dissolution dans l'eau de l'acide nitrique (demande de confirmation)

Pour tout ce qui traite des expériences de chimie.
cedrichei
Messages : 21
Inscription : 14 Oct 2019, 23:10
Niveau d'étude / Domaine : bac+3

dissolution dans l'eau de l'acide nitrique (demande de confirmation)

Messagepar cedrichei » 19 Oct 2019, 13:14

Je dois trouver les ions produis lors de la dissolution dans l'eau de l'acide nitrique :
je fait cette équation :
HNO3 (aq) -> H+ + NO3-
ma réponse : proton et nitrate

Pouvez-vous me confirmer? ou m'indiquer l'erreur?
D'avance un grand merci...

cedrichei
Messages : 21
Inscription : 14 Oct 2019, 23:10
Niveau d'étude / Domaine : bac+3

Re: dissolution dans l'eau de l'acide nitrique (demande de confirmation)

Messagepar cedrichei » 19 Oct 2019, 14:01

Pour faciliter la recherche des questions des camarades ayant reçus le même cours,
je fait le test d'ajouter dans le fil le terme "agroita" afin de voir ce que cela donne dans les recherches.

cedrichei
Messages : 21
Inscription : 14 Oct 2019, 23:10
Niveau d'étude / Domaine : bac+3

Re: dissolution dans l'eau de l'acide nitrique (demande de confirmation)

Messagepar cedrichei » 19 Oct 2019, 16:02

je pense que c'est donc ok (merci Mme Ashley)

Maurice
Contributeur d'Or 2013
Contributeur d'Or 2013
Messages : 888
Inscription : 22 Mars 2011, 20:47
Niveau d'étude / Domaine : Universitaire
Localisation : Lausanne, Suisse

Re: dissolution dans l'eau de l'acide nitrique (demande de confirmation)

Messagepar Maurice » 20 Oct 2019, 15:58

Bonjour,

Dans l'eau, il est vrai que HNO3 forme l'ion H+ et l'ion nitrate NO3-.
Mais il faut dire que l'ion H+ n'est pas vraiment un proton, dans l'eau. En effet, Un proton est environ mille fois plus petit qu'un autre atome. Tous les atomes et ions de la table périodique ont des dimensions qui s'échelonnent entre 0.05 et 2 nm. Il n'existe pas atome gigantesque ou d'ion vraiment minuscule. Tandis que le ion H+ est un proton tout seul, tout nu, sans électrons l'entourant, et c'est un cas unique dans toute la chimie. Il est vraiment très petit. S'il existait tel quel dans l'eau, rien ne l'empêcherait de s'approcher des doublets non partagés des molécules d'eau environnantes, et de s'accrocher là. Il peut en effet être beaucoup plus près des électrons qu'il attire que le noyau attirant ses propres électrons. Et c'est ce qu'il fait. Dès qu'il y a le moindre proton libre dans l'eau, il s'en approche et s'y accroche. Cela forme un ion H3O+. Donc au lieu de parler d'ions H+ en chimie, on devrait plutôt parler d'ions H3O+. La plupart des professeurs de chimie procèdent ainsi. Mais il en existe d'autres qui pensent que le proton ne s'arrête pas là, et qu'il s'accroche à deux molécules d'eau voisines, et qu'il les retient en sandwich, en attirant une molécule d'eau à sa gauche et l'autre à sa droite, et en formant un ion H5O2+. Pourquoi pas, après tout ? Il existe des mesures qui font penser que, en effet, H+ s'accroche à plus d'une molécule d'eau.
C'dest pour cela qu'il vaut mieux ne pas parler de proton en solution, mais d'ion Hydrogène (entouré de plus ou moins d'eau).


Revenir vers « Forum de chimie »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 0 invité