite explication sur les météorites : en fait il y a 3 grandes catégories de météorites :
- des météorites pierreuses (chondrites, à base de silicates)
- des météorites métalliques (composées essentiellement d'un alliage fer-nickel)
- des météorites mixtes (composées de silicates/olivines et alliage fer-nickel).

Les chondrites n'auront pas d'étape d’électrolyse (et c'est bien dommage pour certaines météorites sensibles à l'oxydation) mais ce n'est à priori pas possible. Le séchage à l'éthanol ou acétone sera donc définitif.

En ce qui concerne les métalliques et mixtes, certaines sont extrêmement sensibles à l'oxydation et c'est pour éviter une oxydation (qui détériore la météorite, surtout dans le cas des pallasites ou l'oxydation à tendance à s'effectuer entre les olivines et la matrice métallique, ce qui rend l'olivine moins solidaire de sa matrice une fois l’électrolyse effectuée) que je préfère sécher au plus vite.

Merci pour la remarque des substances déposées par l'éthanol dénaturé : c'est une de mes inquiétudes en fait. Je souhaite si possible conserver la météorite dans un état le plus naturel possible et éviter que celle-ci soit "polluée" par d'autres substances. Pour des raisons évidentes de conservation (on parle ici des siècles et millénaires à venir) et pour éviter de transformer son état de surface (sa patine...) mais également son odeur.

Les quelques rares informations que j'ai pu obtenir/lire sur le web parlent de séchage à l'éthanol; mais une autre méthode équivalente me convient parfaitement. La procédure est la même avec l'acétone : plonger l'échantillon dans un bain d'acétone pendant 12-24h?

meteor
Messages : 8
Inscription : 20 Mars 2019, 19:04
Niveau d'étude / Domaine : Bac scientifique
Localisation : 54 SANCY

Re: Ethanol pour séchage de Météorite

Messagepar meteor » 23 Mars 2019, 09:33

J'ai également envisager de fabriquer une pompe à vide, ce qui serait probablement la solution de séchage qui respecterait le mieux l'échantillon. Mais cela demande pas mal de temps et de bricolage pour fabriquer une pompe à vide adaptée.

Maurice
Contributeur d'Or 2013
Contributeur d'Or 2013
Messages : 853
Inscription : 22 Mars 2011, 20:47
Niveau d'étude / Domaine : Universitaire
Localisation : Lausanne, Suisse

Re: Ethanol pour séchage de Météorite

Messagepar Maurice » 23 Mars 2019, 11:16

Bonsoir,

L'alcool à brûler est dénaturé par des substances qui s'évaporent avec la même facilité que l'éthanol lui-même. Les autorités sanitaires qui ont choisi ces substances se sont efforcées de choisir ces adjuvants pour qu'ils ne fassent pas de dépôts sur les solides qui auraient été imprégnés de cet alcool dénaturé. Il n'y a donc pas de souci de ce côté. Il n'en reste pas moins que l'acétone est le meilleur choix, car il s'évapore encore plus vite que l'éthanol.

darrigan
Administrateur
Administrateur
Messages : 2341
Inscription : 16 Mars 2011, 15:48
Niveau d'étude / Domaine : Docteur en chimie physique
Localisation : Pau (64), France
Contact :

Re: Ethanol pour séchage de Météorite

Messagepar darrigan » 23 Mars 2019, 23:52

Sinon, un passage une nuit à l'étuve ou au four (100-110 °C) est-il contrindiqué ? Après tout, lors de leur entrée dans l'atmosphère ces météorites ont dû subir bien plus que cela.
Aide-toi et le forum t'aidera ! Image

meteor
Messages : 8
Inscription : 20 Mars 2019, 19:04
Niveau d'étude / Domaine : Bac scientifique
Localisation : 54 SANCY

Re: Ethanol pour séchage de Météorite

Messagepar meteor » 24 Mars 2019, 01:06

Bonsoir darrigan,

Effectivement l'entrée dans l'atmosphère est assez violente thermiquement, bien que l'élévation de température soit souvent limitée à la croûte externe (inertie thermique assez importante, entrée dans l'atmosphère rapide limitée à quelques secondes, freinage ensuite et refroidissement, la pierre a une température très négative venant de l'espace). Le problème vient en général de ses conditions et de la durée de sa présence sur terre. Certaines météorites ont passées des dizaines de milliers d'années enfouies dans le sol avant d'être mise à jour et ont parfois développé une forte tendance à l'oxydation.

Effectivement, le séchage au four est souvent un complément/remplacement du séchage à l'éthanol.

Mais il faut aussi prendre en compte le fait qu'il y a de nombreuses opérations entre la découpe et le séchage final : les pierres coupées sont polies, parfois très longuement pour les météorites métalliques et bien sûr avec utilisation d'eau déminéralisée lors du polissage. Ensuite électrolyse si compatibilité, et ensuite le cas échéant, des opérations de révélation à l'acide pour faire apparaître les figures de Widmanstatten... Bref, un bain d'éthanol ou d'acétone est une solution pratique et immédiate pour éviter une oxydation lors des journées de préparation.

Et merci maurice pour les infos, j'ai utilisé de l'acétone aujourd'hui, je verrais demain le résultat du séchage ;).

darrigan
Administrateur
Administrateur
Messages : 2341
Inscription : 16 Mars 2011, 15:48
Niveau d'étude / Domaine : Docteur en chimie physique
Localisation : Pau (64), France
Contact :

Re: Ethanol pour séchage de Météorite

Messagepar darrigan » 24 Mars 2019, 11:18

Eh bien c'est très intéressant ! :+1:
Aide-toi et le forum t'aidera ! Image

ecolami
Contributeur d'Or 2011+2012
Contributeur d'Or 2011+2012
Messages : 2406
Inscription : 21 Mars 2011, 14:09
Niveau d'étude / Domaine : DUT CHIMIE
Localisation : Seine et Marne, France
Contact :

Re: Ethanol pour séchage de Météorite

Messagepar ecolami » 29 Mars 2019, 00:16

Bonsoir,
Le séchage peut se faire a l'air chaud statique dans une etuve, dynamique avec un sèche cheveux (ou apparenté). Une nouvelle méthode consistes a sécher a température ambiante avec un violent courant d'air ainsi il n'y a aucun échauffement potentiellement nuisible; naturellement l'objet ne doit pas être friable.
Tri+traitement Produits chimiques 77 (Seine et Marne). Retraité depuis Octobre 2015
http://ami.ecolo.free.fr

meteor
Messages : 8
Inscription : 20 Mars 2019, 19:04
Niveau d'étude / Domaine : Bac scientifique
Localisation : 54 SANCY

Re: Ethanol pour séchage de Météorite

Messagepar meteor » 01 Avr 2019, 11:01

Bonjour Ecolami,

Merci pour le partage.

J'utilise régulièrement un sèche-cheveux pour mes séchages très rapides (par exemple si je travaille au polissage d'une pierre et que je veux vérifier son aspect, etc). Mais le problème est que le séchage reste souvent imparfait, qu'il peut rester de l'humidité dans les fissures (surtout pour les chondrites) et AMHA un risque accru d'oxydation.

Je pense sérieusement à me fabriquer une cloche à air, je pense que c'est la méthode la plus efficace pour retirer toute trace d'eau de mes échantillons, même en profondeur.


Revenir vers « Forum de chimie »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités